AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 I need you, friend ღ Lysandro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: I need you, friend ღ Lysandro   Mar 9 Juil - 18:20

Parfois, les gens veulent t'aider et toi, tu les rejettes. Tu ne t'en rends pas compte, mais ça les blesse.
I NEED YOU, FRIEND
Lysandro & Charlie ♡
Dans la vie, nous avons tous besoin d'amis autour de nous pour se sentir bien. On a tous ce besoin irrépressible de se sentir aimé. On a tous peur de se retrouver seul un jour. Alors on fait tout pour que ça n'arrive jamais.
En me réveillant ce matin là, après un énième cauchemar dû à mon kidnapping, je soupirai. A peine avais-je ouvert les yeux que j'avais déjà envie de râler. J'entendais du monde s'activer dans la maison. Je finis par sortir un pied du lit, puis un autre. Je me redressai et me levai pour me diriger vers la salle de bain. Je tentai d'ouvrir la porte mais rien à faire. Je soupirai une nouvelle fois. Quelqu'un y était déjà. Les joies de la colocation, je présume. Je descendis dans la cuisine, seulement vêtue de mon t-shirt et de mon petit short de nuit. Si nous devions faire attention à comment nous habiller quand les autres étaient là, on aurait jamais terminé. Je discutai rapidement avec Roxanne en prenant mon petit-déjeuné puis je vis mon frère arriver qui m'indiqua que la salle de bain était libre. J'y allai donc pour me doucher. Pendant que l'eau tiède coulait le long de mon corps, je réfléchissais. Je n'avais pas cours avant onze heures mais vu le boucan qu'avaient fait mes colocataires, je m'étais levée de bonne heure. Je pourrais proposer à Lysandro de me retrouver dans un café tiens. Oui, c'était une bonne idée. Je sortis de la cabine de douche et me séchai puis m'habillai avant de retourner dans ma chambre pour prendre mon sac. En passant devant la cuisine où les autres se trouvaient encore, je leur lançai un « Je file, à plus tard! » Puis la porte d'entrée se referma derrière moi. Je semblais déjà bien plus réveillée suite à ma douche. Je ne tardai pas à arriver dans un café que j'appréciais beaucoup. Je m'installai à table et en attendant que la serveuse ne vienne prendre ma commande, j'envoyai un texto au jeune homme: « Hey Lys'! Je vais au café du centre. Rejoins moi! » Puis la serveuse arrive, prit ma commande qui était un café et un croissant avant de s'éclipser. Elle revint quelques instants après pour me ramener tout ça avant de disparaître à nouveau. Quant à moi, je patientai, prenant mon mal en patience. Cela faisait déjà un petit moment que nous ne nous étions pas vus.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: I need you, friend ღ Lysandro   Mar 9 Juil - 19:58

I need you, friend
Lysandro & Charlie. ♥

Lorsque ce matin tu t'étais levée, tu ne te sentais pas bien. Tu avais la gorge sèche et tu sentais la chaleur s'emparer de ton corps. Tes veines brulaient, et cette sensation tu ne la connaissais que trop bien. Tu étais en manque. Elle te manquait, tu en avais besoin. Tu avais vérifié s'il ne t'en restait pas un peu, mais non, tu n'avais plus rien. Lorsque tu regardas l'heure, tu te levas d'un bon. Tu avais encore le temps d'aller chercher quelque chose à te mettre sous le nez.

Après avoir traversé la ville, tu avais enfin la poudre. Tu te la fourras entre les narines et de suite, tu te sentis mieux. Tu fermas les yeux quelques instants mais ce qui te tira de tes pensées ce fut ton portable; Il vibra dans ta poche. Tu soupiras quelques instants, mais un sourire éclaira tes lèvres lorsque tu vis qui te l'avais envoyé. Charlie. Cela faisait combien de temps que tu ne l'avais pas vu ? En lisant son message, tu compris bien qu'elle ne te laissait pas le choix. Tu devais la rejoindre. Tu rigolas légèrement devant ton combiné avant de répondre assez rapidement que tu étais d'accord.

Il ne te fallut pas longtemps pour arriver au café; Entre temps, tu avais jeté le petit sachet de drogue histoire qu'il ne t'échappe pas lorsque tu es avec elle. Tu sais qu'elle n'aime pas ça. Tu te jetas un regard dans une vitre de voiture. Tes pupilles étaient légèrement dilatées, mais si on ne faisait pas attention, ça devait aller. Tu espérais qu'elle ne le voit pas, sinon tu sais très bien ce qu'il peut se passer. Tu réajustas ton t-shirt blanc, remonta ton jean et passa une main dans tes cheveux blond avant de passer la porte du café. Tu regardas autour de toi puis lorsque tu remarques la jeune femme, tu lui fis un signe de la main puis alla la rejoindre, t'asseyant en face d'elle après avoir déposé un baisé sur sa joue.
Hey Lie !
La saluas-tu alors que tu demandas à la serveuse qui venait d'apporter la commande, un petit café bien serré.
Tu vas bien ?
T'étais-tu empressé de dire en suite, reniflant légèrement et passa ton poignet sous ton nez.
Ca fait un bail quand même ! Enfin quelques jours... Mais tu sais comment c'est, quand on ne se voit pas.
Tu esquissas un petit sourire.

« C'est l'extase langoureuse, C'est la fatigue amoureuse, C'est tous les frissons des bois Parmi l'étreinte des brises » ► VERLAINE
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: I need you, friend ღ Lysandro   Ven 12 Juil - 14:37

Parfois, les gens veulent t'aider et toi, tu les rejettes. Tu ne t'en rends pas compte, mais ça les blesse.
I NEED YOU, FRIEND
Lysandro & Charlie ♡
Lorsque je vis Lysandro franchir le seuil du café, je souris. Au moins, il ne m'avait pas fait faux-bond. Après tout, il aurait pu. Je lui avais envoyé un sms très clair mais rien ne l'empêchait de refuser, ou dans le cas présent, de changer d'avis pour raison X ou Y. Il me fit un petit signe de la main avant de me rejoindre et de déposer un baiser sur ma joue, me saluant par la même occasion. Lysandro devait sans doute être le seul à m'appeler Lie. D'habitude, on m'appelait Charlie, en entier, ou à la limite Cha, pour les intimes. Mais je devais avouer que l'on me donnait rarement des surnoms. Il commanda son café alors que la serveuse avait ramené ma commande puis il me demanda si j'allais bien. Oh, pour moi, je supposais que tout allait relativement bien. J'avais une relation bien étrange avec Paxton mais au final... Tout allait plutôt bien si on enlevait ce détail, qui n'était sans aucun doute pas réellement qu'un simple "détail". « Je vais bien, merci. Et toi? » Je souris tout en plongeant mon regard dans le sien. Je pouvais constater que ses pupilles étaient dilatées. Il reprit la parole pour dire que je savais comment c'était quand on ne se voyait pas pendant plusieurs jours, comme ça avait d'ailleurs été le cas cette fois-ci. Je le vis passer son poignet sous son nez, renifler. Je connaissais tout ces gestes. Je lâchai un soupire avant de lui demander: « Tu viens de prendre une dose? » Je faisais ce que je pouvais pour le faire sortir de tout ça. Il foutait sa vie en l'air. Et à chaque fois c'était pareil. Je savais qu'on allait sans doute de nouveau nous disputer mais je ne pouvais pas me résoudre à le laisser tout gâcher. Je m'en voudrais. Je tenais bien trop à lui pour le laisser continuer sur cette pente dangereuse qui le menait tout droit en enfer.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: I need you, friend ღ Lysandro   Ven 12 Juil - 18:18

I need you, friend
Lysandro & Charlie. ♥

Tu répondis que tu allais plutôt bien aussi. Tu étais content de la voir, réellement; Même si tu savais que tu avais fait une connerie. Que tu n'aurais pas du venir dans ton état. Tu aurais envoyé un sms, elle aurait surement compris. Ou elle se serait inquiétée pour toi. Tu aurais pu simplement lui dire la vérité, mais non. Tu as préféré lui cacher. Encore. Mais ça ne durait jamais bien longtemps. Elle connaissait tout chez toi. Elle te connaissait trop bien. Tes gestes, tes mimiques, tes habitudes. Alors qu'elle posait cette question que tu redoutais tant, tu baissas les yeux tel un gamin pris au piège. Elle avait deviné. En quelques secondes. Tu ouvris la bouche pour mentir, mais tu savais que ça ne servait plus à rien; Tu hochas simplement de la tête, lui avouant presque honteux la chose. Pourtant, tu n'avais pas honte, avant. Tu t'en foutais bien de ce que pouvait penser les gens. Même lorsque c'était ta femme, tu t'en foutais bien de lui dire que tu t'étais défoncé. Mais là, quelque chose faisait que.. A ce moment précis, la serveuse revint avec ton café, tu la remercias avec un sourire, un faux sourire, puis retourna tes pupilles bleues vers Charlie.
Je sais tout à fait ce que tu vas me dire 'Lie..., mais j'en avais absolument besoin, cette fois-ci...
Tu craignais sa réaction. Tu craignais de voir cet air déçu sur son visage, celui que tu détestes voir. Ce regard qui dis tout... Tu lui faisais du mal, tu le savais, mais tu ne savais pas t'arrêter. C'était pour toi impossible... De toute manière, tu ne voyais pas de raison pour arrêter. Tu ne comprenais pas pourquoi, on cherchait à te faire réduire ta consommation jusqu'à ce qu'elle disparaisse. Tu soupiras légèrement, et rajoutas à voix basse ;
Je suis désolé, Charlie.
Mais tu le savais, que tes excuses ne serviront à rien dans ce qui allait suivre.

« C'est l'extase langoureuse, C'est la fatigue amoureuse, C'est tous les frissons des bois Parmi l'étreinte des brises » ► VERLAINE
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: I need you, friend ღ Lysandro   Sam 13 Juil - 16:23

Parfois, les gens veulent t'aider et toi, tu les rejettes. Tu ne t'en rends pas compte, mais ça les blesse.
I NEED YOU, FRIEND
Lysandro & Charlie ♡
J'avais compris. Il ne m'avait pas fallu longtemps pour voir qu'il venait de prendre une dose très peu de temps avant. Je soupirai en l'entendant se justifier. Ou plutôt, en l'entendant tenter de se justifier. Parce que rien ne pouvait justifier ça. Il en avait soi-disant absolument eu besoin cette fois-ci, précisant qu'il savait très ce que j'allais lui dire. Alors s'il savait, il savait que j'allais lui faire la morale. Encore. J'allais, pour la énième fois, lui dire qu'il fallait qu'il arrête, que j'en pouvais plus de le voir se détruire comme ça. Il s'excusa. Comme si dire qu'il était désolé allait changer quelque chose. Je voulais qu'il me parle, je voulais l'aider à arrêter. J'en pouvais plus de le voir se comporter comme ça! Ne comprenait-il pas?! J'avais besoin de lui, besoin qu'il arrête toutes ses conneries! J'avais baissé un instant le regard. Je prenais le temps de peser le pour et le contre de ce que j'allais pouvoir dire. Je prenais le temps de réfléchir à la façon dont j'allais lui dire. Devais-je me montrer froide? Méchante? Désespérée? M'en foutiste? Qu'est-ce-qui le ferait réagir? Qu'est-ce-qui aura le plus d'effet chez lui? Je relevai les yeux vers lui: « Je m'en fiche que tu sois désolé Lysandro... C'est pas ça qui changera ce que t'as fait. Moi ce que je veux c'est que t'arrêtes! Que tu acceptes mon aide. J'en ai marre de te voir après que t'ais pris une dose ou de te quitter en me disant que la prochaine chose que tu vas faire c'est aller te shooter. » Je pris quelques gorgées de ma boisson en soupirant. J'avais peut-être été trop directe, peut-être même un peu méchante et trop franche. Mais j'avais besoin de lui faire comprendre ce que je ressentais. Je lâchai un nouveau soupire, le je ne savais combientième depuis qu'il était en face de moi, donc en très peu de temps. Je repris la parole, plus calmement et doucement: « Je suis désolée Lysandro mais... Je m'inquiète pour toi... C'est pas bien ce que tu fais, c'est même dangereux et... Et moi, j'ai besoin de toi. Je veux pas qu'il t'arrive quelque chose... » Je le regardais dans les yeux pour qu'il puisse voir à quel point j'étais sincère dans tout ce que je lui disais.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: I need you, friend ღ Lysandro   Sam 20 Juil - 17:55

I need you, friend
Lysandro & Charlie. ♥

Tu en étais sure, elle te faisait encore la morale. Bon sang, mais tu n'es plus un gosse ! Pourtant, tu as l'impression d'avoir ta mère en face de toi. Tu ne la regardes plus, tu as préféré baisser les yeux devant ça. Tu es honteux. Réellement, tu t'en veux d'avoir fait ça avant d'aller la voir. Tu ne le regrettes pas -ça te permet de tenir la journée sans sentir cette fatigue-, mais tu le savais que tu aurais du le faire après. Tu aurais du ne rien dire et simplement sourire. Maintenant... C'était trop tard. Elle s'inquiétait et toi, tu ne saurais quoi dire pour qu'elle s'arrête. Qu'elle s'arrête de croire que tu vas mourir, que tu vas y laisser la vie. Tu en as envie, plus que tout, mais tu ne le pourras jamais. Tu es trop faible pour ça, trop trouillard de mourir. Parce que tu te demandes toujours ce qu'il y a après ça, ce que tu pourrais bien faire... Puis, avec la chance que tu as, tu sais que tu es capable de te rater. De ne pas réussir à mourir. Et serait surement pire pour toi. Tu n'arrêterais. Quoi qu'elle te dise, quoi qu'elle fasse. C'était trop tard pour toi, tu es irrécupérable. elle devrait le savoir. Mais pourtant, elle continue de croire en toi, plus que toi tu ne crois en ta personne. ce genre de gens, tu les aimes. Ca ne t'étonne pas, que Charlie soit comme une soeur pour toi. Elle est la seule qui peut te dire ce genre de choses sans que tu ne dises quoi que ce soit, sans que tu réagisses mal. Et ses dernières paroles finirent de t'achever. Tu avais besoin d'elle, aussi. Plus que tout, parce que, si elle n'était pas là, qui sait ce que tu serais devenu ? Une loque. Tu trainerais les rue, en ce moment-même, à la recherche d'une dose parce que tu n'arrives plus à suivre. Tu serais mort par terre, et au pire, tu aurais fait une overdose. Elle est comme ta sauveuse. Tu te prends un coup derrière la tête là. Et c'est comme ça que tu la remercies, espèce d'ingrat ? Ses yeux accrochèrent les tiens, et tu ne pues te résoudre à les quitter. Alors, tu la regardas. Tes yeux brillaient. A ce moment-la, tu étais bien capable de t'effondrer et de pleurer sur ton sort, et de t'excuser encore et encore; Mais non, tu restas fier. Alors, tu te contentas de venir prendre sa main dans la tienne, tu lui adressas un sourire qui voulait tout dire sans que tu prononces un mot.
Moi aussi, j'ai besoin de toi, 'Lie. tu le sais. Sinon, je ne serai plus là. Mais tu sais aussi que je ne peux pas arrêter. c'est plus fort que moi, et une fois commencé... -un soupir- Je ne veux pas te laisser, loin de là, jamais. Tu es ce que j'ai de plus cher dans ma vie, de plus proche. tu es celle qui finalement, m'aide à tenir encore debout. Si ce matin j'ai fait ça, c'était justement pour venir te voir. -un petit rire- Tu aurais voulu d'une loque à coté de toi ? Qui tremble, qui n'arrive pas à parler ? Qui renifle toutes les cinq secondes ? Je ne crois pas. En fait, je ne me supporte plus, et pour être comme les autres, il faut que je prenne ça. Puis regarde, je suis toujours là. En pleine forme ! Tu m'aides plus que tu ne le crois, 'Lie. Alors arrête de t'inquiéter, s'il te plait... Ca ne sert à rien !

« C'est l'extase langoureuse, C'est la fatigue amoureuse, C'est tous les frissons des bois Parmi l'étreinte des brises » ► VERLAINE
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: I need you, friend ღ Lysandro   Mar 23 Juil - 14:48

Parfois, les gens veulent t'aider et toi, tu les rejettes. Tu ne t'en rends pas compte, mais ça les blesse.
I NEED YOU, FRIEND
Lysandro & Charlie ♡
J'avais l'impression qu'il ne se rendait compte de rien. Il ne se rendait pas compte que sa dépendance pourrait l'emmener loin. Loin de moi, loin de tout, dans un autre monde. Je refusais de le perdre. Je refusais de prendre ce risque. Mais je ne savais plus quoi faire. J'étais déjà têtue, c'était indéniable mais lui était encore cent fois pire. Il prit ma main dans la sienne. Je ne pouvais pas le laisser se foutre en l'air. Mais en entendant son discours je compris que j'aurais beau faire et dire n'importe quoi, ça ne changerait rien. Il était sûr qu'il avait besoin de ça pour être bien alors que non! Non, il n'en avait pas besoin! Il disait avoir besoin de moi mais qu'il ne pouvait pas arrêter, disant que je ne voulais certainement pas avoir une loque à côté de moi qui reniflait toutes les cinq secondes. Il me flattait, disant que j'étais importante, que je l'aidais plus que ce que je pouvais imaginer et un tas d'autres trucs comme ça, avant de clairement me dire qu'il n'arrêterait pas, qu'il était toujours là et en pleine forme. "Alors arrête de t'inquiéter, s'il te plait... Ca ne sert à rien !" Il était sérieux là? Je retirai mes mains des siennes pour m'adosser contre ma chaise, les bras croisés sur ma poitrine. Je commençais tout doucement à m'énerver. Je savais que ma colère ne le ferait pas changer d'avis. Mais ma gentillesse ne changeait rien non plus. Alors quoi? Que devais-je faire pour qu'il se rende compte que je ne pouvais plus continuer comme ça? Pour qu'il comprenne que j'avais besoin qu'il arrête parce que malgré tout ce qu'il pouvait me dire, je savais ce que pouvait faire la drogue et ça ne me ferait jamais cesser de m'inquiéter pour lui. Je regardai un instant à côté de moi, comme distraite, puis je reposai mon regard sur lui. « Pour l'instant, t'es encore là Lysandro! Mets toi ça dans le crâne: la drogue peut te tuer. C'est ça que tu veux? Tu veux partir, me laisser seule? Parce que si c'est ça, y a nettement plus simple que de te détruire à petit feu! » J'essayais de le faire réagir, tant bien que mal. Je voulais qu'il comprenne. Ce que je venais de dire pouvait vous paraître cruel mais lui en parler calmement n'avait jamais servis à rien. Et moi, je voulais juste le faire réagir... Parce que je refusais de le perdre. Je ne serais pas seule, il y avait mon frère. Mais c'était de lui que j'avais besoin. De Lysandro, de mon ami. Je le considérais comme mon frère et je refusais de perdre un membre de ma "famille"... Alors je ne le laisserais pas tomber, et tant pis si pour l'aider je devais me montrer méchante. Je plongeai mon regard dans le sien...



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: I need you, friend ღ Lysandro   Mar 30 Juil - 8:53

I need you, friend
Lysandro & Charlie. ♥

Tu l'observas croiser ses bras sur sa poitrine. Merde, elle commençait à s'énerver. en meme temps, elle avait bien toutes les raisons du monde, pour ça. Tu n'es qu'un idiot. Mais tu ne t'en rends pas compte, petit à petit tu la blesses. Tu lui causes du soucis alors que tu voudrais plus l'aider qu'autre chose, l'aimer bien, la chérir. Tu souris, tu essayes de faire passer la pilule mais tu n'y arriveras pas, pas comme ça. Des fois, tu te maudissais de faire autant l'idiot. Elle a raison, elle a toujours raison. Tu le sais, que la drogue ne t'aide en rien, elle te laisse mourir, t'éteindre, mais tu n'y peux rien, c'est comme un échappatoire pour toi, tu veux partir. Oui, mais tu ne veux pas la laisser seule. A cette phrase, un rire nerveux s'échappa d'entre tes lèvres, tu fixas ses yeux, tu encras ton regard dans le sien, et tu te penchas doucement vers elle, articulant assez bas ces mots ;
Tu ne seras jamais seule, Lie. Tu le sais aussi bien que moi que toi, tu as des gens autour de toi. Et que moi, je n'ai réellement plus que toi.
Tu te sens vide, désarmé. Tu ne veux pas la laisser seule non, mais elle, elle ne sera jamais seule. Elle n'est pas comme toi. Elle n'a pas tout perdu... Elle a perdu des choses, tu le sais, c'est ce qui vous a autant rapproché tout les deux, mais pas comme toi. Toi, tu as perdu ton fils, tu as perdu ta femme. Tout ça parce que... Putain, toujours la faute à cette foutue addiction, pourquoi est-ce que tu ne te remets jamais en question ? Pourquoi est-ce que tu n'essayes pas, rien qu'une fois, de te dire que tu as foiré ? Comme d'habitude. Puis lentement, tu baisses les yeux. Tu es trop lache pour te suicider, tu le sais ça aussi. Elle te dit ça, elle veut que tu te bouges, que tu lui dises quelque chose... Tu te frottes le nez, les yeux. Putain, des fois, quand elle te met dans cet état-là, tu la détestes. Tu la hais, tu sais qu'elle a raison, comme toujours.
Je ne sais pas ce que je ferai sans toi, Lie...
Murmuras-tu, honteux. Ouais, tu es honteux de ce que tu es, honteux de ce que tu as fait. Putain, ouais, qu'est-ce que tu as honte. Mais tu n'y peux plus rien. Quedal. Et c'est bien ça le problème. Et tu ne feras rien pour te soigner, malgré e que tu peux dire, ce que tu peux laisser croire. Tu aimes trop oublier. Tu dois être maso. Ouais, c'est ça, carrément maso. Parce que si tu oublies, tu te souviens après, encore, et toujours, et c'est un cercle vicieux duquel tu n'arrives pas à t'extirper. C'est con, tout comme toi. D'un coup, tu as envie de chialer. T'as le trip pas bien, c'est à cause de cette dispute. T'as envie de pleurer, ouais, mais tu te retiens, tu passes simplement deux doigts sur tes paupières, tu esquisses un sourire forcé, tu passes ta langue sur ta lèvre supérieur, tu morilles légèrement l'inférieur. Merde, en plus de ça, le manque se fait sentir. Doucement, ta jambe gigote. Non, il ne faut pas penser à ça, il ne faut pas lui montrer que tu en re-veux, pas maintenant.
Lie ! Je te laisserai jamais seule ok ? Je te le jure. Je serai toujours là. Meme si je meurs, je sais que tu me garderas vivant dans ton coeur, et que tu m'entendras dire mes petites phrases, ou t'appeler. Tu ne m'oublieras jamais hein..? Si un jour, je m'en vais, tu me le jures ? De ne jamais m'oublier...
Tu souris, on dirait un gamin. C'est ce qu'au fond tu dois être.

« C'est l'extase langoureuse, C'est la fatigue amoureuse, C'est tous les frissons des bois Parmi l'étreinte des brises » ► VERLAINE
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: I need you, friend ღ Lysandro   Sam 3 Aoû - 16:09

Parfois, les gens veulent t'aider et toi, tu les rejettes. Tu ne t'en rends pas compte, mais ça les blesse.
I NEED YOU, FRIEND
Lysandro & Charlie ♡
J'étais trop idiote. J'étais persuadée que je pourrais l'aider, que je pourrais lui faire comprendre qu'il fallait absolument qu'il arrête de se droguer. Mais j'étais trop naïve, trop idiote. Jamais il n'arrêterait. Je pourrais lui dire tout ce que je voudrais, passer par toutes les phases de personnalité possible pour tenter de le faire cesser ce qui le détruisait à petit feu, rien n'y ferait. Jamais. Il était accro et n'avait pas l'intention d'arrêter. Et peu importait qui lui en parlerait, peu importait ce qu'on lui dirait, peu importait ce qu'il se passerait, il n'arrêterait pas, persuadé d'en avoir besoin qu'il était. "Tu ne seras jamais seule, Lie. Tu le sais aussi bien que moi que toi, tu as des gens autour de toi. Et que moi, je n'ai réellement plus que toi." Il était vrai que j'étais entourée. Mais au fond, personne ne comptait autant pour moi qu'Ezéchiel - mon frère adoptif - que Paxton, et que lui. Sans eux, je le savais très bien, je n'étais rien. Absolument rien. J'avais besoin d'eux dans ma vie, et ça changerait beaucoup trop de choses d'en perdre l'un d'eux. J'avais déjà perdu tellement de personnes, vécu tellement de choses, que je ne voulais pas que ça se reproduise. Mes parents biologiques étaient morts. J'avais perdu des tas d'amis parce que j'avais du déménager. Alors perdre mon meilleur ami, celui que je considérais comme mon frère? Hors de question. Peut-être qu'il n'avait plus que moi mais ce n'était pas une raison! Je lâchai un long soupire. Je crois que jamais je n'arriverais à le comprendre. C'était trop dur. Il me dit qu'il ne savait pas ce qu'il ferait sans moi. Je ne l'abandonnerais pas mais j'ignorais combien de temps encore je pourrais tenir comme ça, à le regarder se détruire petit à petit, au gré des doses qu'il prenait. "Lie ! Je te laisserai jamais seule ok ? Je te le jure. Je serai toujours là. Meme si je meurs, je sais que tu me garderas vivant dans ton coeur, et que tu m'entendras dire mes petites phrases, ou t'appeler. Tu ne m'oublieras jamais hein..? Si un jour, je m'en vais, tu me le jures ? De ne jamais m'oublier..." Là, c'était trop. Je le regardais quand il me dit ça mais je détournai alors la tête, tentant vainement de retenir mes larmes. Je ne pleurais pas facilement, à moins d'aborder certains sujets, ou si je repensais à certaines choses. Mais je ne pleurais que rarement devant les gens, préférant le confort et l'intimité que m'offrait ma chambre pour pleurer au calme et à l'abris des regards. Il avait touché en plein dans le mil cette fois. Sans le regarder, je lui répondis: « En fait, t'en as rien à foutre de ce que je te dis... T'en as rien de foutre de risquer de me laisser un jour derrière toi... T'en as rien à foutre de ce que je ressens... » Les larmes coulaient sur mes joues, en silence. Je reposai enfin mon regard sur lui. « J'ai déjà perdu trop de gens, j'ai pas envie de te perdre toi aussi... Et encore moins te regarder te foutre en l'air, te voir mourir d'une saloperie dont tu es persuadé avoir besoin alors que c'est pas le cas! Merde Lysandro! Tu te rends pas compte que j'ai beau avoir des gens autour de moi, seul trois personnes m'importent vraiment?! Jte considère comme mon frère! Si tu me laisses, je considèrerais ça comme une trahison! Et... Putain... Je serais juste super malheureuse sans toi... » J'essuyai mes joues rapidement. Ca y était, je lui avais dit. Est-ce-que ça ferait un déclic dans sa tête? Ou non? Ou peut-être encore ferait-il semblant pour que je me calme, qu'on passe à autre chose, me rassurer et ensuite, à peine on se quittera ira t-il chercher une nouvelle dose...



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I need you, friend ღ Lysandro   

Revenir en haut Aller en bas
 

I need you, friend ღ Lysandro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Niagara University™ :: Time to, delete you :: Les Archives :: 2013 :: Archives rps
-
Votez !
Un vote toutes les deux heures ♥
www.obsession27
www.shitamachihito
www.nom du top