AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 I'm really sorry darling... really ! △ Leia & Alex

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: I'm really sorry darling... really ! △ Leia & Alex   Mer 26 Juin - 13:39


I'm really sorry darling... really !


Que dire ? Que faire pour qu’elle puisse me pardonner ? J’avais fait une connerie, une très grosse connerie et maintenant je ne pouvais qu’en vouloir à moi-même. Depuis qu’elle avait appris ce que j’avais fait pendant sa période de deuil, elle m’en voulait. Mon quotidien était devenu pire que quand elle ne faisait rien. Parce que maintenant elle réagissait, et cela menait à des disputes, que des disputes. Je ne pouvais pas remettre la faute sur elle. Elle avait moins bien vécu cette fausse couche, elle m’avait abandonné et c’était enfermé dans son malheur. Elle ne voulait même pas qu’on en parle. J’avais cédé à la tentation, j’avais été faible, l’alcool ne m’aidant pas. Je n’avais pas d’excuse mais j’essayais quand même de m’en donner pour apaiser ma conscience.

Je rentrais tout juste du travail, elle était à la maison, assise à la table de la cuisine. Je retirais mes chaussures et entrait dans la pièce. Je ne savais même plus comment je devais me comporter à ses côtés. J’essayais tout de même d’être comme avant. Je lui baisai donc le front « bonjour ma chérie » et me pris un verre d’eau. Je regardais l’horloge, j’étais en retard. Était-elle en train de m’attendre ? De toute façon, je savais que ce qui m’attendait allait être un sujet de discussion plutôt mouvementé. Si elle ne cherchait pas la petite bête, c’était moi. Comme si c’était devenu une routine de se disputer. J’avalais mon verre d’eau et lui demandait : « Tu as passé une bonne journée ? » Je ne savais pas si elle m’avait entendue, si elle était dans ses pensées. Même si c’était pour nous disputer, cela me faisait toujours plaisir d’entendre le son de sa voix.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
C. Leia R.H. Woods

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : Mariée
⊱ où es-tu ? : Toronto
⊱ humeur : Blessée
⊱ célébrité : Candice Accola
⊱ messages : 82
⊱ inscrit le : 03/06/2013

MessageSujet: Re: I'm really sorry darling... really ! △ Leia & Alex   Mer 26 Juin - 15:33

"L'amour n'est pas l'amour s'il fane lorsque son objet s'éloigne, lorsque les choses changent, le véritable amour reste inchangé." William Shakespeare
I'm really sorry darling... Really!
Alex & Leia ♡
L'amour est une sentiment fort et puissant mais très destructeur aussi. Ce sont souvent les personnes que l'on aime le plus que l'on blesse le plus facilement et ce sont souvent également eux qui nous font le plus de mal. L'amour... Un sentiment beau et fort? Ou destructeur, ravageur? Un paradoxe dans un seul sentiment bien abstrait. Si vous demandez à plusieurs personnes de vous dire ce qu'est pour eux l'amour, ils auront chacun une autre définition. Certains vous diront que ce "n'est pas se regarder l'un l'autre mais regarder ensemble dans la même direction". D'autres que c'est se protéger, pouvoir parler de tout avec sa moitié, être à la fois l'amant mais aussi le/la meilleur(e) ami(e), le/la confident(e). Et d'autres encore auront une perception bien différente puisqu'ils aiment autant qu'ils détestent et préfèrent se faire du mal. C'est ça leur façon d'aimer. Alors qu'est-ce réellement l'amour? Pour moi, ce n'était pas passer son temps à se blesser continuellement mais ça n'était pas forcément tout se dire, absolument tout. Chacun avait droit à son jardin secret, c'était normal pour tout être humain non? Du moment que ça n'était pas contre sa moitié, il n'y avait pas de mal. On a tous caché des photos compromettantes d'une soirée bien arrosée datant du lycée, ou ce genre de chose. Il n'y avait aucun mal à cela.
Le problème était qu'Alexander, l'homme que j'aimais le plus au monde, m'avait trahie. Nous nous étions juré fidélité mais monsieur n'avait rien trouvé de mieux à faire que de me trahir en me trompant avec on ne sait quelle femme rencontrée dans un bar. Je savais très bien que je l'avais d'une certaine façon cherché. Pratiquement une année sans rien faire, sans sortir. Nous n’étions plus réellement un couple au final. Il était vrai que ça devait en partie être ma faute. Mais je ne lui avais pas non plus demandé de confier notre enfant à ma meilleure amie pour aller dans un bar se saoûler et ensuite coucher avec une inconnue.

J’étais allé chercher notre bout de chou de déjà 5 ans et je lui avais donné son goûter. J’avais pu me libérer et aller le chercher moi-même, la nourrice ayant eu exceptionnellement un empêchement. Le temps passait et la porte d’entrée s’ouvrit finalement. Je savais très bien que c’était Alexander qui rentrait de son travail. Je m’installai à la table de la cuisine avec une tasse de café devant moi. A quel sujet allions-nous nous engueuler aujourd’hui ? A propos de Théo ? Ou parce qu’il était en retard et que je ne savais donc pas si je pouvais ou non commencer à faire le repas du soir ? « Bonjour ma chérie » Sa voix retentis. Etais-je d’assez bonne humeur pour lui répondre ? Sans doute que oui puisque je répondis simplement : « Bonsoir. » C’était froid. Je n’allais pas l’accueillir à bras ouverts non plus. Il embrassa mon front et je fixais ma tasse. Sa voix retentis une nouvelle fois : « Tu as passé une bonne journée ? » Je me retins d’émettre un petit rire et ne laissais rien transparaître à la place. Mon visage restait fermé. « Ne fais pas comme si ça t’intéressait… Si tu cherches Théo, il est dans sa chambre et fait un dessin. Ils ont un devoir à faire et ils doivent dessiner leur famille. Il m’a dit qu’il va dessiner sa jolie famille qui est à nouveau heureuse et réunie. » Oui, c’était bien ce que vous pensez que c’était. C’était une pique. Bien placée. Théo avait réellement un dessin de sa famille à faire et il avait exactement dit ça. Mais je n’étais pas obligée de lui dire ça, ni même de cette façon. Je bus quelques gorgées de café avant de me lever et de commencer à préparer à manger sur le plan de travail…




. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

la phrase de ton choix.
« Thomas A. Kempis a écrit: L'amour ne ressent aucun fardeau, se moque des difficultés, tente ce qui est au dessus de ses forces et ne prétexte jamais l'impossible parce qu'il croit que tout lui est permis, et que tout est possible. »•• .unbreakable


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: I'm really sorry darling... really ! △ Leia & Alex   Sam 29 Juin - 15:31


I'm really sorry darling... really !


Avant de rencontrer Leia, je ne pensais pas qu’un jour j’allais rencontrer l’amour. J’avais toujours eu en tête que mes parents allaient tout faire pour un mariage arrangé. Je les entendais souvent parler d’ailleurs de femme potentielle qui pourrait convenir à leur petit fils chéri. Mais quand je leur avais présenté Leia, ils avaient tout autant craqué que moi. J’avais donc rencontré l’Amour avec un grand A. Leia était la femme qui m’avait comblé en tant qu’homme, en tant que personne et ensuite en tant que père. Elle m’avait donné tout ce dont j’avais rêvé quand j’étais gosse. Je n’aurais pas pensé que cela se serait passé aussi rapidement mais quand on trouve la bonne personne pourquoi attendre ?  « Bonsoir. » Elle m’avait répondu, un peu froidement il est vrai mais c’était déjà mieux que rien. Je savais que je méritais le traitement qu’elle m’infligeait, j’avais fait une connerie impardonnable mais parfois c’était dur à encaisser. J’avais l’impression de la perdre de plus en plus. C’était pire qu’avant.

« Ne fais pas comme si ça t’intéressait… Si tu cherches Théo, il est dans sa chambre et fait un dessin. Ils ont un devoir à faire et ils doivent dessiner leur famille. Il m’a dit qu’il va dessiner sa jolie famille qui est à nouveau heureuse et réunie. » Je la regardais. Je ne savais pas quoi dire sur le moment. Théo voyait enfin sa maman revivre, il s’en fichait de savoir ce qui se passait entre nous quand nous nous disputions comme ça. D’un côté il faut dire qu’il n’était pas au courant. Nous faisions toujours attention qu’il ne soit pas dans la pièce et de ne pas trop élevé la voix. Il avait eu peur pour sa maman, il ne comprenait pas pourquoi elle ne quittait plus la maison, pourquoi elle ne venait plus le chercher à l’école ou pourquoi elle ne l’emmenait plus au parc les samedis après-midi. Il avait beaucoup souffert et je ne voulais pas qu’on lui en remette une couche.

« Bien sûr que si ça m’intéresse ! Tu es ma femme, nous vivons sous le même toit. » Je ne disais pas ça sous le ton d’un reproche mais j’avais peur qu’elle prenne cette perche tendue pour me faire des reproches à son tour. Elle s’était levée pour cuisiner. Autrefois je lui aurais proposé mon aide mais je savais qu’elle allait refuser alors je m’adossai contre un plan de travail pour discuter tranquillement. « Théo voit ce que nous voulons qu’il voit. Tu ne penses pas qu’il a assez souffert de ton hibernation ? On a tous souffert, toi comme nous. Il est heureux de voir sa maman en dehors de sa chambre et de voir que maman parle avec papa. On ne peut pas lui enlever ça. » Oui, c’était des reproches que je lui faisais. Je savais que ce sujet allait déboucher sur ma connerie à un moment ou à un autre mais je n’étais pas pressé d’y arriver. Cela en venait toujours à ce que j’avais fait et rien d’autre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
C. Leia R.H. Woods

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : Mariée
⊱ où es-tu ? : Toronto
⊱ humeur : Blessée
⊱ célébrité : Candice Accola
⊱ messages : 82
⊱ inscrit le : 03/06/2013

MessageSujet: Re: I'm really sorry darling... really ! △ Leia & Alex   Sam 29 Juin - 16:04

"L'amour n'est pas l'amour s'il fane lorsque son objet s'éloigne, lorsque les choses changent, le véritable amour reste inchangé." William Shakespeare
I'm really sorry darling... Really!
Alex & Leia ♡
Enfant, je rêvais de rencontrer le Prince Charmant. Comme beaucoup de petites filles, quand on me demandait ce que je voulais faire plus tard, je répondais que je voulais devenir une Princesse. Je leur expliquais que je voulais trouver un Prince et vivre heureuse dans un magnifique château. Je pensais que c'était ça, qu'on pouvait faire plus tard. C'est en grandissant que j'ai compris que ça ne marchait pas comme ça. Qu'il nous fallait un métier et qu'être Princesse n'en était pas un, qu'on ne devenait pas une Princesse du jour au lendemain parce que c'était ce que nous avions voulu. Mais je continuais à croire qu'il était possible que je rencontre un jour mon Prince Charmant et je l'avais trouvé en la personne d'Alexander. A ses côtés, je me sentais invincible, forte et j'avais l'impression que rien ni personne ne pourrait ébranler mon bonheur. Mais je me trompais. C'était sans compter sur Dame Nature. Dame Nature qui parfois pouvait se montrer bien généreuse en vous offrant par exemple un enfant mais qui d'autres fois pouvait se montrer tellement cruelle en vous le reprenant, en reprenant ceux que vous aimez le plus au monde. Je souffrais. Tous les jours. Mais je continuais à croire qu'Alexander était mon âme soeur, ma moitié, malgré le mal qu'il m'avait fait et me faisait encore, indirectement, tous les jours.

« Bien sûr que si ça m’intéresse ! Tu es ma femme, nous vivons sous le même toit. » Bien sûr. Il ne suffisait pas d'avoir une bague au doigt et de vivre sous le même toit pour que forcément la journée de l'autre nous intéresse. Je choisis de répondre sans lancer une pique tout de suite. « Ne m'emmène pas sur ce terrain là, Alexander. » Il s'adossa au plan de travail pendant que je commençai à découper des légumes. « Théo voit ce que nous voulons qu’il voit. Tu ne penses pas qu’il a assez souffert de ton hibernation ? On a tous souffert, toi comme nous. Il est heureux de voir sa maman en dehors de sa chambre et de voir que maman parle avec papa. On ne peut pas lui enlever ça. » Et c'était repartis. Il me reprochait encore pour mon "hibernation". Comme si ça m'avait fait plaisir d'être comme ça! Chaque personne réagissait de la façon dont elle pouvait, et surtout d'un façon différente des autres. Je m'en voulais déjà assez de ne pas avoir été plus présente pour Théo et voila qu'il me rappelait à quel point j'avais, en clair, était une mauvaise mère pendant un an, pendant que lui, il s'en était occupé correctement! Je me retins de ne pas m'énerver tout de suite, ne voulant pas alerter Théo de ce qu'il se passait. « Ça va, je sais que j'ai été une mauvaise mère pendant un an! Mais excuses moi d'avoir eu du mal après la perte de notre bébé! Tu as peut-être réussis à t'en remettre plus vite mais ça n'a pas été mon cas, désolée! Et je n'ai jamais dit que je voulais enlever quoi que ce soit à Théo. » Je soupirai et m'attelai à m'occuper de la viande. Certains vous diront qu'il était normal, qu'il fallait que je fasse mon deuil et que ça ne voulait pas dire que j'avais été une mauvaise mère. Mais moi, c'était ce que je ressentais. Et j'étais sûre qu'au fond, Alexander le pensait aussi.




. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

la phrase de ton choix.
« Thomas A. Kempis a écrit: L'amour ne ressent aucun fardeau, se moque des difficultés, tente ce qui est au dessus de ses forces et ne prétexte jamais l'impossible parce qu'il croit que tout lui est permis, et que tout est possible. »•• .unbreakable


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: I'm really sorry darling... really ! △ Leia & Alex   Jeu 4 Juil - 13:44


I'm really sorry darling... really !


« Ne m'emmène pas sur ce terrain-là, Alexander. » Je ne voulais pas que nous nous disputions encore mais je n’avais pas le choix je le savais. J’étais sincère, je ne disais pas les choses pour lui faire oublier le mal que j’avais pu lui faire. C’était ma femme ! Nous nous étions juré de nous aimer pour le meilleur comme pour le pire. Bon il est vrai que depuis plus d’un an ce n’était pas vraiment pour le meilleur mais il y avait toujours des hauts et des bas dans un couple non ? C’était ce que je me disais tous les jours depuis ce qui était arrivé. Chacun avait le droit de faire son deuil comme il le désirait même si cela voulait dire mettre de côté son mari et son fils de côté. J’avais lutté pour ne pas la mettre en maison de repos. Au début elle ne voulait pas aller voir de psychologue alors je me disais que si je la forçais à le faire ça irait mieux plus vite. Mais je m’étais résolu. Je ne pouvais pas forcer ma femme à faire quelque chose qu’elle ne voulait pas. Il lui fallait du temps mais jamais je n’aurais pu penser que cela durerait une année.

« Ça va, je sais que j'ai été une mauvaise mère pendant un an! Mais excuses moi d'avoir eu du mal après la perte de notre bébé! Tu as peut-être réussis à t'en remettre plus vite mais ça n'a pas été mon cas, désolé! Et je n'ai jamais dit que je voulais enlever quoi que ce soit à Théo. » Je ne lui en voulais pas. Je ne savais pas comment lui dire cela. A chaque fois que j’ouvrais la bouche pour en parler j’avais l’impression que ce n’était que des reproches qui en sortait de ma bouche. S’en était d’une façon, mais je ne voulais pas que ça sorte. Je voulais garder ça pour moi. Je ne voulais pas lui faire plus de mal. Elle avait assez souffert comme ça. Du moins c’était mon avis et aussi le siens je pense. Il fallait que nous passions à autre chose mais apparemment quelque chose nous en empêchait. Quoi ? Je n’en savais rien. « Je ne m’en suis pas remis plus vite que toi ! Sauf que je ne pouvais pas laisser Théo tout seul ! J’ai respecté ton deuil ! J’ai pris soin de notre fils. J’ai tout fait pour que tu puisses faire ce que tu devais faire ! » Voilà à quoi ça ressemblait. Des reproches pourtant ça n’en était pas enfin ce n’était pas mon intention.

« Je sais que tu ne veux pas de mal à Théo ! C’est pour cela qu’on doit faire des efforts pour lui tu ne penses pas ? » Il fallait que tout redevienne comme avant. Je ne voulais pas que notre fils vive avec des parents qui se déchirent. Il fallait trouver une solution. Il fallait que je trouve quelque chose pour me faire pardonner. Il fallait oublier le passé mais comment faire alors que nous nous le rappelions tous les jours.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
C. Leia R.H. Woods

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : Mariée
⊱ où es-tu ? : Toronto
⊱ humeur : Blessée
⊱ célébrité : Candice Accola
⊱ messages : 82
⊱ inscrit le : 03/06/2013

MessageSujet: Re: I'm really sorry darling... really ! △ Leia & Alex   Jeu 4 Juil - 14:18

"L'amour n'est pas l'amour s'il fane lorsque son objet s'éloigne, lorsque les choses changent, le véritable amour reste inchangé." William Shakespeare
I'm really sorry darling... Really!
Alex & Leia ♡
Il était vrai qu'un an, c'était long. Très long. Pour tout le monde. Ca avait été long pour Alexander, pour Théo, pour nos proches, et pour moi-même. Je ne ressemblais qu'à une coquille vide à l'intérieur durant cette période et même si je ne le montrais pas, je m'en voulais déjà d'être comme ça. Je voyais bien qu'Alexander s'occupait seul de Théo, qu'il faisait tout et qu'ils souffraient tout les deux. Au fur-et-à mesure, j'avais eu envie d'effacer leurs souffrances mais je n'en avais pas la force. Je ne trouvais pas assez de courage pour reprendre ma vie en mains, pour récupérer ce que j'avais mis de côté. Et puis finalement, au bout d'un an, je l'avais enfin trouvé. Mais durant toute cette année, quelque chose s'était brisé en moi. Quelque chose s'était brisé au sein de notre couple. « Je ne m’en suis pas remis plus vite que toi ! Sauf que je ne pouvais pas laisser Théo tout seul ! J’ai respecté ton deuil ! J’ai pris soin de notre fils. J’ai tout fait pour que tu puisses faire ce que tu devais faire ! » Je soupirai et posai mon couteau sur le plan de travail. Encore des reproches. A l'entendre, il devrrait être élu père et époux de l'année! Il avait tout géré voyons! Pourquoi ne serait-il donc pas élu? Il avait pris soin de notre fils pendant que moi, sa propre mère, n'étais pas capable de m'en occuper! Oh, et puis attention, il m'avait laissé faire mon deuil! Alors qui pourrait lui reprocher d'avoir eu UNE soirée de faiblesse? Hein? Je vous écoute! Qui aurait pu oser lui faire ce reproche à part moi? Je devais paraître tellement égoïste! « Tu veux quoi, Alexander? Que je te dise merci?! Et bien merci d'avoir assumé ton rôle de père et de m'avoir fichu la paix pendant que je faisais mon deuil! Content? »

Ce qui suivit me fit réagir au quart de tour. « Je sais que tu ne veux pas de mal à Théo ! C’est pour cela qu’on doit faire des efforts pour lui tu ne penses pas ? » Non, je ne voulais pas de mal à Théo. Mais qu'est-ce-qui était le pire pour lui? Des parents qui se déchirent ou alors des parents séparés? Je dis, sans vraiment le penser, les quelques mots fatidiques. « Ou peut-être qu'on devrait divorcé. » Pour la première fois, j'avais parlé calmement. Je fixais le couteau posé sur le plan de travail en réalisant ce que je venais de dire. Mais quelle idiote je faisais. Je secouai la tête en allant m'asseoir à la table de la cuisine, laissant en plan le repas que j'avais commencé à préparer. « Et merde... J'ai pas envie de... J'ai pas envie de divorcer... Mais... » Un soupire s'échappa alors que des larmes commençaient à perle au bord de mes yeux. « Je veux pas divorcer mais quelque chose s'est brisé entre nous et... Je sais pas si j'aurais le courage de réparer... Et pourtant, malgré tout le mal que tu m'as fait je... Je suis toujours amoureuse de toi... » Et voila. Pour la première fois, il recevait autre chose que des reproches. Il recevait des larmes, une déclaration. La vérité. Est-ce-que j'aurais le courage de me battre pour notre couple? Pour lui redonner ma confiance? Pour tenter de retrouver la famille que l'on formait avant? J'essuyai rapidement mes joues sur lesquelles les larmes avaient finis pour couler doucement, en silence.




. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

la phrase de ton choix.
« Thomas A. Kempis a écrit: L'amour ne ressent aucun fardeau, se moque des difficultés, tente ce qui est au dessus de ses forces et ne prétexte jamais l'impossible parce qu'il croit que tout lui est permis, et que tout est possible. »•• .unbreakable


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: I'm really sorry darling... really ! △ Leia & Alex   Jeu 4 Juil - 17:13


I'm really sorry darling... really !


« Tu veux quoi, Alexander? Que je te dise merci?! Et bien merci d'avoir assumé ton rôle de père et de m'avoir fichu la paix pendant que je faisais mon deuil! Content? » Il fallait que je travaille mon élocution. Comme je l’avais prédit, elle avait pris ça comme des reproches qui n’en était pas vraiment. Peut-être qu’au fond de moi-même s’en était mais ce n’était pas le but premier. « Ou peut-être qu'on devrait divorcer. » Je m’arrêtai net dans mes pensées et me tournai vers elle. Elle était sérieuse ? Vraiment ? Elle voulait faire ça ? Pourquoi ? Ok notre couple n’allait pas bien mais pourquoi une solution aussi radicale. « Quoi ?! » Je ne réussis qu’à ne sortir que ce mot de ma bouche. J’étais pétrifié. Comment pouvait-elle penser à ça ? Je ne pouvais imaginer ma vie sans elle. « Et merde... Je n’ai pas envie de... Je n’ai pas envie de divorcer... Mais... » Je ne pouvais pas ouvrir la bouche, j’étais encore sous le choc de ce qu’elle venait de dire pour comprendre ce qu’elle était en train de dire maintenant. Le divorce n’était pas une solution, c’était fuir, tout simplement. Et je ne voulais pas fuir, je voulais affronter la situation. J’étais un peu vieux jeu c’est vrai. Les anciens quand il y avait une crise dans leur couple ils faisaient tout pour régler cette crise. Maintenant ils divorçaient. Ce que je ne voulais pas faire.

« Je ne veux pas divorcer mais quelque chose s'est brisé entre nous et... Je ne sais pas si j'aurais le courage de réparer... Et pourtant, malgré tout le mal que tu m'as fait je... Je suis toujours amoureuse de toi... » Je la regardais pleurer. Je ne voulais pas la voir comme ça. J’avais la gorge serrée. Je n’aimais pas la voir pleurer. Elle était belle, comme toujours mais la voir triste me brisait le cœur comme à chaque fois que je croisais son regard et que j’y voyais sa déception. J’étais cette déception et elle venait de me le faire comprendre en proposant le divorce. Mais je ne pouvais pas abandonné comme ça ! Il fallait que je me batte. « Il faut que tu trouves ce courage ! Je t’aime Leia ! Je sais que j’ai fait une erreur ! Je regrette tellement ce que j’ai fait ! J’y pense tous les jours, c’est un peu comme ma punition pour t’avoir fait du mal. » Je lui retirais le couteau des mains et les pris dans les miennes. J’essayais de la regarder yeux dans les yeux même si elle faisait tout pour éviter mon regard. « Je ne sais pas ce que je dois faire pour me faire pardonner mais je ferais tout ce que tu veux. Sauf divorcer… Je ne peux pas faire ça. » J’étais prêt à tout pour elle. Je l’aimais tellement, la voir dans cet état c’était comme un poignard au fond de mon âme. J’attrapais une de ses larmes. « S’il te plait, ne pleure pas. Si tu savais comme je m’en veux… »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
C. Leia R.H. Woods

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : Mariée
⊱ où es-tu ? : Toronto
⊱ humeur : Blessée
⊱ célébrité : Candice Accola
⊱ messages : 82
⊱ inscrit le : 03/06/2013

MessageSujet: Re: I'm really sorry darling... really ! △ Leia & Alex   Jeu 4 Juil - 18:34

"L'amour n'est pas l'amour s'il fane lorsque son objet s'éloigne, lorsque les choses changent, le véritable amour reste inchangé." William Shakespeare
I'm really sorry darling... Really!
Alex & Leia ♡
Peut-être que le divorce était une solution trop simpliste, une solution de facilité. Mais je n'étais pas sûre de vouloir me battre. A chaque fois que je le voyais, je me souvenais qu'il m'avait trompée et j'avais du mal avec ça. Et l'ambiance qui régnait finirait forcément par déteindre sur Théo, à un moment ou à un autre. Et puis... Proposer le divorce, c'était sortis tout seul. Je crois que c'était la seule solution que j'avais trouvé. Est-ce-que divorcer alors que l'on s'aimait toujours était vraiment une solution? Sans doute que non mais... C'était trop compliqué, c'était trop dur tout ça. « Il faut que tu trouves ce courage ! Je t’aime Leia ! Je sais que j’ai fait une erreur ! Je regrette tellement ce que j’ai fait ! J’y pense tous les jours, c’est un peu comme ma punition pour t’avoir fait du mal. » Oui... Oui, peut-être qu'il souffrait aussi. Sans doute. Il m'aimait sûrement et devait regretter. Mais le courage n'était pas si simple que ça à trouver. Il me prit le couteau des mains pour le poser et prit mes mains, à présent libres, dans les siennes. Je regardais nos mains un instant. J'avais toujours ma bague de fiançailles et ma bague de mariage. Je ne les avais jamais quitté. Jamais. Je faisais tout pour éviter son regard mais il continuait: « Je ne sais pas ce que je dois faire pour me faire pardonner mais je ferais tout ce que tu veux. Sauf divorcer… Je ne peux pas faire ça. » Le problème c'était que justement, il fallait plus que faire une petite chose pour se faire pardonner. « Je... Je sais pas ce que tu pourrais faire pour te faire pardonner. Le problème Alexander c'est qu'à chaque fois que je te regarde, je ne vois pas le mari aimant, patient et qui s'est occupé de tout pendant que j'étais pas... apte. Je vois juste... Je te vois juste dans les bras d'une autre femme... » Il fallait bien qu'un jour ou l'autre, tout sorte non? Je devais dire à Alex ce que je ressentais alors j'ajoutai: « Et ça me tue à chaque fois... » Il reprit la parole après avoir essuyé une de mes larmes: « S’il te plait, ne pleure pas. Si tu savais comme je m’en veux… » Je relevai les yeux vers lui en silence, durant quelques instants. Puis je lui demandai doucement: « Comment veux-tu qu'on répare ça Alexander...? Je peux pas tout effacer comme ça, il s'est passé trop de choses... Que ce soit ce que moi j'ai fais, ou toi... »




. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

la phrase de ton choix.
« Thomas A. Kempis a écrit: L'amour ne ressent aucun fardeau, se moque des difficultés, tente ce qui est au dessus de ses forces et ne prétexte jamais l'impossible parce qu'il croit que tout lui est permis, et que tout est possible. »•• .unbreakable


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: I'm really sorry darling... really ! △ Leia & Alex   Mar 16 Juil - 10:50


I'm really sorry darling... really !


Je ne voulais pas abandonner. Je ne l’avais pas fait alors que je pensais que ce serait la plus grande crise que nous aurions à connaitre mais je me trompais. Je ne pouvais pas savoir ce qui allait se passer au jour d’aujourd’hui et je ne pouvais pas revenir dans le passé pour me prévenir que j’allais faire une énorme erreur. J’avais donc attrapé ses mains en ayant pris soin de retirer le couteau de ses mains. On ne savait jamais ce qui pouvait arriver, elle pouvait me le planter sans vraiment le vouloir en faisant un geste trop brusque ou quelque chose dans le genre. Bon j’espérais tout de même qu’elle n’avait pas d’envie de meurtre à mon encontre, ce serait vraiment fâcheux. « Je... Je ne sais pas ce que tu pourrais faire pour te faire pardonner. Le problème Alexander c'est qu'à chaque fois que je te regarde, je ne vois pas le mari aimant, patient et qui s'est occupé de tout pendant que je n’étais pas... apte. Je vois juste... Je te vois juste dans les bras d'une autre femme... » Je comprenais ce qu’elle voulait dire… En fait, non je ne comprenais pas ou je ne voulais pas comprendre. Pourquoi se bornait-elle à rester sur cet événement qui ne lui faisait que du mal ? Il est vrai que c’était quelque chose de très difficile à oublier mais il fallait y penser le moins possible, c’était comme cela que l’on oubliait les choses non ? Du moins pendant un  certain temps. « Et ça me tue à chaque fois... » C’était sorti comme un souffle. Elle l’avait prononcé tellement bas que je ne savais pas comment c’était parvenu à mes tympans.

« Comment veux-tu qu'on répare ça Alexander...? Je ne peux pas tout effacer comme ça, il s'est passé trop de choses... Que ce soit ce que moi j'ai fait, ou toi... » Je venais d’essuyer une de ses larmes. Je n’aimais pas la voir triste, la voir mal comme elle était et encore moins la voir pleurer. Et le fait de savoir que c’était de ma faute qu’elle pleurait enfonçait un peu plus l’écrasement de ma poitrine. « Il faut qu’on le fasse ! Que ce soit pour Théo ou pour nous. Je ne pourrais pas vivre sans toi. Si je me suis marié avec toi ce n’est pas pour faire joli c’est parce que je t’aime et que je vivre jusqu’à mes derniers jours à tes côtés. Je veux te rendre heureuse et jusqu’à maintenant je n’y ai pas réussi. Je n’ai pas tenu ma promesse et j’en suis désolé. » Je lui tenais toujours les mains, je ne m’e étais pas rendu compte jusqu’ici mais je ne les avais pas lâché. Ce seul contact avec elle aussi prolonger me faisait du bien, je me sentais juste vivant. Je me disais que même si là, maintenant, ça n’allait pas bien nous réussiront ensemble à nous en sortir. Pour cela il fallait y mettre du nôtre. Cela ne pouvait pas aller qu’à sens unique. « Dis-moi ce que tu veux que je fasse… Si tu veux que nous fassions une pause, que je quitte la maison pour un certain temps, que nous allions voir un conseiller conjugal sachant que je ne les aime pas… Je le ferais quand même pour toi, pour nous. » Voir des gens qui se disaient prêt à vous aider alors qu’en fait ils ne faisaient rien à part écouter je ne voyais pas l’intérêt d’un tel métier… Mais il fallait de tout dans un monde non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
C. Leia R.H. Woods

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : Mariée
⊱ où es-tu ? : Toronto
⊱ humeur : Blessée
⊱ célébrité : Candice Accola
⊱ messages : 82
⊱ inscrit le : 03/06/2013

MessageSujet: Re: I'm really sorry darling... really ! △ Leia & Alex   Jeu 18 Juil - 13:04

"L'amour n'est pas l'amour s'il fane lorsque son objet s'éloigne, lorsque les choses changent, le véritable amour reste inchangé." William Shakespeare
I'm really sorry darling... Really!
Alex & Leia ♡
C'était tellement dur. Pour Théo, pour le préserver de tout ce qui concernait les problèmes de ses parents, j'étais prête à tout. Mais faire semblant que tout allait bien pour ne pas qu'il s'inquiète, je ne pouvais plus. Je n'arrivais plus à faire semblant, à faire comme si tout était rentré dans l'ordre. Et de toute façon, il finirait bien par le remarquer un jour ou l'autre et ça ne serait pas forcément mieux... « Il faut qu’on le fasse ! Que ce soit pour Théo ou pour nous. Je ne pourrais pas vivre sans toi. Si je me suis marié avec toi ce n’est pas pour faire joli c’est parce que je t’aime et que je vivre jusqu’à mes derniers jours à tes côtés. Je veux te rendre heureuse et jusqu’à maintenant je n’y ai pas réussi. Je n’ai pas tenu ma promesse et j’en suis désolé. » Je le regardais attentivement durant le temps où il me dit tout ça. Mais ça n'était pas si simple Alexander! Pourquoi ne comprenait il pas que l'Amour ne faisait pas tout?! Il fallait de la confiance, il fallait pouvoir tout dire à l'autre sans avoir peur d'être jugé, il fallait pouvoir laisser à l'autre le soin d'avoir son jardin secret sans avoir peur qu'il ne vous poignarde dans le dos! Il avait toute ma confiance et la seule chose qu'il avait trouvé à faire c'était de me tromper... Et maintenant, ma confiance, il ne l'avait plus... Et c'était bien là que résidait le problème. J'avais beau l'aimer, je n'étais plus capable de lui faire confiance.

Cependant, je devais avouer qu'il se trompait. J'avais été heureuse. Il me rendait heureuse. Je me sentais bien avec lui, j'étais moi-même. Ce n'était que depuis un an que tout notre monde s'était écroulé. Je soupirai en le regardant dans les yeux pour qu'il puisse voir toute ma sincérité: « J'étais heureuse Alexander... Là n'est pas la question. J'ai toujours été bien avec toi. Le problème c'est que je ne sais pas si je pourrais vivre une relation sans réussir à te faire confiance comme c'était le cas avant... » Je lâchai un soupire. Il demanda ensuite de lui dire ce que je voulais qu'il fasse. Il était prêt à partir de la maison, à faire une pause ou même à voir un conseiller conjugal si ça nous permettait de nous rabibocher. Je souris, mais très très légèrement, à sa remarque sur le conseiller. Mon sourire était à peine visible. « On sait où est le problème Alexander, ce n'est pas parce qu'on irait parler devant quelqu'un que ça changera les choses. Et on en parle déjà, on sait quel est le problème... » Un nouveau soupire s'échappa de ma bouche alors que je reniflai légèrement. « Papa, t'es rentré! » Théo venait d'arriver dans la cuisine. Il sauta dans les bras de son père et lui montra son dessin. Vous savez, celui montrant sa petite famille parfaite... Je me détournai et repris le couteau en mains pour continuer le repas, je ne voulais pas que Théo voit l'état de mes yeux, il pourrait se douter de quelque chose. Je dis doucement: « Théo, tu pourras aller regarder un peu la télé si tu veux... On t'appellera quand on ira manger... » Il sourit, content. Il semblait tellement heureux. Une fois qu'Alexander eut terminé avec lui, il le reposa par terre et partit en courant dans le salon pour regarder la télé. Je reposai le couteau et jetai un oeil à Alexander pour lui faire un aveu: « J'aimerais vraiment que l'on retrouve ce qu'on avait... Mais... Tu crois réellement que c'est possible..? Je veux dire... Tu crois qu'on pourra vraiment tourner la page et... je sais pas... effacer, entre guillemets, ce qu'il s'est passé durant la dernière année...? » Je précisais entre guillemets puisque nous savions tous qu'on ne pourra jamais l'effacer mais que nous pouvions au moins l'enfouir au plus profond de soi pour tenter d'aller de l'avant du mieux possible.




. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

la phrase de ton choix.
« Thomas A. Kempis a écrit: L'amour ne ressent aucun fardeau, se moque des difficultés, tente ce qui est au dessus de ses forces et ne prétexte jamais l'impossible parce qu'il croit que tout lui est permis, et que tout est possible. »•• .unbreakable


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I'm really sorry darling... really ! △ Leia & Alex   

Revenir en haut Aller en bas
 

I'm really sorry darling... really ! △ Leia & Alex

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Niagara University™ :: Time to, delete you :: Les Archives :: 2013 :: Archives rps
-
Votez !
Un vote toutes les deux heures ♥
www.obsession27
www.shitamachihito
www.nom du top