AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Négocier c'est parfois plus risqué que ce qu'on pourrait croire / Ellia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Négocier c'est parfois plus risqué que ce qu'on pourrait croire / Ellia   Ven 4 Jan - 3:49



Ellia & Jeff



Les yeux fixé sur le réveil, il était cinq heure, je n'avais pas encore dormis et je devais me lever, bref j'étais de mauvais poil. Je n'aimais pas prendre des cachets pour dormir mais je dois avouer que des fois ça serait bien utile. Puisque la si je n'avais pas dormis ce n'était pas parce que j'avais travailler toute la nuit, ça devais bien faire quatre heure que j'étais dans mon lit à essayer de dormir et à me retourner toute les dix minutes. J'avais envie de dormir, j’étais fatigué pour m'être bien dépensé la veille, mais je n'y arrivais pas et savoir que ça n'allait pas pouvoir se faire puisque je devais aller travailler ça m'agaçait au plus haut point. Je passais mes mains sur mon visage histoire de bien me réveiller et me levais enfin pour aller prendre une douche. Allez savoir pourquoi, certaines nuits comme ça je n'arrivais pas à dormir. J'avais pourtant essayé de me détendre en pensant à des choses agréables. Sûrement pour ça que j'avais passé la plus grande partie de ma nuit à penser à Ellia. Ellia, cette jeune femme du FBI avec qui ma relation avait changé du tout au tout. Elle avait mal commencé pour bien terminer. Depuis ce fameux lendemain de soirée mouvementée et légèrement alcoolisée nous étions en couple. Et oui qui l'aurait crus ? Et je ne regrettais absolument pas d'avoir fait ce choix, elle était une fille formidable et forte quand il fallait l'être, le genre de fille capable de me faire craquer. Je sortais de ma douche et m'enroulais dans une serviette avant d'aller me préparer un café bien serré puis d'aller en attendant m'habiller. Pas d'uniforme, pendant une longue période j'en avait porté mais ce n'était plus utile une fois qu'on dirigeait une équipe ainsi que pour les membres de l'équipe. Ce qui resterait toujours utile bien sûr c'était le gilet par balle et l'arme. Bon le gilet était au commissariat mais l'arme restait avec moi. Une fois habillé je retournais dans la cuisine prendre mon café qui était à présent prêt et m'assit pour le boire. C'est un quart d'heure plus tard que je pris le volant pour aller au travail.

A peine arrivé à notre étage que Salinger m'accapara. Heather était une jeune femme brune, la trentaine et rarement déconcertée. "Patron nous avons une affaire. Une jeune fille, seize ans, Sarah Hamilton à disparut, elle aurait été enlevé d'après les parents mais il n'y a encore eu aucune demande de rançon ni aucun signe des "probables" kidnappeurs.""Je peux savoir comment ça se fait que vous soyez au courant avant moi ?""Il s'agit de ma filleule Patron." S'en suivit bizarrement un grand silence dans toute la pièce, aucun des autres membres de l'équipe ne voulait ajouter quelque chose. Je repris donc la parole "Vous prenez le volant, Monroe, Sparks vous allez à son lycée". Une petite heure de trajet et on y était. Les parents étaient en effet convaincus qu'elle avait été enlevé, leur petite fille étant bien trop sage pour fuguer et aimant bien trop ses parents pour ça. S'attaquer à une jeune fille muette de seize ans incapable de se défendre, dans le genre lâche on était monté haut la. Spark réussit à apprendre d'une des amie de la jeune fille que la directrice du lycée avait elle par contre reçut une rançon. Directrice qui se révéla être la vrai mère de la jeune Sarah, les ravisseurs étaient apparemment très bien informés. Je sortais mon portable pour appeler mon agent qui était resté sur place "Wellington j'ai besoin que tu me trace l'appelle qui aura lieu dans deux minutes si tout ce passe bien." C'était une jeune qu'on avait eu au téléphone, le genre de nerveux qui peut appuyer sur la gâchette au moindre faux pas. C'est en début d'après-midi que je pus me rendre à l'adresse trouvé, il s'agissait d'un hangars non loin du centre ville bien qu'un petit peu isolé. J'y allait en tenue normal même si chacun de mes camarades m'avait conseillé de prendre flingue et gilet par balle, je savais que s'il voyait quoi que ce soit de se genre il risquait soit de paniquer et de me tirer dessus soit de se braquer et je n'obtiendrais rien de lui. Non le métier de flic c'est aussi savoir négocier.

Ah il n'était pas seul, j'aurais dût me douter qu'il n'aurait pas put penser et faire tout ça tout seul, peut-être était il même juste un instrument. Le deuxième homme, car ils n'étaient que deux la en face de moi, était quand à lui plus âgé, il avait la quarantaine bien marqué et semblait plus calme et sûr de lui. "Je suis Jeff Carter, je suis de la police mais je ne suis pas la pour vous arrêtez, d'ailleurs je ne peux pas je ne porte ni d'arme ni de mouchard vous pouvez vérifier." J'avais gardé mon badge et si ils avaient découvert que j'étais un flic sans que je leur ai dit en me fouillant ça ne se serait probablement pas bien passé du tout. En fait je ne savais pas encore si ça allait bien se passer mais le principal était de leur faire comprendre qu'ils n'étaient pas en danger histoire de me mettre moi aussi hors de danger ce qui n'était pas encore garantit et j’espérais ne pas me récolter une balle dans le genoux ou dans l'épaule puisque je risquais d'en avoir besoin.

©WhiteCloud


Revenir en haut Aller en bas
avatar
E. Heather Rhodes

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : Célibataire
⊱ où es-tu ? : Toronto
⊱ humeur : A faire la fête pour oublier
⊱ célébrité : Danielle Campbell
⊱ messages : 2005
⊱ inscrit le : 03/02/2011

MessageSujet: Re: Négocier c'est parfois plus risqué que ce qu'on pourrait croire / Ellia   Ven 4 Jan - 14:14



▬ Jeff & Ellia

Je ne pensais pas pouvoir m'attacher à nouveau à quelqu'un comme ça. Depuis ce qu'il s'était passé à l'université, j'avais évité tout contact, toute relation où je risquais de souffrir. Je m'étais forgée une carapace, qui n'avait fait que s'endurcir au fil des années, surtout que j'essayais de rentrer dans le FBI. Rares sont ceux qui supportent cette vie avec quelqu'un. Hommes ou femmes, c'était du pareil au même pour l'autre. Pour l'agent du FBI lui-même, cette vie était difficile à gérer. Pas le temps pour des amis, pour profiter de la vie. Boulot, dodo, boulot, dodo. Voila à quoi se résumait la vie d'un agent. Pas très glorieux n'est-ce-pas? Mais cette vie-là, les agents du FBI l'avaient choisie. A eux d'assumer et donc à moi aussi par conséquent. Cependant, j'étais heureuse d'être tombée sur Jeff. Il avait changé ma vision des choses et j'appréciais vraiment sa compagnie. Si j'étais amoureuse? Ce n'est pas quelque chose que l'on dit aussi facilement. Une chose était sûre, je l'aimais beaucoup.

En ouvrant les yeux en cette belle matinée, j'avais un sourire aux lèvres. Cela faisait longtemps que je n'avais pas ressentis ce calme à l'intérieur de moi-même. Je me sentais apaisée. Je me levai et me préparai un petit-déjeuné. Tout était bien dans ma tête. Je n'avais pas à travailler aujourd'hui. Entre deux affaires, nous avions parfois le droit à un ou plusieurs jours de repos. Cela faisait un long moment que je n'avais pas pris le temps de déguster un petit-déjeuné tranquillement. J'étais ensuite allé prendre une douche bien tiède avant d'enfiler un manteau et de prendre mon sac à main. Qu'allais-je bien pouvoir faire de cette journée? Aller faire du shopping? Un tour en voiture? Une promenade au parc? Passer voir Jeff? Ah non, il devait sûrement travailler.

Je me décidai finalement à monter en voiture et à conduire jusqu'à ce que je ne me décide de m'arrêter. Je ferais un tour et si je voyais un magasin intéressant, je m'arrêterais. Tout bêtement. Je montai donc en voiture et démarrai pour rouler n'importe où. Je passai finalement ma matinée à faire du shopping. Pour rentrer, je passai par des endroits que je n'avais jamais vraiment fréquenté mais qui ne se trouvaient pas loin du centre-ville. En arrivant près d'un hangars, je vis des voitures de flics. Qu'est-ce-que c'était que ça encore? Je me garai et sortis de la voiture, sans oublier mon arme que j'avais mis à ma taille. Même sans être en service, j'avais toujours mon arme sur moi. Je m'approchai et je reconnus l'équipe de Jeff. Mais... Il n'y avait pas de Jeff à l'horizon. Les sourcils froncés, je pris la parole pour les saluer et leur demander ce qu'il se passait. Ils m'expliquèrent mais honnêtement, ce ne fut pas l'histoire en elle-même qui retient mon attention mais plutôt la dernière phrase qui fut prononcée: "Le patron est à l'intérieur pour essayer de négocier." Les regardant, je leur demandai: "Il a une arme sur lui?" Voyant leur tête, je compris bien vite que non, et j'enchainai: "Un micro?" Visiblement, toujours non. "Un gilet pare-balles au moins?" Seul l'un deux osa me répondre. Sans doute à cause de mon regard qui se voulait plutôt froid.

"Je vais passer par derrière." Un des agents me répondit: "Mais le patron nous a demandé d'attendre ici et de surveiller!" Je lui jetai un regard qui voulait tout dire. J'étais un agent supérieur et donc dans ce cas là, c'était moi qui décidai. De plus, eux ne bougeraient pas et moi je n'avais pas eu d'ordre. De plus, Jeff n'avait pas d'ordre à me donner, il était moins bien grader (a) Ils se turent et me fournirent le gilet pare-balles de Wellington qui n'était pas avec eux sur place. Je préparai mon arme et leur dis de ne pas bouger. Je passai par le côté du hangar et je jetai un oeil à travers les fenêtres discrètement pour ne pas me faire repérer mais voir comment étaient les lieux. J'arrivai ensuite à l'arrière. Ils semblaient être deux. J'ouvris la porte en faisant le moins de bruit possible et je m'approchai pour voir si j'arrivais à distinguer et la jeune fille, et Jeff. Non, je n'étais plus forcément maître de mon jugement... J'étais assez près d'eux pour voir Jeff. Lui également pouvait me voir. Tentant de capter son regard, j'observais toute la pièce. Lorsque je vis son regard vers moi, je mis mon index sur ma bouche pour lui faire signe de ne pas réagir...

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

ANCIENNEMENT K. ELLIA DONOVAN

Love is their resistance... +
« Les expériences douloureuses de notre passé contribuent à forger ce que nous sommes aujourd'hui. » - William Glaser unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miamisunlights.forumgratuit.org/
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Négocier c'est parfois plus risqué que ce qu'on pourrait croire / Ellia   Sam 5 Jan - 9:09



Ellia & Jeff


C’est vrai qu’en faisant le métier de flic j’avais quasiment fais une croix sur la vie à deux. Quelle fille supporterait de voir l’homme avec qui elle vit ne rentrer quasiment que pour dormir quand il en a le temps et partir à cause d’un appel alors qu’elle l’a enfin pour elle toute seule ? Je n’en connais pas beaucoup, en fait j’en connais même aucune personnellement. Mais s’il y a bien une fille qui pouvait comprendre ça c’était Ellia non ? Elle connaissait se boulot et ce que ça impliquait puisqu’elle était dedans. Alors oui j’avais de l’espoir, l’espoir que ça dure, l’envie que ça dure parce que franchement elle a beau être bien plus jeune que moi je me sens très bien quand je suis avec elle et ça fait du bien. Ce qui faisait moins du bien par contre c’était de se dire qu’il fallait sortir du lit alors que je ne m’étais pas encore endormi. Au moins j’allais bien dormir la nuit prochaine enfin j’espérais en tout cas.

Bon c’était partit pour une nouvelle journée de boulot, il fallait bien. Petit train-train du matin avant de prendre la voiture pour me rendre au commissariat. Tout juste arrivé que Salinger me sauta dessus pour m’avertir d’une enquête qui en réalité l’impliquait au-delà du professionnel. Sa nièce, une jeune fille muette de seize ans c’était faite enlever. Un des ravisseur semblait être un novice paniqué et l’autre quelqu’un de plus expérimenté, si jamais il n’y avait que ses deux-là. Ils savaient qui était la vraie mère de la jeune fille puisque c’était à elle qu’ils avaient demandé la rançon, une somme précise qui était celle qu’elle avait en banque plus le discours habituelle, liquide en petite coupure. Wellington qui était resté au commissariat put tracer l’appel et c’est en début d’après-midi que je me rendais à l’endroit d’où avait été passé l’appelle, dans un hangar un peu isolé du centre-ville.

Mon équipe était venue avec moi, prête à intervenir s’il se passait quelque chose puisque je n’avais ni arme, ni gilet pare-balle ni même micro sur moi. Si je ne portais pas de micro c’était pour ne pas qu’ils interviennent n’importe quand et aussi au cas où il leur viendrait à l’idée de me fouiller. J’y étais donc allé annonçant dès le début que j’étais flic mais qu’ils n’étaient pas en danger. Après tout ils étaient armé et pas moi. J’aurais tendance à croire que l’homme le plus âgé était Mr. Honsecker, le mari de l’enseignante et vraie mère de Sarah. Il avait dû découvrir que sa femme avait un autre enfant qui n’était pas de lui et ne l’avais pas très bien pris. Et il aurait embarqué… Son fils avec lui ? A qui il aurait dit la vérité pour qu’il soit de son côté ? Sinon pourquoi s’encombrer de quelqu’un comme lui, tout simplement incapable de tenir son rôle correctement. Si tout ça était juste le fils avait quand même aidé son père à enlever sa demi-sœur pour réclamer un rançon à se mère, il y en a qui ont l’esprit vraiment dérangé des fois.
La jeune fille n’était pas dans cette pièce. J’avais commencé à leur parler pour négocier et ils ne m’avaient pas encore tiré dessus c’était bon signe. Enfin ils doivent se douter que s’ils le font des flics vont rappliquer et là ils n’auraient plus aucune chance de leur échapper mais ce n’était pas comme ça qu’on retrouverait la petite Sarah. Alors que j’étais en train de parler quelque chose attira mon regard, enfin plutôt quelqu’un. Je posais mes yeux sur Ellia avant de continuer à regarder autour d’eux puis de les regarder eux. Je n’avais pas arrêté de parler au moment où j’avais vu Ellia et même si je n’avais pas réagi je bouillais intérieurement. Mais qu’est ce qu’elle faisait ici ? C’était risqué ! Bon okay je sais elle est agent du FBI et armée elle, mais elle n’était pas venue avec son équipe à mon avis, on m’aurait quand même prévenus si le FBI était sur cette affaire aussi. Les deux ravisseurs n’avaient rien remarqué du tout avant qu’un autre homme à eux n’attire l’attention de tout le monde. Il se trouvait derrière Ellia une arme à la main « On lève les mains jolie blonde et on ne touche pas à son joujou » Et merde, je n’étais plus crédible mais à vrai dire ça ça m’importait vraiment peu à cette instant, ce qui m’importait c’était elle. Surtout que celui qui était derrière elle n’avait pas l’air d’être un débutant, peut-être quelqu’un qu’ils avaient engagé, en tout cas il semblait sûr de lui et ce n’était pas pour me rassurer. Evidemment une arme se pointa sur moi aussi, celle du plus âgé. « Elle ne faisait que s’assurer que vous ne me tiriez pas dessus, elle ne vous aurait jamais tué alors que vous êtes les seuls à savoir où est Sarah »


©WhiteCloud


Revenir en haut Aller en bas
avatar
E. Heather Rhodes

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : Célibataire
⊱ où es-tu ? : Toronto
⊱ humeur : A faire la fête pour oublier
⊱ célébrité : Danielle Campbell
⊱ messages : 2005
⊱ inscrit le : 03/02/2011

MessageSujet: Re: Négocier c'est parfois plus risqué que ce qu'on pourrait croire / Ellia   Lun 7 Jan - 17:11



▬ Jeff & Ellia

Peut-être bien que j'allais me faire passer un savon si toute cette histoire se terminait bien mais ça m'était égal. Tout ce qui m'importait c'était qu'il n'arrive rien à Jeff, ni à cette jeune fille; Sarah. Vous savez, mon boulot se résumait à ça finalement. Je risquais sans cesse ma vie, je voyais des horreurs, je sauvais ou non des vies, j'en brisais d'autres, je permettais à certaines familles de faire leur deuil. Mais au final, je risquais ma vie, tout bêtement, pour arrêter des méchants. Est-ce-que ça en valait la peine? Certains vous diront que non. Moi, je vous dis que oui. C'est peut-être difficile à comprendre mais j'aimais mon métier, quels qu'étaient les risques à prendre. En choisissant de devenir agent du FBI, je savais ce qui allait m'attendre. Ou plutôt, j'en savais assez pour choisir de malgré tout continuer en toute conscience. Aucun agent n'a été préparé aux monstruosités dont l'être humain est capable. Et croyez moi, je n'imaginais pas la moitié des saloperies que j'ai vue possibles. Jamais je n'aurais pu penser que l'Homme était capable de tant de folies. C'en est effrayant.

Aujourd'hui, je prenais plus de risques encore que d'habitude. Je n'avais pas mon équipe derrière moi pour me couvrir et me sauver la mise si ça devait avoir lieu. Et je compris que l'affaire ne serait pas aussi simple que ce que j'avais pu imaginer. Jeff avait très bien réagis en ne laissant pas transparaître que j'étais sur les lieux. C'était bon signe pour tout ça. J'avais pu commencer à regarder autour de moi pour bien inspecter les lieux, mémoriser l'emplacement de certains objets. Ca pouvait toujours être utile de repérer des détails, comme des objets qui pourraient bien me servir si jamais on m'emprunter mon arme ou des lieux pour se cacher. Mais tout se compliqua bien rapidement. Trop vite à mon goût d'ailleurs. « On lève les mains jolie blonde et on ne touche pas à son joujou » Aoutch. Je sentis un arme se pointer sur moi. J'aurai pu tenter quelque chose, tenter un combat au corps à corps. Mais les autres nous avait remarqués et même si je n'aurais pas eu trop de mal à me battre, les deux autres risquaient de tirer sur Jeff - qui je le rappelle ne portait pas de gilet ni d'arme. Je me relevai donc, les mains levées. Jolie blonde... J'allais lui en foutre moi, du jolie blonde! "Vous êtes derrière moi donc ça doit être difficile pour vous de juger si je suis une jolie blonde ou non." Certains aimaient bien jouer à ce genre de jeu. Ca permettait aux agents de gagner du temps en plus.

Jeff se justifia immédiatement. « Elle ne faisait que s’assurer que vous ne me tiriez pas dessus, elle ne vous aurait jamais tué alors que vous êtes les seuls à savoir où est Sarah » C'était pas faux. Celui qui était derrière moi me prit mon arme et me força à m'avancer. J'étais toujours dos à lui et face à Jeff et je me retrouvais à côté des autres ravisseurs, les mains levées. "Et si on évitait de passer par quatre chemins? Où est Sarah? On va la récupérer et vos charges seront moindres que s'il venait à lui arriver quelque chose."

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

ANCIENNEMENT K. ELLIA DONOVAN

Love is their resistance... +
« Les expériences douloureuses de notre passé contribuent à forger ce que nous sommes aujourd'hui. » - William Glaser unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miamisunlights.forumgratuit.org/
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Négocier c'est parfois plus risqué que ce qu'on pourrait croire / Ellia   Lun 14 Jan - 4:22



Ellia & Jeff


C’était ça le boulot de flic, se lever le matin ou en pleine nuit voir encore ne pas se coucher parce qu’il fallait toujours être dispo et aller risquer sa vie en voyant de nouvelles horreurs à chaque fois. C’est une globalité mais ce n’est pas du tout pareil quand on est un flic qui fait la circulation que quand on est un flic de terrain avec une équipe ou du FBI comme l’était Ellia. Inutile de vous préciser que ce n’était pas dans le premier cas qu’on risquait le plus sa vie quoi que vous seriez étonné parfois. Mais la sur chaque affaire on pouvait être garantit de fréquenter assassins, dealeurs, violeurs et toute sorte de dégénérés mentaux mais il fallait bien quelqu’un pour les envoyer en prison ses gens-là. Les empêcher de sévir à nouveau étant le premier but et le second étant évidemment de les punir même s’il y en a pas mal qu’on aimerait bien punir nous même avant de les envoyer en taule. C’est aussi ça être flic, savoir se contrôler et ne pas foutre son poing dans la gueule de chaque salop que l’on croise même si ça vous démange sans quoi les charges contre lui ont de grandes chances d’être annulées et non seulement tout votre boulot aura été foutus en l’air mais surtout, le criminel sera toujours en liberté pour faire d’autres saloperies. Et tout ça parce que vous n’aurez pas su tenir votre poing serré contre votre pantalon.

Et en parlant de risque j’en avais pris un important en me pointant ici sans gilet ni arme et encore moins avec un micro mais j’avais jugé ça nécessaire. Cependant si j’avais su qu’Ellia allait débarquer ici j’aurais pris une arme. Si lui arrivait quelque chose ça serait de ma faute, ce n’était pas dur de deviner que si elle était là c’était parce quoi moi aussi j’y étais et sans aucune protections. Elle voulait assurer mes arrières mais qui assurait ses arrière à elle. Je n’aurais jamais crus qu’elle passerait par la et je crois bien que maintenant à chaque fois que j’allais laisser mon équipe seule j’allais leur donner pour instruction de couvrir Ellia si jamais elle refaisait ce genre de surprise. J’avais fait mine de ne pas la remarquer mais elle n’avait pas eu besoin de moi pour ça. Il n’était pas que deux… Un homme armé était arrivé derrière elle et avait pointé son arme sur elle. Bon sang ce n’était pas possible, on était en bien mauvaise posture maintenant et comment être crédible avec ce qu’il venait de se passer. Je reconnus bien le caractère d’Ellia en l’entendant rembarrer l’homme qui se trouvait derrière elle. Elle gagnait du temps mais prenait aussi un risque, il fallait juste espérer que ce mec n’était pas susceptible et du genre à péter un câble pour une simple remarque. Cependant comme je l’avais dit je ne permettrais pas qu’il lui arrive quelque chose c’est pour ça que je justifiais sa présence en m’empressant de leur faire comprendre qu’elle n’aurait jamais tiré sur eux alors qu’ils étaient les seuls à savoir où était la petite Sarah. C’était la vérité après tout. Elle se retrouva bien vite à côté de moi, on avait tout deux les mains en l’air et elle reprit la parole toujours aussi sûr d’elle. C’était indispensable, si elle avait bégayé ou douté une seule seconde de ce qu’elle disait ils n’y aurait pas crus. Le plus âgé prit à son tour la parole. " Il ne lui arrivera rien si on récupère l’argent qu’on a demandé et je ne crois pas que vous soyez en position d’exiger quoi que ce soit mademoiselle. " Si on devait se fier à notre position on était foutus « Il est juste la dehors votre fric mais il n’est pas tout seul, il est entouré de flic alors vous préférez quoi ? Aller vous-même le chercher ? Envoyer l’un de nous le chercher ou attendre gentiment ici qu’on fasse un faux pas et nous flinguer en réduisant à néant vos chances d’avoir ce fric que vous désirez tend ? » Aucun plan n’était parfait, le mien ne l’était pas mais le leur non plus. Ils étaient aussi coincés que nous, il fallait juste espérer qu’ils n’aient pas la merveilleuse idée de nous enfermer quelque part. J’avais bluffé il n’y avait pas un centime avec mes collègues mais il y avait bien un sac qui ferait l’affaire.




©WhiteCloud


Revenir en haut Aller en bas
avatar
E. Heather Rhodes

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : Célibataire
⊱ où es-tu ? : Toronto
⊱ humeur : A faire la fête pour oublier
⊱ célébrité : Danielle Campbell
⊱ messages : 2005
⊱ inscrit le : 03/02/2011

MessageSujet: Re: Négocier c'est parfois plus risqué que ce qu'on pourrait croire / Ellia   Mar 22 Jan - 11:25



▬ Jeff & Ellia

"Il ne lui arrivera rien si on récupère l’argent qu’on a demandé et je ne crois pas que vous soyez en position d’exiger quoi que ce soit mademoiselle." C'était pas faux, je n'étais pas réellement en posture pour exiger quoi que ce soit de leur part mais il fallait bien faire avancer les choses pour éviter que l'on reste tous coincés ici comme des cons pendant des heures, non? Je fixais celui qui semblait être le chef. Lui, il était à moi. C'est moi qui m'en occuperais. "Il est juste la dehors votre fric mais il n’est pas tout seul, il est entouré de flic alors vous préférez quoi ? Aller vous-même le chercher ? Envoyer l’un de nous le chercher ou attendre gentiment ici qu’on fasse un faux pas et nous flinguer en réduisant à néant vos chances d’avoir ce fric que vous désirez tend ?" Jeff avait repris la parole. Les trois gars se mirent à parler doucement, sans pour autant nous lâcher totalement du regard et ils continuaient d'ailleurs toujours à pointer leurs armes sur nous. Celui qui était venu derrière moi se décida enfin à prendre une décision. Il s'approcha de moi, moi qui avais toujours les mains en l'air bien entendu, et il porta sa main à ma taille doucement pour prendre mon insigne. Mon nom était gravé dessus.

"Agent Donovan... Hum... Tu vas chercher le sac. Et tu reviens seule sinon ton copain risque de finir avec quelques petits problèmes. J'haussai les épaules et répondis: "Non. La jolie blonde est paresseuse. Il a qu'à y aller lui." Je désignais bien sûr Jeff. C'était un moyen détourné pour le faire sortir histoire qu'il chope une arme et donne des ordres à son équipe. Il la connaissait bien mieux que moi après tout. J'allai m'asseoir sur une boite en bois, l'air m'en foutiste. J'espérais seulement que le chef tombe dans le panneau. Juste histoire d'en être sûre, je repris: "Et puis, il y a plus de chance qu'il revienne sagement en sachant que je suis encore là que l'inverse. De plus, je suis en si charmante compagnie que je ne voudrais pas échanger ma place pour rien au monde." Je me mis à arborer un sourire. La séduction ironique? Meilleure façon de leur faire baisser la garde. Le chef se mit à rire doucement: "Toi. Vas chercher l'argent. Sinon, l'agent risque de ne plus rester jolie très longtemps."

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

ANCIENNEMENT K. ELLIA DONOVAN

Love is their resistance... +
« Les expériences douloureuses de notre passé contribuent à forger ce que nous sommes aujourd'hui. » - William Glaser unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miamisunlights.forumgratuit.org/
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Négocier c'est parfois plus risqué que ce qu'on pourrait croire / Ellia   Sam 2 Fév - 1:26



Ellia & Jeff


Être deux dans cette situation c’était la galère puisqu’il était bien simple pour les criminels de prendre l’un de nous en otage pour obliger l’autre à revenir. Quand j’avais repris la parole je me doutais que ce n’était pas l’un d’eux qui allait chercher le fric, à moins d’être vraiment con puisqu’il n’aurait pas pu revenir. Non ce que je voulais avant tout c’était qu’Ellia sorte d’ici, s’il devait y avoir un blessé je préférais que ça soit moi plutôt qu’elle. C’était toujours comme ça, je préférais être blessé moi déjà avec mes collègues, mon équipes alors avec la femme qui partageait à présent ma vie même si ça n’était pas vraiment au grand jour il était juste hors de question qu’elle reste aussi exposée au danger plus longtemps que ça. Elle était venus pour moi alors s’il lui arrivait quoi que ce soit ça serait de ma faute et celle de personne d’autre. C’était partit pour bien fonctionner puisqu’après avoir discuté quelques courtes minutes un des mecs était venue vers elle pour lui demander d’aller chercher le fric.

J’étais soulagé qu’il n’ait choisi personne mais ça ne dura que deux secondes, le temps qu’elle hausse les épaules, et quand elle reprit la parole tout s’effondra. Je le savais bien qu’elle était flic et entrainée mais même si j’appréciais son cran là j’aurais préféré qu’elle se taise et qu’elle sorte. Mais c’était Ellia, dès notre première rencontre elle avait montré qu’elle prenait ses décisions et que personne ne le faisait à sa place et bien sûr ça s’appliquait aussi avec moi et les criminels. Evidemment que j’allais revenir qu’est-ce qu’elle croyait ? Il était hors de question que je prenne le risque de la retrouver dans un sale état. Par contre des risques elle elle n’avait pas peur d’en prendre vu la façon dont elle leur parlait. C’était une technique de provocation en quelque sorte, une facette de la provocation qu’elle magnait très bien et heureusement pour elle ça marcha à merveille. Bon par contre elle allait rester ici alors que moi j’allais sortir.

Mais tant pis je ne pouvais pas à mon tour négocier pour que ça soit elle qui y aille surtout que vu comme elle était têtu elle n’allait pas accepter, et puis une idée avait germé dans mon esprit. Je ne savais pas encore si elle était bonne mais ça valait le coup d’essayer. Sans rien ajouter je partis donc vers la sortie et rejoins mon équipe qui sortit directement de la voiture pour savoir ce qui se passait et aussi pour s’excuser de ne pas avoir empêché Ellia de rentrer voyant que je ne semblais pas contente du tout. « Ils nous tiennent, je n’ai pas beaucoup de temps avant qu’il ne s’en prenne à elle alors Sparks tu me passe le faux sac et tu mets ta montre dedans, Salinger il y a une cheminée, tu arriveras dans le coin de la pièce, je vais ma placer de sorte à ce qu’ils te tournent le dos, Monroe l’agent Donovan est passé sur le côté, tu prends le même passage et Sparks tu reste ici au cas où un d’eux voudrait s’échapper et tu appelles des secours. » Ils acquièrent tous et je pris le sac avant de retourner là-bas les mains en l’air.

« Je crois que maintenant nous sommes en position de négocier » en effet on pouvait entendre le tic tac venant de l’intérieur du sac « Si je lâche le sac on explose tous, si vous nous tirez dessus ça sera la même chose et croyez-moi, la vie de flic ce n’est pas marrant je n’hésiterais donc pas une seconde surtout si ça peut vous tuer par la même occasion, on peut prendre les paris si vous voulez. »




©WhiteCloud


Revenir en haut Aller en bas
avatar
E. Heather Rhodes

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : Célibataire
⊱ où es-tu ? : Toronto
⊱ humeur : A faire la fête pour oublier
⊱ célébrité : Danielle Campbell
⊱ messages : 2005
⊱ inscrit le : 03/02/2011

MessageSujet: Re: Négocier c'est parfois plus risqué que ce qu'on pourrait croire / Ellia   Mar 5 Fév - 9:42



▬ Jeff & Ellia

C'était Jeff qui connaissait le mieux son équipe donc c'était normal qu'il aille dehors pour chercher le sac, pour prendre prendre une arme, donner des ordres à son équipe et que savais-je encore. Je restai donc à l'intérieur, seule avec les trois hommes armés. Ils m'observaient beaucoup et je faisais semblant de ne pas me sentir surveiller. Comme si j'allais faire quoi que ce soit maintenant. Je profitai de ce petit moment de repos pour bien observer les lieux. Lorsque Jeff revint dans l'entrepôt, je ne pus que sourire doucement lorsqu'il parla d'une bombe. Je m'étais relevée et j'avais rejoins le policier. Nous étions face aux trois malfrats. J'avais pu constater que les deux plus jeunes étaient devenus soudainement très blancs. Seraient-ils impressionnés? Aucun doute la-dessus. Mais le plus âgé n'était pas dupe et il émit une hypothèse: "Si c'était vrai, je ne suis pas sûre que tu mettrais la vie de ta collègue en danger. Pas comme ça." J'haussai les épaules et répondis: "Peut-être qu'on est même pas collègues. Peut-être même qu'on est de véritables ennemis!" J'avais insinué le doute dans l'esprit de l'âgé et les trois reculèrent de quelques pas pour discuter.

Je jetai un oeil à Jeff puis je remarquai la présence des deux agents qu'il avait envoyé. Je me rapprochai alors discrètement des trois vilains pour m'attaquer au plus âgé. Un petit corps-à-corps, il n'y avait rien de mieux, pas vrai? Sauf qu'il était plus costaud que prévu et je me pris plusieurs coups jusqu'à ce que je puisse récupérer mon arme et lui poser contre le front: "Où est la gamine? Et là, tu n'es plus en position de négocier." J'avais laissé les deux autres à Jeff ou aux deux autres. Qui s'en occupait, ça m'était égal. Je voulais juste savoir où se trouvait la jeune fille pour que je puisse ensuite aller me faire soigner les blessures. Je récupérai également mon insigne, sans enlever mon arme qui resta pointée sur lui. Le regardant dans les yeux, j'attendais sa réponse sans ciller

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

ANCIENNEMENT K. ELLIA DONOVAN

Love is their resistance... +
« Les expériences douloureuses de notre passé contribuent à forger ce que nous sommes aujourd'hui. » - William Glaser unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miamisunlights.forumgratuit.org/
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Négocier c'est parfois plus risqué que ce qu'on pourrait croire / Ellia   Mar 19 Fév - 3:34



Ellia & Jeff


Finalement on s'en sortait plutôt bien, on avait réussit à obtenir que l'un de nous puisse sortir, j'aurais bien sûr préféré qu'Ellia sorte de se pétrin mais ça ne m'étonna pas une seconde de la voir tenir tête aux ravisseurs en insistant pour que ça soit moi qui y aille. Alors j'y suis aller, ça m'a permit de donner des ordres à mon équipe ce dont on avait bien besoin parce qu'à deux tous seul et sans armes on aurait sûrement du mal. On sait tous les deux ce battre ça fait partis du boulot, on entre pas dans la police sans connaitre les techniques de combat mais malheureusement on avait pas encore apprit à arrêter les balles ou même les éviter donc temps qu'ils nous tenaient enjoue mieux valait ne pas faire trop de bêtises. Ou alors la faire bien. J'étais revenus avec un sac dans lequel j'avais demandé à l'un de mes agents d'y glisser sa montre ce qui fais que si on ne faisait pas trop de bruit on pouvait entendre le tic tac de la montre faisant clairement pensé à une minuterie. Les petits détails de ce genre pouvait faire toute la différence dans le cerveau de l’ennemi, d'ailleurs quand j'avais fais ma petite annonce deux d'entre eux, les plus jeunes, c'était retrouvé presque paralysé. Le plus âgé qui, on l'avait bien comprit, dirigeait le petit groupe se méfiât quand même. "Si c'était vrai, je ne suis pas sûre que tu mettrais la vie de ta collègue en danger. Pas comme ça." J'allais lui répondre mais Ellia me devança "Peut-être qu'on est même pas collègues. Peut-être même qu'on est de véritables ennemis!" Et autant vous dire qu'on avait l'air convainquant, puis c'était vrai après tout ce qu'elle disait on pouvait très bien se détester, entre collègues il y en a qui se détestent, qui ne peuvent pas se supporter mais qui n'ont pas le choix. La aucun de nous deux ne souriait, on était très sérieux, mon visage comme à son habitude quand je travaillais était froid et fermé ne laissant pas une quelconque émotion en ressortir. Dans le boulot de flic il fallait aussi savoir mentir, ça aide beaucoup à s'en sortir. Ellia et moi étions en couple pourtant à cet instant précis personne n'aurait pus deviné que c'était le cas, et certainement pas les ravisseurs.

A la remarque d'Ellia ils s'étaient d'ailleurs regroupé de nouveau pour parler entre eux, très mauvaise organisation de toute évidence. Monroe arriva un peu avant Salinger qui elle devait passer par le toit mais un peu de temps les deux étaient présent et en remarquant ça Ellia s'approcha du plus âgé pour se battre avec, celui ci n’eut pas le temps de ressortir son arme mais elle eu droit à quelques coups bien placé aussi seulement une femme jeune et entrainé contre un amateur, de la cinquantaine et visiblement moins bien entrainé en quelques minutes elle avait récupéré son arme qu'elle lui avait collé au front. Entre temps mes deux agents s'était chacun occupé d'un jeune. Il n'y avait pas eu besoin de se battre, étant armé ils n'avaient eu qu'à pointé leurs armes sur eux pour qu'ils lèvent les mains. Je leur pris leur deux flingues et en pointa un vers celui qui était au sol. "Où est la gamine? Et là, tu n'es plus en position de négocier." Le mec commençait à paniquer la, il faut dire qu'il était en mauvaise posture "Si vous me tuer vous ne saurez jamais où elle est" "Ça va être simple, une balle dans chaque jambe ça n'empêche pas de parler mais ça fait mal, si après ça tu n'as toujours rien dit c'est que tu ne vas rien nous dire donc plus aucun intérêt à te garder en vie. Ça arrive les bavures après tout non ?" Je visais ensuite son genoux droit "Tu as jusqu'à dix ensuite je tire, un, trois,sept...""OH OH stop okay okay !!!" Ce n'était pas trop tôt "Dans le coffre, c'est mon fils qui à les clés" Je me tournais vers Salinger qui fouilla dans la poche du jeune et me lança les clés de la voiture. "Si ça peut vous rassurer, on l'aurait trouver même si t'étais mort" Bon oui j'avais il y avait une petite touche sadique puisque lui dire ça n'était en soit pas nécessaire mais ce type avait enfermé une gamine muette dans le coffre de sa bagnole pour du fric, il ne méritait aucune tendresse.




©WhiteCloud


Revenir en haut Aller en bas
avatar
E. Heather Rhodes

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : Célibataire
⊱ où es-tu ? : Toronto
⊱ humeur : A faire la fête pour oublier
⊱ célébrité : Danielle Campbell
⊱ messages : 2005
⊱ inscrit le : 03/02/2011

MessageSujet: Re: Négocier c'est parfois plus risqué que ce qu'on pourrait croire / Ellia   Mar 19 Fév - 13:57



▬ Jeff & Ellia

Je me souviens qu'à l'époque de la fac, j'avais du mal à cacher ce que je ressentais. L'homme que j'aimais durant cette période savait toujours quand j'allais mal. Avec ma formation à Quantico, j'avais appris à mentir, à faire semblant. Je n'y arrivais pas toujours, je n'étais pas une menteuse professionnelle. J'avais surtout du mal à mentir dans ma vie personnelle mais quand il s'agissait de mon travail, j'étais très concentrée. J'avais repris possession de mon arme et de mon insigne, sans jamais baisser mon arme de sur le front de l'homme. "Si vous me tuer vous ne saurez jamais où elle est" Il nous prenait vraiment pour des débutants? Sérieusement, il pensait que parce qu'on le tuait, on ne retrouverait jamais la fille? Il devait vraiment nous prendre pour des cons, y avait pas photos. Jeff prit la relève et le menaça. Je le laissai faire, sans pour autant bouger. Finalement, la clé de la voiture fut récupérée. Je laissai Jeff allait chercher la fille pendant que ses deux agents et moi nous occupions de menotter les coupables et de les ramener dehors. Arrivés à l'extérieur, je confiai le vieux à l'agent qui attendait dehors. Les secours arrivèrent. Je regardais la pauvre jeune fille muette qui devait être choquée par ce qu'elle venait de vivre. Aucun sentiment. Dans mon métier, je n'avais pas le droit de laisser mes sentiments prendre le dessus, ça pouvait être dangereux. En parlant de ça, je n'aurais sûrement pas du m'interposer dans cette histoire mais je ne pouvais certainement pas rester les bras croisés.

Les secours s'occupèrent de la jeune fille en premier mais on me força à me m'asseoir à l'entrée de l'ambulance. Je soupirai en attendant qu'on vienne me soigner. Lorsque je vis Jeff s'approcher, je ne pu m'empêcher de lui faire une remarque: "Depuis quand tu travailles sans gilet pare balles et sans arme?! T'es complètement inconscient ou quoi?!" J'étais un peu fâchée oui. Un ambulancier vint vers moi et commença à panser mes blessures. Je grimaçai. Ça brûlait. J'avais également un peu mal au poignet et l'ambulancier me dit que je devrais aller faire des radios sans doute, juste pour être sûr qu'il n'était pas cassé. Je reposai mes yeux sur Jeff : "Je croyais que t’avais plus d’expérience et que tu ne ferais jamais rien d’aussi stupide ?!"

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

ANCIENNEMENT K. ELLIA DONOVAN

Love is their resistance... +
« Les expériences douloureuses de notre passé contribuent à forger ce que nous sommes aujourd'hui. » - William Glaser unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miamisunlights.forumgratuit.org/
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Négocier c'est parfois plus risqué que ce qu'on pourrait croire / Ellia   Mer 27 Fév - 18:08



Ellia & Jeff


L'homme était vraiment à bout d'argument, c'était sûrement le fait d'avoir un flingue collé au front mais il devenait de plus en plus ridicule. Je l'avais menacé, j'étais sur les nerfs et pressé de retrouver cette petite qui attendait dans un état que je ne pouvait pas connaitre alors j'avais choisit la méthode rapide et efficace. Il céda et je pu prendre les clés pour aller sortir la jeune fille du coffre de leur voiture, laissant Ellia et mes deux agents se charger de leur passer les menottes. Quand j'ouvris le coffre la jeune Sarah sursauta, terrorisée. Évidemment elle n'avait pas de bâillon mais ses mains et pieds étaient liés. quel bande de sauvage. Je la rassura en lui disant que j'étais de la police pour qu'elle se calme et défis ses liens avant de la soulever pour l’amener à l'ambulance, trop faible pour marcher, pas étonnant. En confiant la demoiselle à un ambulancier j’aperçus Ellia assise, dans l'ambulance elle aussi, faut dire qu'elle s'était prise quelques bons coups, ce qui bien sûr ne serait pas arrivé si elle était resté à sa place, mais ça elle ne savait pas faire. Même pas encore arrivée vers elle que j’eus le droit à une remarque "Depuis quand tu travailles sans gilet pare balles et sans arme?! T'es complètement inconscient ou quoi?!" Okay si elle partait comme ça c'est qu'elle n'avait pas l'intention de lâché prise mais moi aussi j'avais des trucs à dire. "Tout ce serait sûrement très bien passé si tu n'étais pas intervenue, résultat on s'est retrouvé deux à être sans armes ni micro félicitation c'était très malin de ta part, ça leur donnait même l'occasion de prendre l'un en otage pour faire chanter l'autre heureusement que ce n'était pas des professionnels !" Je ne lui avais pas crier dessus mais je n'avais vraiment pas été doux, en même temps je l'aurais été je pense que beaucoup de personnes se seraient posées des questions ici. Je me décalais pour laisser l'ambulancier s'occuper d'elle et surtout de ses blessures. "Je croyais que t’avais plus d’expérience et que tu ne ferais jamais rien d’aussi stupide ?!" Elle voulait qu'on porte sur ce terrain aussi ? On en avait pas finit alors. "J'ai plus d'expérience, tu as fais quelque chose de stupide ! La prochaine fois quand tu as du temps de libre tu le passes a faire des trucs normaux et pas à essayer de me sauver en risquant notre peau à tous les deux !" Moi énervé ? Non comme vous pouvez le voir on était l'un comme l'autre très zen... Belle ironie, de toute façon mes agents étaient trop occupé pour se mêlé de ce qui ne les regardait pas.




©WhiteCloud


Revenir en haut Aller en bas
avatar
E. Heather Rhodes

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : Célibataire
⊱ où es-tu ? : Toronto
⊱ humeur : A faire la fête pour oublier
⊱ célébrité : Danielle Campbell
⊱ messages : 2005
⊱ inscrit le : 03/02/2011

MessageSujet: Re: Négocier c'est parfois plus risqué que ce qu'on pourrait croire / Ellia   Ven 1 Mar - 12:54



▬ Jeff & Ellia

"Tout ce serait sûrement très bien passé si tu n'étais pas intervenue, résultat on s'est retrouvé deux à être sans armes ni micro félicitation c'était très malin de ta part, ça leur donnait même l'occasion de prendre l'un en otage pour faire chanter l'autre heureusement que ce n'était pas des professionnels !" Ah oui?! Si je n'étais pas intervenue, tout se serait très bien passé?! Il était voyant maintenant en plus?! Waouh! Il m'épatait décidément! Il ne criait pas mais il parlait d'une manière sèche. Tout comme moi. Sauf que si ça continuait comme ça, je n'allais plus tarder à péter un câble. Mais vraiment. "Je ne serais pas intervenue si tes collègues avaient su quoi faire! Ils étaient dehors comme des idiots à attendre! Depuis quand tu dis à tes collègues de patienter dehors à attendre que soit, tu sortes entier, soit ils entendent un coup de feu?!" Je n'avais toujours pas crier. Je me retenais pour ne pas attirer l'attention. Quoi que ça ne serait pas bien grave qu'on nous entende nous engueuler. Enfin, ça dépendait ce qu'on se dirait. Mais que je me fasse remonter les bretelles, ça ne serait rien de bien extra.

"J'ai plus d'expérience, tu as fais quelque chose de stupide ! La prochaine fois quand tu as du temps de libre tu le passes a faire des trucs normaux et pas à essayer de me sauver en risquant notre peau à tous les deux !" J'avais fait quelque chose de stupide et il avait plus d'expérience. Oui, bien sûr. Mais n'importe qui d'expérimenté ne prendrait pas autant de risques pourtant! Et ça voulait dire quoi "passe le à faire des trucs normaux"?!! Il déconnait là, n'est-ce-pas?! Il osait me le dire en me donnant un ordre en plus! Il oubliait certaines choses je crois! Je ne recevais d'ordre de personne, pour commencer! Plantant mon regard dans le sien, je repris: "Tu n'as pas d'ordre à me donner Jeff! Je passe mon temps libre à faire ce que je veux!" Je regardai ensuite l'ambulancier: "C'est bon, je peux y aller?" Il hocha la tête, ne voulant pas m'énerver plus xD Je le remerciai et me levai pour regarder Jeff: "Oh, encore une chose! Excuse moi de m'être inquiété pour toi!!" Là, je criais. Enfin, je ne criais pas non plus super fort mais je parlais plus fort qu'à la normale. Heureusement, il avait tellement de bruit que personne n'entendrait.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

ANCIENNEMENT K. ELLIA DONOVAN

Love is their resistance... +
« Les expériences douloureuses de notre passé contribuent à forger ce que nous sommes aujourd'hui. » - William Glaser unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miamisunlights.forumgratuit.org/
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Négocier c'est parfois plus risqué que ce qu'on pourrait croire / Ellia   Ven 8 Mar - 15:12



Ellia & Jeff


"Je ne serais pas intervenue si tes collègues avaient su quoi faire! Ils étaient dehors comme des idiots à attendre! Depuis quand tu dis à tes collègues de patienter dehors à attendre que soit, tu sortes entier, soit ils entendent un coup de feu?!" Elle n'avait pas tord mais la il était hors de question que je le reconnaisse, ça n'avait rien à voir avec une quelconque histoire de fierté non c'était juste que j'étais énervé. "Ton intervention n'a servit à rien à part à me décrédibiliser ! J'aurais très bien put m'en sortir sans toi !" On était partit pour une séance engueulade à croire qu'on ne savait faire que ça. C'est vrai que sur le terrain ce n'était jamais simple. On avait toujours des différences d'opinion et surtout des techniques de travail différente, on avait pas été formé au même endroit ni de la même façon puisque ce n'était pas la même époque bien que dit comme ça j'ai l'impression d'être encore plus vieux. C'est vrai que c'était déjà déstabilisant d'être en couple avec une femme de dix ans de moins que moi mais devoir travailler avec elle ça rendait les choses encore plus difficile, surtout quand je devais être sous ses ordres.

"Tu n'as pas d'ordre à me donner Jeff! Je passe mon temps libre à faire ce que je veux!" Impossible à raisonner, elle "tait aussi bornée que moi. Oui je suis habitué à donner des ordres depuis que j'ai ma propre équipe c'est comme ça, et si on m'a permit d'en avoir une c'est bien parce que je faisais mon boulot correctement, certes je prenais parfois des risques mais c'était nécessaire. Pour que ça marche il fallait quelqu'un qui donne les ordres et l'autre qui les appliques hors la on était deux qui donnaient des ordres donc forcément c'était parfois un peu électrice, comme maintenant. "Oh, encore une chose! Excuse moi de m'être inquiété pour toi!!" Qu'elle parle plus fort aussi les autres n'avaient pas encore entendus. Ce à quoi je répliquais seulement "On ne mélange pas sentiments et boulot" je savais bien qu'elle s’inquiétait pour moi tout comme je m'inquiétais pour elle, c'était inévitable mais il fallait resté professionnel. Même si j'aurais sûrement envie de faire la même chose si un jour c'était elle qui était à ma place il y a un moment où il faut faire confiance à son partenaire. Je dis aussi sûrement ça sous l'effet de la colère c'est vrai mais elle avait été aussi stupide que moi sur ce coup.




©WhiteCloud


Revenir en haut Aller en bas
avatar
E. Heather Rhodes

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : Célibataire
⊱ où es-tu ? : Toronto
⊱ humeur : A faire la fête pour oublier
⊱ célébrité : Danielle Campbell
⊱ messages : 2005
⊱ inscrit le : 03/02/2011

MessageSujet: Re: Négocier c'est parfois plus risqué que ce qu'on pourrait croire / Ellia   Lun 18 Mar - 15:57



▬ Jeff & Ellia

"Ton intervention n'a servit à rien à part à me décrédibiliser ! J'aurais très bien put m'en sortir sans toi !" Oh oui! J'étais inutile. La prochaine fois, je le laisserais dans sa merde et ensuite, je me sentirais tellement coupable s'il lui arrivait quelque chose que je devrais vivre avec toute ma vie! Si j'étais restée dehors, à attendre... et s'il lui était arrivé quelque chose sans que je n'ai tenté quoi que ce soit... Je serais devenue folle et je n'aurais jamais cessé de penser que si j'étais entrer, peut-être qu'il serait encore en vie. Alors peut-être que je n'aurais jamais du faire ce que j'ai fais mais je ne le regrettais pas. Tant pis s'il était fâché contre moi, j'assumais ce que j'avais fait. Je finis par m'excuser de m'être inquiétée pour lui, ce à quoi il me répondit: "On ne mélange pas sentiments et boulot" J'hochai la tête et je remis mes cheveux en arrière parce qu'ils tombaient sur mes yeux. Il se moquait de moi là? Parce que lui n'aurait jamais fait ça?! Je soupirai et m'approchai de lui pour chuchotai à son oreille: "Ne fait pas l'hypocrite. T'aurais fait la même chose. Et j'aurais pas eu le droit de t'engueuler parce que monsieur a plus d'expérience." Je reculai. Si les rôles avaient été inversés, il serait entrer dans cet entrepôt et même s'il n'avait pas eu à le faire et que je l'aurais engueulé, il m'aurait sûrement répliqué qu'il savait ce qu'il faisait et qu'il avait plus d'expérience que moi. Je le regardai et ajoutai rapidement: "Jrentre chez moi! J'ai plus rien à faire là et c'est mon jour de repos." En réalité, je pourrais très bien rester. Il y aurait encore des choses à faire mais je ne voulais pas rester une minute de plus. J'avais pas envie de continuer à me faire râler dessus. Je me détournai et me dirigeai vers ma voiture.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

ANCIENNEMENT K. ELLIA DONOVAN

Love is their resistance... +
« Les expériences douloureuses de notre passé contribuent à forger ce que nous sommes aujourd'hui. » - William Glaser unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miamisunlights.forumgratuit.org/
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Négocier c'est parfois plus risqué que ce qu'on pourrait croire / Ellia   Ven 29 Mar - 15:16



Ellia & Jeff


Oui j’étais fâché et comme à chaque fois ça ne risquait pas de passer comme ça. Ce n’était pas non plus comme si je m’étais énervé pour rien car ce n’était pas rien, elle aurait pu se faire tuer, on aurait pu se faire tuer tous les deux d’ailleurs alors qu’avant qu’elle ne vienne j’étais en bonne voie. Mais dans le fond je savais très bien pourquoi elle était venue : "Ne fait pas l'hypocrite. T'aurais fait la même chose." oui en effet, je pense que c’est ce que j’aurais fait "Et j’aurais pas eu le droit de t'engueuler parce que monsieur a plus d'expérience." Alors la elle exagérait ! « Tu t’en serais privé peut-être ? Non ! Alors ne me reproche pas de faire la même chose ! » C’était une conversation de sourds, je ne vois même pas pourquoi on parlait ça n’amenait à rien surtout pas à se calmer, impossible de se mettre d’accord. "Jrentre chez moi! J'ai plus rien à faire là et c'est mon jour de repos." « Très bien ! De toute façon on se débrouille très bien tout seul !» Oui on partait vraiment en cacahuète, le boulot était apparemment toujours une zone sensible, c’était de toute façon clairement la qu’on s’engueulait le plus souvent, le plus part du temps on s’entendait bien. Vous me direz dans le cas contraire ça serait complètement stupide de s’être mit en couple. Mais c’est aussi parce que je tenais tant à elle que je m’inquiétais et que donc je l’engueulais quand elle se mettait en danger inutilement et c’était la même chose de son côté, finalement on avait exactement le même problème. Seulement comme on était l’un comme l’autre têtue comme une mule ça ne donnait jamais rien si ce n’est ce genre d’engueulade inutile qui ne fait pas avancer les choses. Je la regardais se diriger vers la voiture mais ne la retenais pas, si on restait ensemble le reste de la journée la tension n’allait pas baisser hors le but c’était plutôt qu’on se retrouve le soir et que ça aille mieux.

Spoiler:
 





©WhiteCloud


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Négocier c'est parfois plus risqué que ce qu'on pourrait croire / Ellia   

Revenir en haut Aller en bas
 

Négocier c'est parfois plus risqué que ce qu'on pourrait croire / Ellia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Niagara University™ :: Time to, delete you :: Les Archives :: 2013 :: Archives rps
-
Votez !
Un vote toutes les deux heures ♥
www.obsession27
www.shitamachihito
www.nom du top