AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 It's time darling! ∞ Jeff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
E. Heather Rhodes

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : Célibataire
⊱ où es-tu ? : Toronto
⊱ humeur : A faire la fête pour oublier
⊱ célébrité : Danielle Campbell
⊱ messages : 2005
⊱ inscrit le : 03/02/2011

MessageSujet: It's time darling! ∞ Jeff   Ven 28 Juin - 21:51

Il est des choses que l'on peut cacher aux autres. Mais il est des choses que sa moitié mérite de connaître.
IT'S TIME DARLING!
Jeff & Ellia ♡
Je crois bien que j'avais tout pour être heureuse à présent. J'étais fiancée, je vivais dans un chouette appartement avec l'homme que j'aimais. J'avais un boulot que j'adorais. Que demander de plus? Je ne pouvais pas rêver mieux. Vraiment. Cependant, des choses allaient forcément changer d'ici peu. Jeff et moi allions devoir révéler au grand jour notre relation et notre futur mariage, nous n'allions plus pouvoir garder ça secret à présent. C'était impossible à moins d'aller se marier en cachette à Las-Vegas. Et encore. Ca n'aurait sans doute aucun valeur ici-même, à Toronto, pour commencer. De plus, quelqu'un allait forcément nous voir un jour ou l'autre, ne serait-ce que pénétrer dans le même immeuble, marcher main dans la main. Et comment pourrais-je justifier la présence de ma bague de fiançailles alors que l'on ne me voyait pratiquement jamais en compagnie d'un homme? En tout les cas, d'un seul et unique homme qui pourrait effectivement s'avérer être mon petit-ami? Non, vraiment, nous n'avions plus le choix à présent.

Une enquête venait de se terminer pour ma part et j'avais eu droit à une journée de repos. Je l'avais passé, imaginez vous bien, à feuilleter des magasines de robes de mariées, à regarder des sites de salon de coiffure et ce genre de choses. Moi, Kaithleen Ellia Donovan, j'avais presque passé ma journée à faire ça. Juste après avoir fait le ménage et rangé certaines de mes affaires qui n'avaient pas encore trouvées leur place dans l'appartement. J'étais d'ailleurs tombée sur le classeur qui renfermait toute ma vie, ou presque. Qui renfermait en tout les cas certaines périodes marquantes de ma vie. J'avais soupiré en le trouvant et je l'avais ouvert pour le feuilleter un peu. Jusqu'à le fermer brusquement. J'avais décidé que je le donnerais à Jeff. Si déjà nous allions nous marier alors je voulais qu'il sache tout de moi, de ce que j'ai pu ressentir, vivre, tout ça. La journée était passée et l'heure pour Jeff de rentrer du commissariat se rapprochait. J'étais assise dans la cuisine, tournant les pages d'un catalogue avec les robes de mariées. Il était vrai que c'était tôt mais je voulais déjà jeter un oeil. Qu'y avait-il de mal à ça après tout? Rien, bien sûr. J'étais donc tranquillement installée à la table de la cuisine, une tasse de café devant moi en train de fouiller dans la magasine quand j'entendis la porte d'entrée s'ouvrir...




. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

ANCIENNEMENT K. ELLIA DONOVAN

Love is their resistance... +
« Les expériences douloureuses de notre passé contribuent à forger ce que nous sommes aujourd'hui. » - William Glaser unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miamisunlights.forumgratuit.org/
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: It's time darling! ∞ Jeff   Sam 29 Juin - 2:59




It's time darling !

Sparks ne m'avait pas lâché de la journée. Ben oui pensez vous maintenant qu'il était au courant ça n'arrêtait pas. De toute façon il ne serait bientôt plus le seul à le savoir, j’allais devoir assumer mes responsabilités, il était clair que nous n'allions pas continuer à nous cacher une fois mariés ça serait ridicule. D'ailleurs que Sparks me questionne autant m'a beaucoup amusé, s'il savait que j'allais lui demander d'être témoin. J'allais lui annoncé dans quelque jour, je ne voulais pas le faire au boulot à la va vite comme ça. Enfin oh rassurez vous je ne vais pas non plus lui faire une demande de la même façon qu'à Ellia mais disons qu'un café à la main en se baladant dehors c'est toujours beaucoup plus sympathique et beaucoup plus propice.

En tout cas même si pour vivre mon amour avec Ellia je devais travailler ailleurs je le ferais, j'étais heureux avec elle et elle passait avant tout ainsi donc avant mon job. La journée c'était plutôt bien passée pour continuer en beauté et je prenais le volant impatient de retrouver Ellia. On vivait à présent ensemble et même si ça ne faisait peut-être pas assez longtemps pour donner un jugement pour l'instant ça se passait bien. Elle était resté à l'appart aujourd’hui d'ailleurs, elle venait de finir une enquête, dommage que ça ne soit pas tomber en même temps que moi. Je rentrais enfin chez moi, chez nous et fermais la porte derrière moi. "Je suis rentré !" J'avais parlé assez fort pensant qu'elle était dans une pièce assez lointaine et c'est après avoir posé mon blouson que je m'aperçue qu'en fait elle était dans la cuisine c'est à dire juste à côté, en train de bouquiner avec un café juste à côté, enfin devant elle. Je pouvais la voir d'ici la porte était ouverte. Je ris légèrement face à ma bêtise et posai mon arme avant d'aller vers elle et de me pencher pour l'embrasser. J'aurais bien pris un café mais sachant que je venais d'en prendre deux avec Sparks je crois que si j'en prenais un de plus je n'allais pas pour voir dormir cette nuit. Quoi qu'il n'était pas sur que je dorme cette nuit ou du moins pas de suite xD

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
avatar
E. Heather Rhodes

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : Célibataire
⊱ où es-tu ? : Toronto
⊱ humeur : A faire la fête pour oublier
⊱ célébrité : Danielle Campbell
⊱ messages : 2005
⊱ inscrit le : 03/02/2011

MessageSujet: Re: It's time darling! ∞ Jeff   Sam 29 Juin - 14:17

Il est des choses que l'on peut cacher aux autres. Mais il est des choses que sa moitié mérite de connaître.
IT'S TIME DARLING!
Jeff & Ellia ♡
En entendant le "Je suis rentré" de Jeff, un sourire s'afficha sur mon visage sans même que je ne le veuille spécialement. C'était encore assez nouveau alors forcément, ça faisait toujours son petit effet. Entendre son petit-ami rentrer alors qu'avant, personne ne franchissait jamais la porte de mon appartement à l'improviste ou en rentrant du travail, ça faisait forcément plaisir; vous vous en doutez bien. Je continuai à feuilleter, attendant patiemment qu'il me rejoigne dans la cuisine. Quand finalement il pénétra dans la pièce, je relevai les yeux tandis qu'il s'approchait de moi. Il se pencha pour m'embrasser, baiser que je lui rendis avec plaisir et tendresse. « Bonsoir. T'as passé une bonne journée? », lui demandais-je en souriant, sachant pertinemment qu'après ces quelques banalités, j'allais lui apporter quelque chose de bien moins courant entre nous. J'avais toujours été assez secrète, il avait fallu beaucoup de temps avant que je ne m'ouvre à Jeff. Et encore, j'étais sûre qu'il ne savait toujours pas tout. Mais maintenant que je commençais à prendre conscience de certaines choses, de la façon dont notre relation évoluait et tout ce qui s'en suivait ainsi que toutes les conséquences que ça imposait, je voulais qu'il sache exactement qui il avait demandé en mariage. Même si c'était personnel, même si c'était difficile pour moi parce que ça ressassait beaucoup de souvenirs douloureux de mes années passées, qui d'ailleurs n'étaient pas si lointaines que ça finalement. Je terminai ma tasse de café et lui adressai un petit: « J'ai un truc à te donner. » Je me levai et fis quelques pas vers le plan de travail où se trouvait le classeur. Je le pris en mains en soupirant très légèrement pour ensuite me tourner vers Jeff et m'approcher de lui pour lui tendre le classeur. « Pendant des années j'ai écrit un tas de trucs... En fait, depuis toute petite, après la mort de mes parents. Ca a été mon échappatoire. Et j'ai continué au collège, au lycée et à l'université pendant un moment... Y a un peu toute ma vie dedans, ou du moins dix - douze ans de ma vie. Et... Si tu en as envie alors... tu pourras les lire. » C'était difficile. Mes textes parlaient du décès de mes parents, de ce que je ressentais tandis que je ne parlais toujours pas aux autres personnes. Ils parlaient aussi de la façon dont j'avais tenté de casser ma carapace mais aussi de ce que j'avais vécu avec Maxxie. Et d'un tas d'autres choses.




. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

ANCIENNEMENT K. ELLIA DONOVAN

Love is their resistance... +
« Les expériences douloureuses de notre passé contribuent à forger ce que nous sommes aujourd'hui. » - William Glaser unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miamisunlights.forumgratuit.org/
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: It's time darling! ∞ Jeff   Ven 5 Juil - 0:46




It's time darling !

Je n'étais pas non plus habitué à ce que quelqu'un soit la quand je rentrais chez moi. Avants 'était toujours la routine, la même chose répétitive quoi que ça pouvait changer un peu en fonction de l'heure à laquelle je rentrais ça je veux bien l'admettre. Savoir qu'Ellia m'attendait était particulièrement agréable et me donnais envie de rentrer plus vite c'est certain. Elle était dans la cuisine autrement dis vraiment juste à côté, elle avait dû bien l'entendre que j'étais la. Je la rejoins et l'embrassais, premier baisé de la journée, je n'avais pas eu le temps de la voir ce matin.« Bonsoir. T'as passé une bonne journée? » En réalité mis à part le comportement lourd de Sparks oui plutôt oui "Mieux que ce à quoi je m'attendais, et toi ?" Oui même si mon collègue et meilleur ami m'avait prit la tête avec mes histoires de cœur on avait fait du bon boulot. Les interrogatoires avaient été bien mené et concluant, on avait bien avancé dans l'enquête, elle serait probablement close demain ou dans deux jours grand maximum à moins d'un nouvel accident.

Ellia termina sa tasse de café, j'allais partir pour en prendre une mais elle me coupa dans mon élan en m'adressant la parole. « J'ai un truc à te donner. » "Un truc ?" Sincèrement, je me demandais bien ce qu'Ellia voulait me montrer, elle avait rarement révélé elle même les choses sur elle il avait fallut aller les chercher et creuser pour arriver à savoir quelque chose alors autant vous dire que je ne m'attendais absolument pas à ce qu'elle me fasse découvrir tout ça. Elle se dirigea vers le plan de travail sur lequel était posé un classeur qu'elle prit et m’amena. Une affaire que quelqu'un était venue lui apporter ici ? Enfin plutôt par un citoyen qui n'avait confiance qu'en elle ? C'était possible, ça arrivait. Mais non j'étais complètement à côté de la plaque. « Pendant des années j'ai écrit un tas de trucs... En fait, depuis toute petite, après la mort de mes parents. Ca a été mon échappatoire. Et j'ai continué au collège, au lycée et à l'université pendant un moment... Y a un peu toute ma vie dedans, ou du moins dix - douze ans de ma vie. Et... Si tu en as envie alors... tu pourras les lire. » Ça faisait beaucoup d'un coup la, vraiment beaucoup. Non seulement j'apprenais ce qu'elle venait de me dire mais également qu'elle était prête à se confier et pas qu'un peu vu qu'elle me tendait en gros l'histoire de sa vie, celle qu'elle avait écrite pendant des années. J'ai été surpris, très surpris. Et qu'Ellia évolue dans ce sens la me fait très plaisir. J'ouvrit rapidement le classeur et le feuilletait, il y avait un paquet de texte, je commencerai probablement à y lire ce soir, de toute façon je me connais et ça ne sera certainement pas le truc donc je repousserai la lecture sans cesse et sans cesse, j'étais content, fier qu'elle m'y confit et j'allais faire en sorte de lui rendre au plus vite, puis j'avais envie de savoir de quoi il s'agissait au plus vite. Je refermais le classeur et relevais la tête vers elle. "Je suis vraiment heureux que tu t'ouvres à moi, et c'est peu dire" Clairement oui. Je posais le classeur sur la table et la pris dans mes bras. Puisqu'on était partie la dessus c'était le moment propice pour parler de tout ce dont on voulait parler et j'avoue que quelques questions me préoccupaient l'esprit. Je pris sa main et l’entraînai sur le canapé du salon avec moi pour que l'ont soit poser tranquillement. "J'aimerais parler de pas mal de choses. Je sais que ça va te paraître tôt mais j'ai besoin de savoir, est ce que..." Décidément je n'étais pas aussi doué qu'au boulot pour amener le sujet à la conversation "... Est ce que tu envisage d'avoir un jour des enfants ?" Ou un seul mais elle m'avait comprit. Je la regardais, j'étais sérieux et mon visage l'illustrait bien.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
avatar
E. Heather Rhodes

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : Célibataire
⊱ où es-tu ? : Toronto
⊱ humeur : A faire la fête pour oublier
⊱ célébrité : Danielle Campbell
⊱ messages : 2005
⊱ inscrit le : 03/02/2011

MessageSujet: Re: It's time darling! ∞ Jeff   Ven 5 Juil - 14:38

Il est des choses que l'on peut cacher aux autres. Mais il est des choses que sa moitié mérite de connaître.
IT'S TIME DARLING!
Jeff & Ellia ♡
"Mieux que ce à quoi je m'attendais, et toi ?" Si la définition de passer une bonne journée était de ne rien faire, ou presque, alors oui, j'avais passé une bonne journée. J'avais fait un peu de ménage mais à part ça, j'avais passé mon temps tranquillement posée à feuilleter des magasine, à me relaxer. Etre agent du FBI, ou flic comme Jeff, n'était jamais de tout repos. Même lorsque l'on pensait que l'affaire serait simple et vite réglée. Ce n'était jamais aussi simple que ce que les apparences donnaient à croire. J'avais simplement souris et répondu un "oui" concernant la question de Jeff. Et puis très vite, je m'étais levée pour lui chercher le classeur que je voulais lui montrer. Je ne lui avais pas vraiment laissé le temps de se détendre parce que je savais que si j'attendais, je risquais de perdre le courage de lui montrer. Et je voulais vraiment lui confier ça, même si c'était difficile pour moi. Je lui tendis et il le prit pour l'ouvrir et le feuilleter rapidement avant de relever sa tête vers moi pour me dire qu'il était vraiment heureux que je m'ouvre à lui. Puis il posa le classeur et me prit dans ses bras. Je souris doucement et ne pus m'empêcher d'ajouter, tout en étant dans ses bras: « Mais... Promets moi de... De pas juger ce qu'il y a d'écrit. Ca n'a pas été facile tous les jours au contraire... »

Il me prit la main et m'entraîna au salon pour que nous nous asseyions sur le canapé. Aie. Ce geste ne présageait rien de bon. Vraiment rien. "J'aimerais parler de pas mal de choses. Je sais que ça va te paraître tôt mais j'ai besoin de savoir, est ce que..." Oh non. Qu'allait-il bien me demander? Pour que ça puisse me paraître tôt, c'était soit qu'il voulait se marier au plus vite, genre très très vite, soit qu'il voulait parler carrière ou encore enfant. Et honnêtement, aucun des sujets là ne me plaisait vraiment. Je le laissai cependant continuer sans rien dire. "... Est ce que tu envisage d'avoir un jour des enfants ?" Waouh. Qu'est-ce-que je disais? Ou plutôt pensais? C'était exactement ça. Il me regardait et moi je ne savais pas quoi dire ou faire. Est-ce-que j'envisageais d'être maman? Oui, je crois... Mais je n'avais que 25 ans, j'avais le temps. Ma carrière débutait à peine, il m'avait à peine fait sa demande en mariage... C'était rapide... Surtout que de nos jours, je pouvais avoir des enfants encore après 30 ans sans que ça paraisse étrange. « Je... Oui, je crois... Mais... Enfin, pas tout de suite, tout de suite quoi... » Ça ne faisait qu'un an que j'étais officiellement agent du FBI. Tomber enceinte maintenant n'était pas forcément la meilleure chose. Il allait déjà falloir régler ce problème de mariage qui signifiait annoncer à tout le monde notre relation alors avoir un enfant maintenant... Je n'étais pas vraiment sûre que ce soit le bon moment. Mais je me souvins également que Jeff avait déjà 32 ans. Il devait voir les choses un peu autrement que moi, sans doute. Je le regardai: « Tu... Tu en veux un... maintenant, toi? » Et j'attendis sa réponse calmement.




. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

ANCIENNEMENT K. ELLIA DONOVAN

Love is their resistance... +
« Les expériences douloureuses de notre passé contribuent à forger ce que nous sommes aujourd'hui. » - William Glaser unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miamisunlights.forumgratuit.org/
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: It's time darling! ∞ Jeff   Dim 21 Juil - 22:04




It's time darling !

Sa journée c’était bien passé à elle aussi, tant mieux, je n’aurais pas voulu passer une bonne journée et me rendre compte que pour elle ça avait été l’enfer. Parce que ça l’était parfois oui, même si plus souvent c’était au boulot ça pouvait aussi très bien être l’enfer à la maison, après tout on avait tous des mauvais jours. Le genre de jours ou c’est comme ça tout tourne mal, on est maladroit, on casse tout et ça nous énerve, on oublie des trucs importants et les piles de la télécommande ne marchent plus sauf que toutes les piles que tu as dans ta réserve sont déjà utilisées ou pas à la bonne taille. Peu de temps après elle me tendit un classeur, et pas n’importe quel classeur puisque ce n’était en aucun cas une affaire ou quelque chose en rapport avec le travail mais quelque chose de très privé pour elle. C’était un peu sa vie qu’elle me révélait et ça c’était un super cadeau pour moi ! Vous n’imaginez pas à quel point le fait qu’elle s’ouvre à moi pouvait me faire plaisir. Ellia est quelqu’un de très réservé au niveau de son passé et j’ai toujours galéré pour obtenir la moindre petite info dessus, enfin avant du moins, elle parle bien plus facilement du présent mais le sujet délicat que j’allais aborder plus tard sera le futur et ça je ne savais pas si elle allait en parler aisément comme de son présent ou si ça allait plutôt ressembler à son passé, j’appréhendais un peu oui. Je la pris dans mes bras après avoir posé le classeur et la serra très fort dans mes bras. « Mais... Promets moi de... De pas juger ce qu'il y a d'écrit. Ça n'a pas été facile tous les jours au contraire... » Je lui relevais la tête pouvoir mieux la regarder « Je te le promets d’accord ? » Je n’étais vraiment la du genre à juger les gens, je ne pouvais pas me le permettre avec mon boulot et je n’allais certainement le faire avec celle qui allait être ma femme. Surtout que c’était bien trop important pour être jugé.

Je l’entrainais dans le salon pour l’assoir et me mettre à côté d’elle, je devais lui parler, enfin j’avais envie de lui parler, ce n’était peut-être pas non plus une obligation mais j’étais plus vieux qu’elle et ça entrainait forcément quelques… Problèmes n’était pas le mot mais on avait forcément un décalage. Il fallait bien en parler seulement quand on veut parler d’un sujet comme les enfants on ne sait jamais si on va faire chier ou si elle sera contente d’en parler. Il fallait bien entamer la conversation de toute façon si elle n’en voulait pas elle n’aurait qu’à me le dire. J’espérais juste que mon initiative n’allait pas être mal prise parce qu’une fois de plus je le faisais sans savoir où j’allais et ce n’est pas si facile que ça. J’aurais pu attendre que ça soit elle qui m’en parle mais qui sait combien de temps j’aurais dû attendre. Après lui avoir demandé si elle pensait vouloir un enfant un jour j’attendais sa réaction, bon déjà elle n’avait pas pété un câble déjà, c’était toujours ça, mais elle n’avait pas souri non plus, tant pis. « Je... Oui, je crois... Mais... Enfin, pas tout de suite, tout de suite quoi... » C’était déjà ça « Non je ne voulais pas dire forcément maintenant juste savoir si tu en voulais, savoir si je devrais t’en reparler, savoir si simplement t’as envie d’en parler avec moi ou si tu préfères rejeter ce sujet, que je sache quoi » Tout le monde ne peut pas vouloir des enfants, mais qu’elle me dise en vouloir un me faisait plaisir, il fallait bien l’avouer. « Tu... Tu en veux un... maintenant, toi? » « J’attendrai le bon moment » Même si je préférais quand même en avoir un avant quarante ans puisque bon avoir soixante ans aux vingt ans de ton enfant… Mais bon c’était une fois de plus l’un des inconvénients de la différence d’âge et j’étais prêt à tout accepté, j’aimais Ellia, si je préférais que ça soit avant quarante ans c’était pour ne pas que notre enfant est de problèmes de santé puisqu’à partir d’un certain âge c’est plus courant.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
avatar
E. Heather Rhodes

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : Célibataire
⊱ où es-tu ? : Toronto
⊱ humeur : A faire la fête pour oublier
⊱ célébrité : Danielle Campbell
⊱ messages : 2005
⊱ inscrit le : 03/02/2011

MessageSujet: Re: It's time darling! ∞ Jeff   Mer 24 Juil - 13:32

Il est des choses que l'on peut cacher aux autres. Mais il est des choses que sa moitié mérite de connaître.
IT'S TIME DARLING!
Jeff & Ellia ♡
Il m'avait promis de ne jamais juger ce qu'il lirait dans le classeur contenant la majorité de ma vie que je le confiais. J'avais besoin de l'entendre me le dire, j'avais besoin d'être sûre. Je lui faisais confiance. Il m'avait relevé le visage pour que je le regarde et suite à ces quelques mots, j'hochai doucement la tête avec un petit sourire. C'était d'accord. J'étais prête à le lui laisser. Puis il m'avait entraînée dans le salon pour que nous nous installions sur le canapé. Aoutch. De quoi allait-il bien me parler? Je devais avouer que j'appréhendais. Tout allait bien entre nous et je ne voulais surtout pas que quelque chose, quoi que ce soit, ne vienne troubler ce calme et cette sérénité. J'espérais sincèrement que la prochaine dispute ne serait pas pour maintenant ou demain. Je me sentais bien, rassurée et je ne voulais pas qu'un sujet de conversation ou quoi que ce soit d'autre ne vienne gâcher ça. Les enfants... C'était bien entendu un sujet à aborder, cela coulait de source. Mais j'avais un peu peur. L'avenir, c'était une notion un peu difficile pour moi. Je ne savais pas trop comment gérer mon futur. J'avais bien entendu Jeff à mes côtés, j'allais l'épouser et tout ça mais les enfants, c'était une autre décision à prendre, une décision à mûrement réfléchir et à ne surtout pas prendre à la légère. C'était un autre degrés de responsabilité. « Non je ne voulais pas dire forcément maintenant juste savoir si tu en voulais, savoir si je devrais t’en reparler, savoir si simplement t’as envie d’en parler avec moi ou si tu préfères rejeter ce sujet, que je sache quoi » J'hochai simplement doucement la tête en lui demandant ensuite si lui, il en voulait un maintenant.

Bien sûr, lorsque je disais maintenant, c'était vite dit. Il fallait d'abord qu'on arrête d'utiliser les préservatifs, que j'arrête la pilule et ensuite il fallait le temps que la conception se fasse, que ça fonctionne. Cela pouvait encore prendre quelques temps, quelques semaines, mois ou années même. Certaines femmes devaient attendre des années avant de réussir à tomber enceinte. « J’attendrai le bon moment » Oui, en gros, il en voulait un maintenant mais ne voulait pas me mettre la pression avec ça et attendrait que je me décide à lui dire que j'étais prête. En gros. Je lâchai un léger soupire en regardant autour de moi le salon dans lequel nous nous trouvions. Un salon simple, chaleureux. Je devais prendre quelques secondes pour réfléchir, pour choisir mes mots et faire en sorte que cette discussion sérieuse ne tourne pas à la dispute sur un éventuel malentendu. C'était parfois si vite arrivé. « Je... Je ne suis pas sûre d'être prête là, maintenant, à arrêter de prendre des précautions parce qu'il y a déjà pas mal de changements d'un coup dans nos vies mais je sais aussi que tu ne veux sûrement pas devenir père pour la première fois à quarante ans... » Il en avait déjà trente-deux. C'était clair que je n'attendrais plus huit ans avant d'essayer, j'en aurais déjà trente-trois à ce moment-là et ça réduisait nettement les chances de tomber rapidement enceinte malgré tout. C'était pas impossible, mais ça risquait de mettre encore plus de temps. Et si je tomberais pas rapidement enceinte, bonjour l'âge de Jeff. C'était compliqué... « Je sais que pour toi, maintenant ce serait pile le bon moment... » Je relevai les yeux vers lui, sans trop savoir quoi dire ou quoi faire.




. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

ANCIENNEMENT K. ELLIA DONOVAN

Love is their resistance... +
« Les expériences douloureuses de notre passé contribuent à forger ce que nous sommes aujourd'hui. » - William Glaser unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miamisunlights.forumgratuit.org/
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: It's time darling! ∞ Jeff   Mar 6 Aoû - 2:10




It's time darling !

J'ai parfois l'impression de ne pas pouvoir aborder un sujet sans avoir peur de tomber sur un sujet tabou et il était clair que celui des enfants en était un puisqu'il entraînait sur le sujet de notre différence d'âge qui en soit n'était pas non plus affolante mais qui pour ce genre de décision pouvait tout chambouler. Si j'en voulais un maintenant ? Disons que je pouvais, que j'étais prêt, que j'avais déjà bien assez réfléchis pour en être sûr mais je n'allais pas lui forcer la main, jamais je ne lui forcerais la main sur ça, ni même sur un quelconque sujet aussi sérieux, non c'était trop important. Ma phrase était simple à comprendre oui, que voulez vous que je vous dise ? Je n'aurais pas amené le sujet de conversation sur la table si je n'avais pas envie d'avoir un enfant ça parait logique. Elle prit son temps pour répondre et mon cœur, mon corps et ma tête durent passer par tous les sentiments à chaque fois qu'elle affichait une expression différente sur son visage, l'expression je réfléchis ou tu ne sais pas si elle pense à oui ou non ou encore oui mais, non mais... J'étais pendus à ses lèvres et elle finit enfin par les ouvrir pour me répondre « Je... Je ne suis pas sûre d'être prête là, maintenant, à arrêter de prendre des précautions parce qu'il y a déjà pas mal de changements d'un coup dans nos vies mais je sais aussi que tu ne veux sûrement pas devenir père pour la première fois à quarante ans... » Le début de sa phrase veut dire non pas maintenant et la fin veut presque dire oui, vous m'expliquerez comment je dois y prendre ? « Je sais que pour toi, maintenant ce serait pile le bon moment... » D'accord on était pas sortis de l’auberge. Je me tournais encore un peu plus vers elle et inspirais un grand coup avant de commencer une phrase dont je ne connaissais pas encore la fin. "Si je fais en fonction de toi je décide de ne pas avoir de gosse, si tu fais en fonction de moi tu décides d'en avoir un maintenant alors dit moi seulement toi en fonction de toi sinon on risque de ne jamais y arriver" J'étais flic j'aimais que tout soit clair et net, qu'on sache où on va, je n'y peux rien c'est comme ça, déformation professionnelle. Oui c'était le bon âge pour moi mais une fois encore on avait une différence d'âge à prendre en compte, ça n'était pas le bon âge pour elle. Ça paraissait évident que si on devait en avoir un ça n'arriverait pas au moment où ça nous arrange le plus tous les deux mais je pouvais bien attendre encore deux trois petites années, d'ici la elle a le temps d'évoluer et de changer d'avis.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: It's time darling! ∞ Jeff   

Revenir en haut Aller en bas
 

It's time darling! ∞ Jeff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Niagara University™ :: Time to, delete you :: Les Archives :: 2013 :: Archives rps
-
Votez !
Un vote toutes les deux heures ♥
www.obsession27
www.shitamachihito
www.nom du top