AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 EVER&GAB ❝ I'm gonna write you a love song today. ❞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Gabriel J. Fields

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Eve ♥
⊱ humeur : great
⊱ célébrité : Xavier Samuel
⊱ messages : 168
⊱ inscrit le : 30/10/2011

MessageSujet: EVER&GAB ❝ I'm gonna write you a love song today. ❞    Dim 23 Sep - 20:08


❝ I'm gonna write you a love song today. ❞

La fumée avait imprégné la pièce qui semblait devenir un peu blanchâtre, la fenêtre était entre ouverte malgré le froid dehors. L'été s'était écoulé si vite que le festival au soleil me semblait déjà loin. Comme tout les soirs, j'essayais de finir cette chanson qui m'avait été inspirée par cette fille qui m'a donné une chance de me faire connaître. Je savais ce qu'elle pensait à ce sujet, elle ne croyais pas au fait que c'était elle qui m'avait donné envie d'écrire une nouvelle chanson. J'avais fini par m'en persuadé mais pourtant a chaque fois que je me retrouvais dans cette position, assis sur mon lit avec ma guitare en main et ma clope au bec je ne pouvais m'empêcher d'imaginer son visage. Comme une muse, elle arrivait a me faire écrire sans que je ne comprenne pourquoi. Posant ma guitare, je pris mon crayon et nota quelque note de musique en laissant mes cendres tombés directement dans mon cendrier. Je repris alors ma guitare, il ne me restait que la fin mais depuis des semaines je bloquais, j'avais les mots mais j'avais du mal a les écrire. Un "I love you" aurait été bien placé mais le fait que je l'associe avec Everleigh me faisait totalement flipper et je me sentais également aussi très gêné. Mais par quel mot pouvais-je remplacer ça ? J'y avais réfléchis ces derniers jours mais là, ça semblait perdu. Exaspéré, je m'allongeai sur mon lit en regardant le ciel par la fenêtre, espérant un signe. Attendre, attendre, attendre...C'est ça. Je me redressai brutalement avant de griffonner un dernier mot " I'm waiting you" Je me mis a rire. J'avais enfin fini cette chanson ! C'était sans doute une des plus belles que j'avais écrite, j'en étais tellement fière que j'avais envie de la partager, tout de suite.

Je sortis de ma chambre, il devait être vingt heure, j'avais encore deux heures avant le couvre feu. Prenant ma veste, ma guitare et mon paquet de cigarette je décidai de prendre la voiture. En vérité, je ne peux pas expliquer ce qui m'a réellement motivé mais en peu de temps je me suis retrouvé en bas de l'immeuble ou vit Everleigh. J'hésitai un long moment puis monta les escaliers avant de frapper à la porte. Peut-être allais-je me faire jeter ? Et bien si c'était le cas tant pis. Au moins, j'aurais tout tenter et je serais rester fidèle a moi même. Baissant la tête, j'attendis appuyé contre le mur en face, le temps qu'elle vienne m'ouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Everleigh A. Wilson

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Gabriel
⊱ où es-tu ? : Niagara Falls
⊱ humeur : En quête
⊱ célébrité : Claire Holt
⊱ messages : 1018
⊱ inscrit le : 23/08/2011

MessageSujet: Re: EVER&GAB ❝ I'm gonna write you a love song today. ❞    Lun 24 Sep - 12:29

Les jours passaient. J'avais mon indépendance et mon appartement à moi. Je ne pouvais plus vivre chez des menteurs. Mes parents me cachaient trop de choses. Ils ne me disaient que ce qu'ils voulaient bien me dire et ça, je ne le supportais plus. Aujourd'hui, c'était une journée comme toutes les autres. Je n'avais rien fait de particulier. J'avais passé la majorité du temps toute seule et je ne m'en portais pas plus mal. Au contraire. J'avais besoin de temps pour réfléchir et seule la solitude était efficace pour cela. Si vous êtes entourés de gens, même s'ils ne vous parlent pas à vous directement, vous ne pouvez pas vous concentrer sur vos pensées de la même manière que si vous êtes seul. C'était assez logique. J'étais allée au journal mais je n'arrivais pas à faire quoi que ce soit. Etre enfermée dans un bureau ne m'avais jamais aidée à faire de bons sujets, d'après mon patron. Et cela se vérifiait effectivement en cette journée. J'étais donc allé prendre l'air pour me promener au parc. La nature est apaisante par définition. Puis j'étais simplement rentrée chez moi.

En m'installant sur mon lit avec un carton, je réalisai que mon dernier bon article concernait Gabriel, ce jeune musicien talentueux. Je regardais ma boite sans la voir en repensant à l'une de nos conversations. Penser au futur, même si c'était sans oublier que plus rien ne sera plus jamais pareil. Voyant à nouveau ma boite devant moi, je soupirai. Elle était ouverte et un tas de photos en vrac se profilaient à l'horizon. Je refermai brutalement la boite que je remis sous mon lit avant d'aller prendre une douche. Ca ne pouvait me faire que du bien. Je devais penser à moi et à mon avenir, non plus à ce passé oublié! Si j'étais amnésique à ce jour, c'était peut-être pour une bonne raison. C'était peut-être une seconde chance, allez savoir! Je venais de sortir de la douche lorsque j'entendis frapper à ma porte. Qui pouvait bien venir à cette heure ci? Il devait être déjà vingt heures passées. Je faillis faire comme si je n'étais pas là mais le temps d'enfiler un peignoir et j'avais déjà changé d'avis. Sans doute ma curiosité qui était trop forte et qui me poussait à aller voir qui cela pouvait bien être. Les cheveux mouillés avec pour seul habit mon peignoir, j'allai ouvrir et je vis en face de moi, de l'autre côté du couloir, Gabriel.

-Gabriel?

Oui, j'étais surprise de le voir ici. Je ne m'y attendais pas. Oubliant ma tenue peu adéquate, je lui demandai:

-Qu'est-ce-que tu fais là? Je ne m'attendais pas à te voir et encore moins à cette heure-ci.

Si j'étais fâchée de le voir ici? Déçue? Autre? Je devais avouer que s'il venait ici c'était pour me voir, quelle qu'en soit la raison exacte. Cela me faisait donc d'une certaine façon plaisir, je devais l'avouer. Mais j'étais surprise et par conséquent, je ne réalisai même pas que je ne l'avais pas inviter à entrer. Ni même qu'il risquait d'être gêné, tout comme moi quand je le comprendrais, à la vue de ma tenue. Franchement, aucune retenue cette fille! /Sbaff/

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

TITRE EN COURS +
« CITATION A VENIR » - auteur unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gabriel J. Fields

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Eve ♥
⊱ humeur : great
⊱ célébrité : Xavier Samuel
⊱ messages : 168
⊱ inscrit le : 30/10/2011

MessageSujet: Re: EVER&GAB ❝ I'm gonna write you a love song today. ❞    Mar 25 Sep - 16:54

Je me demande encore ce qui m'avait pris. Pourquoi avais-je soudainement quitté ma chambre pour aller lui annoncer que j'avais enfin fini cette chanson. C'était tellement débile et ce n'est que devant sa porte que j'ai trouvé ça ridicule. Je veux dire, ça aurait pu attendre demain non ? J'aurais pu simplement lui téléphoner ou envoyer un message ou même un e-mail. Après tout nous sommes au vingt et unième siècle alors pourquoi est-ce que j'avais ressentis ce besoin d'y aller par moi même et lui faire écouter ? Je soupirai. J'avais encore le choix partir ou frapper à la porte mais je me suis promis de ne jamais revenir en arrière et également sur mes pas alors j'ai frappé. En attendant qu'on vienne m'ouvrir, je m'appuyai contre le mur en regardant vers le bas de la porte. Je vis de la lumière et aussi de l'agitation. Je compris rapidement que quelqu'un arrivait, je levai donc la tête vers la porte.

"Gabriel ?" Je regardai Everleigh et étrangement bloqua un long moment sans rien dire. Quel con. Elle venait visiblement de prendre une douche et habillée seulement d'un peignoir je dois avouer avoir été très surpris. Je bafouillai un peu : "Euh désolé de débarquer comme ça. Je peux passer une autre fois si tu veux..." Je me sentais soudainement gêné, je voyais sans arrêt de très belles femmes nues ou presque mais elle, j'en sais rien, c'était différent. Peut-être parce qu'elle me plaisait vraiment. A ce moment je devais surement ressembler à un imbécile fini. Je me faisais presque de la peine a moi même. Je soupirai. "Qu'est-ce-que tu fais là? Je ne m'attendais pas à te voir et encore moins à cette heure-ci." Je fis la moue. Comment expliquer tout ça sans avoir l'air con ? Bah encore une fois ,c'était pas possible. Un sourire gêné j'essayai de me faire comprendre. " Oui je sais, je suis désolé. Enfaite, j'ai fini d'écrire et composé la chanson que j'avais commencé quand on a fait cette interview là et je sais pas, j'avais envie que tu me donnes ton avis. C'est débile désolé. Je sais, j'aurais pu attendre demain ou même appeler avant de débarquer. C'est nul. Je vais y aller " J'avais dis ça assez rapidement. Pourquoi je me défilai ? J'en savais rien, c'était tellement pas mon genre de faire ça, d'habitude je n'hésitais pas mais encore une fois. Elle était loin d'être quelqu'un d'ordinaire. Par automatisme, je pris une cigarette et l'alluma avant de reprendre ma guitare sur mon dos et reprendre le couloir. "Désolé d'avoir débarqué. C'était débile. Je repasserai une prochaine fois. Bonne soirée." Je savais que j'aurais pu rester, après tout je l'ai dérangé non ? Mais franchement je ne voulais pas m'imposer. Si elle désirait écouter la chanson et qu'elle me demander de rester alors je retournerais en arrière parce que cette envie qu'elle l'écoute n'avait pas disparue pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Everleigh A. Wilson

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Gabriel
⊱ où es-tu ? : Niagara Falls
⊱ humeur : En quête
⊱ célébrité : Claire Holt
⊱ messages : 1018
⊱ inscrit le : 23/08/2011

MessageSujet: Re: EVER&GAB ❝ I'm gonna write you a love song today. ❞    Mar 25 Sep - 19:20

"Euh désolé de débarquer comme ça. Je peux passer une autre fois si tu veux..." En voyant son air un peu gêné, je me souvins que je ne portais qu'un peignoir et je compris bien vite quel était le problème. Etrangement, je trouvai ça plutôt adorable. En effet, Gabriel devait être habitué à ce genre de tenue et le fait qu'il soit gêné était plutôt... réconfortant. Enfin, si je puis dire. C'était plaisant qu'une femme comme moi, banale dans mon genre, lui fasse de l'effet alors qu'il était habitué. Non? Donnant l'air d'être normale et de n'avoir rien remarqué, alors que je souriais intérieurement, je lui demandai ce qu'il faisait là. Il s'expliqua: "Oui je sais, je suis désolé. Enfaite, j'ai fini d'écrire et composé la chanson que j'avais commencé quand on a fait cette interview là et je sais pas, j'avais envie que tu me donnes ton avis. C'est débile désolé. Je sais, j'aurais pu attendre demain ou même appeler avant de débarquer. C'est nul. Je vais y aller" Je croisai les bras alors qu'il alluma une cigarette et et repris sa guitare. "Désolé d'avoir débarqué. C'était débile. Je repasserai une prochaine fois. Bonne soirée.", me dit il en repartant. Je me mis à sourire. Je devais aller de l'avant non? Et il s'était déplacé juste pour ça, je n'allais pas le rejeter.

-Gabriel? Tu peux entrer.

Je me mis de côté pour le laisser passer. Lorsqu'il fut entrer, je lui dis:

-Je reviens dans une minute, je vais juste... M'habiller. Fais comme chez toi.

Je m'éclipsai dans la salle de bain et j'enfilai des sous-vêtements ainsi qu'un jogging et un T-Shirt. Je ne me mis pas sur mon trente et un puisqu'il était déjà vingt heures passées. Et puis, je n'avais pas peur de me montrer naturelle. Que je lui plaise ou non en jogging, c'était comme ça. Je revins avec les cheveux encore un peu mouillés et habillée de la manière la plus détendue qu'il soit.

-Tu veux boire quelque chose avant de me faire écouter ta chanson?

Je lui souris, simplement.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

TITRE EN COURS +
« CITATION A VENIR » - auteur unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gabriel J. Fields

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Eve ♥
⊱ humeur : great
⊱ célébrité : Xavier Samuel
⊱ messages : 168
⊱ inscrit le : 30/10/2011

MessageSujet: Re: EVER&GAB ❝ I'm gonna write you a love song today. ❞    Dim 30 Sep - 20:11

Je m'étais préparé à partir. J'avais vraiment été idiot de débarquer ici aussi tard et franchement je me demandais ce que je pouvais attendre ou espérer en arrivant à l'improviste. Étrangement j'avais l'impression qu'elle n'allait pas me rappeler et que j'allais rentrer chez moi avec ma chanson sans avoir eu la moindre occasion de la jouer, de la chanter. Je me suis trompé. " Gabriel ? Tu peux entrer " Je m'arrêtai, dans le couloir peu éclairé ce qu'on pouvait voir c'était la petite lumière rouge de ma cigarette alors que je tirai dessus. Je souris doucement et me retournai. Doucement j'avançai vers elle en la remerciant et j'entrai timidement. Après la sorte de scène bizarre que je venais de faire je me sentais un peu ridicule mais bon. J'espérais qu'elle n'allait pas m'en tenir rigueur. Alors qu'elle me dit qu'elle allait aller s'habiller, je ne pu m'empêcher de m'excuser. " Encore désolé de débarquer comme ça. "

J'éteignis évidemment ma cigarette avant de la jeter sans faire de saleté. Je regardai son appartement, il était beau en somme. Elle avait beaucoup de goût mais je le trouvais assez impersonnel sans doute du fait qu'elle n'avait pas vraiment de souvenir a afficher au grand jour, ou peut-être alors n'avait simplement t-elle simplement pas eu le temps de tout installer car en effet, on pouvait voir qu'elle venait d’emménager. Je me mis sur le canapé déposant ma guitare a coté de moi. J'attendis gentiment mon hôte qui revint plus resplendissante. J'aimais les filles simples, sans artifices et la voir au naturel ne me repoussait pas au contraire. Je devais être un mec bizarre mais bon, elle était fabuleuse et je le pensais de plus en plus. "Euh je... Ouais, je veux bien un verre d'eau s'il te plait." Alors qu'elle alla à la cuisine, je m'expliquai un peu sur la chanson. " Je pense vraiment que j'ai fais quelque chose de bien cette fois et aussi...Merci grâce aux auditions organisées j'ai réussi a trouver un chanteur ! C'est un bon début. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Everleigh A. Wilson

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Gabriel
⊱ où es-tu ? : Niagara Falls
⊱ humeur : En quête
⊱ célébrité : Claire Holt
⊱ messages : 1018
⊱ inscrit le : 23/08/2011

MessageSujet: Re: EVER&GAB ❝ I'm gonna write you a love song today. ❞    Lun 1 Oct - 17:43

J'avais laissé Gabriel entrer. Au final, il ne me dérangeait pas tant que ça. J'avais juste été très surprise de le voir débarquer de cette façon, avec pour seul but de me faire écouter sa chanson. Je l'informai que je revenais dans quelques minutes le temps de m'habiller et je l'entendis s'excuser une nouvelle fois: "Encore désolé de débarquer comme ça." Je souris simplement doucement avant d'aller à la salle de bain. En revenant je lui demandai s'il désirait boire quelque chose, ce à quoi il me répondit très exactement: "Euh je... Ouais, je veux bien un verre d'eau s'il te plait." J'allai donc à la cuisine et tandis que je lui préparai son verre, je l'entendis me remercier. "Je pense vraiment que j'ai fais quelque chose de bien cette fois et aussi...Merci grâce aux auditions organisées j'ai réussi a trouver un chanteur ! C'est un bon début." étaient ses mots. Je lui répondis en revenant puisque le temps qu'il parle, son verre était déjà préparé. Je le déposai sur la table basse qui se trouvait en face du canapé où était installé Gabriel et lui répondit:

-Ravie d'avoir pu t'aider. Ca m'a fait plaisir.

C'était bien vrai. J'avais apprécié le fait d'aider quelqu'un, même si à ce moment là je ne le connaissais pas. D'ailleurs, même à ce jour on ne pouvait toujours pas dire que je le connaissais réellement. Je finis par dire:

-J'espère que le fait que l'appartement paraisse si impersonnel ne te dérangera pas pour jouer ta chanson.

Je ris doucement. Je me doutais bien qu'il devait trouver cet appartement quelque peu monotone. Les seules photos qu'il y avait étaient celles d'un chien, seul ou avec moi. Sans plus. Non, il n'y avait pas de souvenirs. Alors oui, ça pouvait paraître fade. Et je comprenais très bien qu'il pense sans doute ça. Tout le monde penserait pareil en entrant ici. Et si je disais ça c'était notamment parce que ça chanson parlait de choses personnelles, ou pouvant paraître personnelles. La début, que j'avais eu l'occasion de lire, semblait l'être en tout les cas.

-Assez parlé. Je t'écoute.

Je souris et m'installai sur le fauteuil qui était à l'un des côté de la table, à droite de Gabriel puisqu'à gauche se trouvait la fenêtre et un pouf et en face se trouvait un meuble avec une télé dessus.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

TITRE EN COURS +
« CITATION A VENIR » - auteur unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gabriel J. Fields

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Eve ♥
⊱ humeur : great
⊱ célébrité : Xavier Samuel
⊱ messages : 168
⊱ inscrit le : 30/10/2011

MessageSujet: Re: EVER&GAB ❝ I'm gonna write you a love song today. ❞    Jeu 4 Oct - 13:10

Au final, j'étais quand même content qu'elle m'ait laissé entrer. J'avais besoin de partager cette chanson et j'espérais simplement qu'elle allait lui plaire. Gentiment, elle répondit à ma demande et m'apporta un verre d'eau que je bus en une gorgée. J'avais la gorge sèche, sans doute parce que j'étais stressé de chanter et jouer cette chanson pour la première fois devant quelqu'un. C'est bête, surtout pour un musicien mais j'ai toujours eu peur du jugement que l'on pouvait avoir de moi, de mon talent, ma musique. Je savais que ça ne plaisait pas a tout le monde mais j'aimais quand j'avais des avis positifs, comme tout le monde je pense. J'espérais que celui-ci allait en être un.

"J'espère que le fait que l'appartement paraisse si impersonnel ne te dérangera pas pour jouer ta chanson." Je secouai vivement la tête, j'avais l'impression qu'elle avait tout de suite compris a quoi je pensais. J'étais d'ailleurs un peu troublé à ce sujet. Je lui souris doucement. "Non bien sur que non ! Ce ne me pose aucun problème." Je n'avais pas besoin de voir les choses pour jouer ni m'inspirer, en faite la chanson était finie et sans artifice je n'avais fait que penser à elle pour que ça marche. Même dans un appartement sans souvenir, impersonnelle, je n'avais aucune raison de ne pas pouvoir jouer ma chanson librement. En l'entendant dire qu'il était plus que temps de commencer a jouer, je lui souris alors qu'elle s'installa près de moi. "C'est parti ! " Je laissai doucement courir mes doigts sur les cordes avant d'ajouter le chant. C'était effectivement une chanson d'amour, la plus belle que j'avais jamais écrite, j'en étais sur. J'y mis mon coeur et mon âme. La musique était ma thérapie et en jouant ce soir, je venais de m’extérioriser totalement devant Everleigh, ce n'était pas plus mal.

Quand la chanson fût terminée, je posai doucement ma guitare sur le sol avant de pousser un long soupire et de regarder la jolie blonde en souriant doucement " Alors qu'est ce que tu en penses ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Everleigh A. Wilson

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Gabriel
⊱ où es-tu ? : Niagara Falls
⊱ humeur : En quête
⊱ célébrité : Claire Holt
⊱ messages : 1018
⊱ inscrit le : 23/08/2011

MessageSujet: Re: EVER&GAB ❝ I'm gonna write you a love song today. ❞    Jeu 4 Oct - 13:54

"Non bien sur que non ! Ce ne me pose aucun problème." Je souris simplement en guise de réponse. Ca pouvait être perturbant d'être dans un environnement sans souvenirs. Même si ce n'était pas son environnement mais bel et bien le lieu de vie de quelqu'un d'autre, c'était tout de même étrange. Cela rendait sûrement l'appartement terne et sans vie alors que j'y habitais et passais pas mal de temps. Mais c'était vrai qu'avec un animal de compagnie, tout serait bien plus vivant. "C'est parti !" Je le regardai s'installer. Je l'observais, je devais l'avouer. J'observais sa manière de se préparer, sa précision. Je l'écoutai attentivement en ne cessant pas de l'observer. Une chanson d'amour... C'était une très jolie chanson. Vraiment magnifique. Elle était touchante sans être pathétique comme certains jeunes "chanteurs" qui tentaient de faire des choses biens mais qui tournaient vite au ridicule. Gabriel savait trouver le juste milieu et je ne regrettais pas du tout de l'avoir aidé à former un groupe digne de ce nom. Lorsqu'il eut finit, je dois avouer que j'étais un peu dans mes pensées. Non pas que je n'avais pas écouté mais m'étant totalement concentrée sur les paroles, je ne réalisai pas de suite que c'était déjà terminé. Ce fut Gabriel qui me sortis de mes pensées en me demandant mon avis. Mon avis? Ah oui, c'était un peu pour ça qu'il était venu d'ailleurs.

-Magnifique. Ca valait le coup d'attendre que tu la finisses.

Je lui souris doucement. Je ne pus m'empêcher de rire doucement en ajoutant:

-Mais fais attention à toi. Avec cette chanson, tu risques d'avoir de sacrées groupies follement amoureuse du beau guitariste/chanteur.

D'ailleurs, j'étais sûrement un peu jalouse parce qu'il risquait réellement d'avoir des groupies. Mais chut, gardez ça pour vous. Pas la peine que qui que ce soit apprenne ça. Je regardai une seconde la guitare et réalisai que j'essaierais bien d'y jouer. Je devais aller de l'avant donc ça serait pourquoi pas un nouveau défi à relever. Je me levai et allai m'installer à côté de Gabriel sur le canapé. Je pris la guitare en main et regardai Gabriel:

-Tu serais d'accord pour m'apprendre?

Je souris, simplement.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

TITRE EN COURS +
« CITATION A VENIR » - auteur unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gabriel J. Fields

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Eve ♥
⊱ humeur : great
⊱ célébrité : Xavier Samuel
⊱ messages : 168
⊱ inscrit le : 30/10/2011

MessageSujet: Re: EVER&GAB ❝ I'm gonna write you a love song today. ❞    Dim 14 Oct - 17:40

"Magnifique. Ça valait le coup d'attendre que tu la finisses." J'étais très heureux et je me sentais également très soulagé que ça lui plaise. Je ne savais pas ce que j'aurai dit si jamais elle avait détesté. Sans doute que j'aurai dis une petite phrase du genre " ça ne peut pas plaire à tout le monde" et qu'ensuite je ne l'aurai plus jamais chanter. Pourquoi réagir comme ça ? Et bien simplement parce qu'indirectement cette chanson lui était destinée, elle m'avait inspirée. "Mais fais attention à toi. Avec cette chanson, tu risques d'avoir de sacrées groupies follement amoureuse du beau guitariste/chanteur." Je ris doucement avant de la regarder. " Oh mais j'ai déjà mes groupies tu sais ! Elles sont super cool. Je pense que justement c'est le rêve de tout musicien d'en avoir quelques uns."

Ah ces jeunes filles ! Elles m'ont repérés un jour dans un bar et depuis elles ne m'ont pas lâchés, elles ont toujours été sympa avec moi mais je n'ai jamais franchi cette limite que parfois certains franchissent. Ces filles ne m'intéressaient absolument pas, d'ailleurs la plupart d'entre elles étaient un peu jeune pour moi. Je souris cependant amusé à l'idée d'avoir encore plus de filles qui raffolent de moi. "Tu serais d'accord pour m'apprendre? " Je souris et dit avec enthousiasme. " Bien sur ! " Je m'installai correctement derrière elle avant d'attraper ma guitare et lui mettre dans les mains. " Petit cours de base. Voila les cordes. Les carrés ce sont les différentes frettes. Tu dois appuyer sur les cordes et gratter en même temps pour faire sortir un son. Il y a des accords de base, comme ceci." Dis-je en jouant l'accord " Ou celui-là. Il y en a bien d'autres aussi simple" Je souris. " Tu aimerais apprendre quelle chanson ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Everleigh A. Wilson

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Gabriel
⊱ où es-tu ? : Niagara Falls
⊱ humeur : En quête
⊱ célébrité : Claire Holt
⊱ messages : 1018
⊱ inscrit le : 23/08/2011

MessageSujet: Re: EVER&GAB ❝ I'm gonna write you a love song today. ❞    Mar 16 Oct - 16:14

"Oh mais j'ai déjà mes groupies tu sais ! Elles sont super cool. Je pense que justement c'est le rêve de tout musicien d'en avoir quelques-uns.", me répondit-il à ma remarque concernant les groupies et ce, tout en riant. Je me sentais vraiment bien en sa compagnie. Certes, ça n’avait pas été le meilleur moment qu’il avait choisi pour venir, mais au final, est-ce-que ça avait une quelconque importance ? Je ne crois pas. L’essentiel était que sa venue n’était pas pour une raison complètement idiote. Non, je plaisante. Il aurait pu venir pour juste… venir, sans raison particulière, que je ne l’aurais quand même pas mis dehors. Ça n’était pas mon genre et je n’allais pas commencer maintenant. Du moins, ça n’était pas mon genre depuis que j’étais sortie de mon coma évidement, vous vous en doutez bien.

Je lui demandai ensuite s’il était d’accord de m’apprendre à jouer de la guitare. Ne me demandez surtout pas pourquoi j’avais fait ça. Je crois que j’avais simplement envie d’aller de l’avant et apprendre à jouer un instrument, ce n’était pas une mauvaise idée pour débuter. Il me répondit, visiblement enthousiaste : "Bien sûr !" Je souris alors qu’il se mit derrière moi et me confie sa guitare. Je frissonnai en le sentant s’installer puis il m’apprit tout ce qui touchait à la guitare, à savoir les cordes etc… J’écoutai attentivement en suivant des yeux ce qu’il me montrait. C’était bien beau de connaître les termes mais encore fallait-il savoir replacer les différentes parties. Bref, il m’apprit quelques accords de base avant de me demander quelle chanson je voulais apprendre. Ça, c’était une très bonne question. Je finis par me pencher légèrement en arrière pour le voir, donc je mis simplement ma tête vers l’arrière, et je pris la parole :

-La tienne. Celle pour laquelle tu es exprès venu.

Je ris doucement à ma remarque avant de lui demander :

-Au fait… Qu’est-ce-qui t’as inspiré cette chanson en particulier? Et en général, qu’est-ce-qui peut être un élément inspirant pour toi ?

J'étais peut-être légèrement curieuse mais ça m'intriguait. J'avais envie de savoirr ce qui pouvait bien l'inspirer autant lorsqu'il écrivait une chanson. Etait-ce la société? Son expérience personnelle? Ce qu'il vivait au jour le jour? Ce qu'il voyait des autres? Et qu'est-ce-qui lui avait inspiré cette chanson en particulier, celle qu'il était venue me chanson. Quoi ou qui d'ailleurs. Alors peut-être que j'étais vraiment curieuse, peut-être même trop, mais peu importait. J'avais envie de savoir et s'il ne voulait pas répondre, pour une raison X ou Y, alors soit; Je ne l'y obligeais pas à ce que je sache mdr.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

TITRE EN COURS +
« CITATION A VENIR » - auteur unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gabriel J. Fields

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Eve ♥
⊱ humeur : great
⊱ célébrité : Xavier Samuel
⊱ messages : 168
⊱ inscrit le : 30/10/2011

MessageSujet: Re: EVER&GAB ❝ I'm gonna write you a love song today. ❞    Dim 4 Nov - 20:18

J'avais souris tout naturellement alors qu'elle m'avait demandé de lui apprendre a jouer. Je trouvais ça adorable qu'elle s'intéresse à mon instrument et à vrai dire je ne pouvais pas espérer mieux pour pouvoir me rapprocher un peu d'elle et ainsi a prendre à mieux la connaître. Elle m'intriguait, ça avait toujours été le cas et je pensais qu'elle devait bien s'en rendre compte mais j'avais décidé de ne pas y aller trop brutalement malgré le fait que c'était la première fois depuis longtemps que j'étais autant attiré par une femme. Me plaçant derrière elle, mon torse presque collé contre son dos, je pris ses mains avant de les places sur les frettes. Doucement, je lui appris un premier accord, puis deux, puis trois. Tout ça en lui expliquant que certaines mélodies ne se jouaient qu'avec quelques accords basiques seulement. Voyant qu'elle s'en sortait plutôt bien, je lui proposai donc d'apprendre une chanson entière ou du moins essayer de l'apprendre en entier bien que j'étais sur qu'il allait falloir un peu de temps. " La tienne. Celle pour laquelle tu es exprès venu. " Je me sentis un peu gêné à sa remarque, j'avais vraiment l'air d'un imbécile à débarquer aussi tard pour une chanson. C'était limite si j'avais pas apparu sous sa fenêtre en lui faisant la sérénade, guitare à la main et la voix tremblante. A cette pensée, je me trouvai encore plus con qu'avant. Décidément ce soir j'avais fait mal de chose de travers mais sur le coup j'avais trouvé que cette chanson était une assez bonne excuse pour me tenir devant sa porte, comme si je n'aurai pas pu attendre le lendemain. Je soupirai doucement puis lui sourit " Ouais bien sur. Mmh...Le début c'est ça " Je lui fis une petite démonstration des premiers accords avant de reproduire la même chose avec ma main sur la sienne. Puis une troisième, en la laissant faire seule. Ce n'était pas bien compliqué encore fallait y mémoriser l'emplacement des doigts et la rythmique mais j'étais sur qu'elle pouvait y arriver.

" Au fait… Qu’est-ce-qui t’as inspiré cette chanson en particulier? Et en général, qu’est-ce-qui peut être un élément inspirant pour toi ? " Je la regardai et réfléchi un instant. Qu'est ce qui m'a inspiré ? Je me remémorai alors le soir ou j'ai rencontré Everleigh la première fois et notre petite virée en voiture juste après. J'en étais certain, elle m'avait inspiré cette chanson d'ailleurs n'était-ce pas à elle que je pensais quand je la composais, l'écrivais ? Je me sentis alors gêné alors que je détournai le regard. La vérité, c'est que j'avais peur de la faire fuir à force de faire ce genre de petite remarque, la dernière fois au concert elle avait déjà filer telle Cendrillon sauf qu'elle n'avait rien laisser derrière elle. Je haussai alors les épaules, mentant un peu. " Oh tu sais... Le sentiment de renouveau, l'amour possible et naissant...Ce genre de petites choses..." Je n'avais pas été totalement honnête avec moi même, ni avec elle d'ailleurs. Certes ce fût des éléments importants mais elle était la pièce maîtresse de cette œuvre. Ça faisait longtemps que je n'avais plus menti pour quoi que ce soit, j'avais tendance à assumer pleinement mes gestes, pensées et directement je me sentis coupable de ne pas me montrer tel que je le suis réellement. Je me rattrapai alors. " Je dois être honnête, tu m'as inspiré aussi. C'est idiot mais c'est vrai. " C'était compliqué et si elle me demandait en quoi j'étais sur de buter car j'avais toujours eu du mal à mettre des mots sur mes sentiments, je le ressentais c'est tout et tout passait par la musique. Si elle ne comprenait pas mon langage j'ai bien peur que j'aurai trop de mal a lui expliquer simplement avec des mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Everleigh A. Wilson

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Gabriel
⊱ où es-tu ? : Niagara Falls
⊱ humeur : En quête
⊱ célébrité : Claire Holt
⊱ messages : 1018
⊱ inscrit le : 23/08/2011

MessageSujet: Re: EVER&GAB ❝ I'm gonna write you a love song today. ❞    Lun 5 Nov - 19:53

Vous savez, je n'avais plus beaucoup d'amis. Certes, je le cherchais un peu en m'éloignant de cette façon des autres. Je quittais peu à peu ma famille et j'évitais les gens. Surtout ceux que je connaissais et qui ne m'aidaient pas à retrouver la mémoire. Alors oui, la compagnie de Gabriel ce soir là me faisait du bien. Je venais d'emménager dans un appartement, seule. C'était la première fois de ma nouvelle vie. D'ailleurs, c'était la première tout court. Jamais je n'avais encore quitté le cocon familial, que ce soit avant ou après mon accident. Et il était vrai que je m'y sentais parfois seule. Certes, Gabriel n'était pas venu au meilleur moment mais au final, je crois que j'étais bien contente qu'il soit là. Il commençait à m'apprendre les accords du début de sa dernière chanson tandis que je réalisais ça. Il fit d'abord les enchaînements avant de me guider. Sa main sur la mienne me fit frissonner. La troisième fois, je dus essayer toute seule. Je venais à peine de commencer que je m'arrêtai pour lui demander ce qui l'avait inspiré pour cette chanson ainsi que ce qui l'inspirait en général. Ma curiosité avait pris le dessus. Peut-être une déformation professionnelle, allez savoir!

"Oh tu sais... Le sentiment de renouveau, l'amour possible et naissant...Ce genre de petites choses...", me répondit il. Hum... Un peu vague comme réponse, vous ne trouvez pas? Honnêtement, je n'aurais pas insisté. Il n'avait peut-être pas envie d'être plus précis et je n'allais pas le forcer à me dire ce qui était inspirant pour lui. Chacun son jardin secret non? J'étais la première à en avoir un. J'aurais pu recommencer à jouer mais j'attendis un instant. Et j'eus raison car très vite, il me fit un aveu: "Je dois être honnête, tu m'as inspiré aussi. C'est idiot mais c'est vrai." Oh. Moi? Je n'eus pas le courage de répondre. Du moins, pas tout de suite. Je remis mes mains sur la guitare et reprit l'enchaînement. Mais la curiosité était beaucoup trop forte. Je m'arrêtai une nouvelle fois et me repenchai légèrement en arrière pour le regarder et finalement lui demander:

-En quoi? Je veux dire... En quoi t'ais-je inspiré?

Je réalisai que j'y allais peut-être un peu fort. Ce fut pourquoi je jugeai bon de rajouter cette simple remarque, en détournant mon regard et en me remettant ainsi bien droite tout en restant toujours assise devant lui:

-Tu n'es pas obligé de répondre. C'est sans doute indiscret de ma part.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

TITRE EN COURS +
« CITATION A VENIR » - auteur unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gabriel J. Fields

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Eve ♥
⊱ humeur : great
⊱ célébrité : Xavier Samuel
⊱ messages : 168
⊱ inscrit le : 30/10/2011

MessageSujet: Re: EVER&GAB ❝ I'm gonna write you a love song today. ❞    Dim 18 Nov - 19:11

La question que je redoutais un peu mais que je voyais venir, arriva a destination. Je savais qu'elle n'allait pas résister à me la poser même si elle avait mis un temps avant de réagir. Je la regardai un long moment sans doute un peu trop longtemps vu qu'elle me dit que je n'étais pas obligé de répondre. Je secouai doucement la tête : " Non non, c'est pas un soucis" J'avais été con moi aussi, pourquoi avais-je rajouté qu'elle m'avait inspiré ? Je voulais être honnête avec moi même et avec elle mais est-ce que ça en valait vraiment la peine ? Pour qui j'allais passer au juste ? Un dragueur assez lourd ? Ce n'était tellement pas mon genre. J'aimais draguer mais là, une technique pareille aurait presque été grossière alors que mon but premier n'était pas celui-ci. Comment expliquer ? J'avais peur de ne pas réellement trouver quoi lui dire et comment lui dire ? Fallait-il que je le prenne sur le ton de l'humour en disant qu'elle était juste jolie et que c'était une bonne figure pour la chanson ou fallait-il que je lui explique réellement en quoi elle était transcendante par rapport aux autres filles que j'ai eu la chance de connaître ? Je décidai d'user de mon habilité a écrire de belles paroles pour mes chansons pour lui parler. Je souris doucement, presque timidement par peur qu'elle me donne une gifle.

" C'est difficile a expliquer. Je te trouve inspirante par ce que tu dégages, déjà la première fois que je t'ai vu tu as fait forte impression. Je ne peux pas te dire ce que c'est exactement parce que j'ai un peu du mal a savoir aussi mais j'ai l'impression que tu es spécial et je me suis servi de ça pour la chanson. Ce coté auquel on s'attend pas, je ne parle pas d'amour bien sur mais du moment où l'on rencontre une personne spéciale qui nous intrigue tellement qu'on a envie d'apprendre à la connaître. Dans la chanson c'est transcrit sous forme d'amour mais ça aurait très bien pu être en amitié également." Je soupirai longuement après avoir fini, puis lui sourit. " Voilà en quoi tu m'as inspirée ! J'espère que tu trouves pas ça trop bizarre ! " Je me mis à rire doucement, mi nerveux, mi soulagé d'avoir avouer une partie de ce que je ressentais bien que ce fût fort ambiguë.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Everleigh A. Wilson

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Gabriel
⊱ où es-tu ? : Niagara Falls
⊱ humeur : En quête
⊱ célébrité : Claire Holt
⊱ messages : 1018
⊱ inscrit le : 23/08/2011

MessageSujet: Re: EVER&GAB ❝ I'm gonna write you a love song today. ❞    Jeu 22 Nov - 13:54

Gabriel accepta de répondre à ma question. Mais pour être franche, je ne m'attendais pas à ça. "C'est difficile a expliquer. Je te trouve inspirante par ce que tu dégages, déjà la première fois que je t'ai vu tu as fait forte impression. Je ne peux pas te dire ce que c'est exactement parce que j'ai un peu du mal a savoir aussi mais j'ai l'impression que tu es spécial et je me suis servi de ça pour la chanson. Ce coté auquel on s'attend pas, je ne parle pas d'amour bien sur mais du moment où l'on rencontre une personne spéciale qui nous intrigue tellement qu'on a envie d'apprendre à la connaître. Dans la chanson c'est transcrit sous forme d'amour mais ça aurait très bien pu être en amitié également." Mais qu'est-ce-que je dégageais au juste? En quoi pouvais-je bien être spéciale? J'étais une femme comme n'importe quelle autre femme, à ce que je sache. Certes, ce n'était pas donné à tout le monde de vivre ce que j'ai vécu, bien heureusement d'ailleurs parce que ça n'était vraiment pas drôle. Je souris doucement et repris la parole:

-Alors comme ça, je t'intrigue tellement que tu veux apprendre à encore plus me connaître?

Pour être sincère avec vous, ce type m'intriguait également au plus haut point. J'aurais eu envie de l'embrasser, je crois. Mais je ne voulais pas passer pour une fille facile qui saute sur tout ce qui bouge. Je me relevai donc pour enlever un peu de cette tension que je ressentais en moi-même et esquissant un sourire je lui demandai:

-Tu veux grignoter un truc? Boire quelque chose? Parce que je vais me chercher un verre d'eau donc si tu veux quelque chose...

Moi, nerveuse? Meuh non, jamais! Voyons, ne dites pas n'importe quoi! Mais j'avais raison non? Il me rendait nerveuse, je n'y pouvais rien. C'était comme ça et pas autrement.

Jsuis désolée, c'est nuuul! T_T Je modifierai si ça te convient pas =/

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

TITRE EN COURS +
« CITATION A VENIR » - auteur unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gabriel J. Fields

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Eve ♥
⊱ humeur : great
⊱ célébrité : Xavier Samuel
⊱ messages : 168
⊱ inscrit le : 30/10/2011

MessageSujet: Re: EVER&GAB ❝ I'm gonna write you a love song today. ❞    Jeu 13 Déc - 17:55

" Alors comme ça, je t'intrigue tellement que tu veux apprendre à encore plus me connaître? " Je trouvais cela incroyablement idiot quand elle le disait mais l'idée était bien résumé. J'avais envie de la connaître et peut-être partager quelque chose avec elle même si ce n'était que de l'amitié. Tout se bousculait dans ma tête, il faut dire que moi qui n'avais jamais réellement su m'attacher sentimentalement mais qui a trouvé en mon job un moyen de trouver de l'affection sans avoir à m'attacher, j'avais ressentis cette envie pour la première fois d'éprouver quelque chose de fort pour quelqu'un et j'avais envie que cette personne soit Everleigh... Je lui souris doucement un peu gêné : "Oui c'est ce que je dis." Elle n'avait pas l'air de le prendre mal, ni de me jeter dehors alors j'osais espérer que peut-être elle allait me laisser la chance de mieux la connaître. Au fond de moi, j'étais content même si ce n'était pas le moment de faire exploser sa joie. "Tu veux grignoter un truc? Boire quelque chose? Parce que je vais me chercher un verre d'eau donc si tu veux quelque chose..."

Je la regardai, elle semblait tout de même changée... J'avais du la mettre mal à l'aise mais trop tard pour reculer alors que j'aurai très bien pu lui dire que tout ça n'était pas ce qu'elle pensait, qu'elle n'avait pas été mon inspiration mais j'avais décidé d'être honnête et jusqu'au bout... Je lui souris doucement " Je veux bien un verre d'eau aussi s'il te plait. " Pourquoi étais-je si hésitant ? Je n'avais pas envie de faire les choses mal...Mais...J'avais l'impression de m'empêcher d'agir alors que je savais très bien ce que je voulais. Elle était si importante alors est-ce que je pouvais me permettre de faire ça. Trop tard, je m'approchai déjà d'elle. Je perdais l'esprit réellement. Alors que mes lèvres allaient touchés les siennes, je m'écartai brutalement faisant semblant de rattraper un verre qui allait tomber du plan de travail de la cuisine. "Attention..." Je me détachai doucement. Pourquoi avec elle, tout était si compliqué ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Everleigh A. Wilson

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Gabriel
⊱ où es-tu ? : Niagara Falls
⊱ humeur : En quête
⊱ célébrité : Claire Holt
⊱ messages : 1018
⊱ inscrit le : 23/08/2011

MessageSujet: Re: EVER&GAB ❝ I'm gonna write you a love song today. ❞    Jeu 13 Déc - 18:39

Vous savez, les choses ne sont jamais simples dans la vie. Les choses évoluent, les gens changent, les relations se modifient. Gabriel... Que dire de lui? De nous? De ce que je pouvais ressentir pour lui? A présent, c'était clair: il voulait apprendre à me connaître. Mais... Et moi, que voulais-je? Bien sûr, je n'étais pas contre en apprendre un peu plus sur lui, là n'était pas réellement le problème. Simplement, j'avais peut-être un peu peur d'où cela pourrait nous mener. Je veux dire, il était évident que physiquement, j'étais attirée par ce beau brun. Sauf que je devais vous avouer que justement, cette attirance me faisait un peu peur. C'était flatteur qu'il veuille me connaître et... Et si j'arrêtais pour une fois de me poser des questions? N'était-il pas temps que je reprenne ma vie en main? Que j'arrête de vivre dans le passé et que je pense à mon futur? A bâtir de nouvelles relations, amicales ou autres? J'étais nerveuse et ce fut pourquoi j'avais demandé à Gabriel s'il voulait boire quelque chose, prétextant avoir soif. Je pensais que cela me permettrait de prendre quelques instants pour même, histoire de remettre mes idées en place. Mais la vérité fut toute autre.

Il me suivit dans la cuisine tandis que j'avais sortis des verres pour nous servir notre eau. Je le vis alors s'approcher de moi et mon coeur ne put s'empêcher de battre de plus en plus fort au fur et à mesure que le rapprochement se faisait. Que m'arrivait-il? Finalement, il fit semblant de rattraper un verre qui allait tomber du plan de travail de la cuisine en disant simplement un "Attention..." puis je le vis s'éloigner doucement. Si j'étais soulagée? Je crois que oui et non en vérité. Le fait qu'il ne se soit rien passé ne laissait pas la place à de nouvelles questions et d'un autre sens, je crois... Je crois que j'aurais aimé goûter à ses lèvres... Je le regardai un instant, prête à faire le pas ultime quand je détournai mon regard pour remplir nos verres.

Puis je refermai la bouteille d'eau minérale... Dans le même temps, une voix me soufflait dans ma tête: "Aller Ever, vas-y, fonce! Adviendra ce qu'il adviendra! Pense au futur, pas au passé!" Et une autre disait: "Mais arrête, tu le connais à peine!" Et la première reprenait: "Mais il a écrit une chanson en se servant d'elle presque comme d'une muse! Si c'est pas un signe! Et il a voulu l'embrasser, j'en suis sûr!" C'était une peu l'ange et le diable que vous avez sur l'épaule, vous voyez de quoi je parle? Sauf qu'ils étaient dans ma tête. Et pour les faire taire, je m'approchai de Gabriel, pris son visage entre mes mains et je franchis ce pas pour de bon cette fois-ci en déposant mes lèvres sur les siennes. Des papillons dans le ventre. Voila ce que j'avais ressentis en l'embrassant. Me détachant, je ne pus m'empêcher de simple dire: "Je... Jsuis désolée, j'aurais pas du..." Je ne regrettais pas réellement mais j'avais peur que tout change du tout au tout en une fraction de seconde maintenant que ça s'était produit.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

TITRE EN COURS +
« CITATION A VENIR » - auteur unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gabriel J. Fields

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Eve ♥
⊱ humeur : great
⊱ célébrité : Xavier Samuel
⊱ messages : 168
⊱ inscrit le : 30/10/2011

MessageSujet: Re: EVER&GAB ❝ I'm gonna write you a love song today. ❞    Ven 14 Déc - 19:02

Était-ce un rêve ? Ses lèvres étaient-elles vraiment sur les miennes ? Il y a quelques secondes encore, j'avais hésité comme un imbécile, je me suis reculé en pensant que ce n'était pas ce qu'elle voulait et puis elle était revenue vers moi. Il y avait longtemps que je n'avais pas autant apprécier un baiser alors que dans le cadre de mon travail j'embrassais des femmes tous les jours. Avec elle, c'était tellement différent parce que j'avais l'impression de trouver en elle quelque chose de spécial voir même unique. Pour la première fois depuis longtemps, je ressenti l'envie d'avoir une relation stable avec quelqu'un, stabilité qui m'a toujours manqué depuis l'enfance. J'avais beau être "celui qu'elles veulent toutes" comme le précise souvent les membres du groupe, je n'arrivais pas a trouver celle que moi je voulais. Jusqu'à aujourd'hui.

C'était pour cette raison que lorsqu'elle se détacha de moi en s'excusant, je ne pu m'empêcher de me demander si elle regrettait réellement ce qui venait de se passer,si je n'étais qu'une attirance...Après tout j'avais acquis assez d'expérience auprès des femmes pour savoir qu'elles aussi ont des désirs et ne veulent pas toujours impliquer les sentiments. Mais honnêtement, j'espérais que si ce n'était qu'une simple attirance, elle pouvait être assez forte pour nous permettre de nous accorder une chance. Sans plus d'hésitation, je posai une main sur sa hanche en l'attirant vers moi. Un second baiser tendre, doux mais qui pouvait montrer au combien j'étais déterminé et également que je ne lâcherai pas l'affaire. Si elle n'était pas encore prête pour ça, je l'étais et je venais de me faire une promesse à moi-même. Everleigh un jour tu seras officiellement ma petite amie. Je le pensais très fort. Si je me suis efforcé de ne plus m'attacher, elle venait de bouleverser ma vie. La souffrance ne m'effrayait plus, je devais aller de l'avant et j'allais m'investir au maximum pour que ma promesse se concrétise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Everleigh A. Wilson

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Gabriel
⊱ où es-tu ? : Niagara Falls
⊱ humeur : En quête
⊱ célébrité : Claire Holt
⊱ messages : 1018
⊱ inscrit le : 23/08/2011

MessageSujet: Re: EVER&GAB ❝ I'm gonna write you a love song today. ❞    Sam 15 Déc - 14:48

Avez-vous déjà été pris entre deux feux? Entre une envie irrésistible de quelque chose et cette raison qui vous rappelle sans cesse à l'ordre? J'ignorai quoi faire. C'était une sensation tellement étrange... Quand un choix doit être fait et qu'on a beau peser le pour et le contre sans réussir à trancher... L'horreur. Tout simplement. C'était une des choses les plus dures à faire. Céder à la tentation et voir où ça allait nous mener? Ou laisser et simplement tenter une amitié en prenant le risque d'avoir le regret de ne pas avoir su saisir sa chance? Après l'avoir embrassé, je m'étais excusée en disant que je n'aurais pas du. C'était vrai, peut-être était-il bien trop tôt. Peut-être... Avec des "si" et des "peut-être", ne referait-on pas le monde? Les secondes passaient et j'étais angoissée. Il ne disait rien. Quelle idiote. Je faisais quelque chose et je n'étais même pas capable d'assumer mes actes par la suite, de peur d'avoir fait une erreur.

Soudainement, je sentis une main se poser sur ma hanche et je le sentis qui m'attirait vers lui. Je ne réagis pas, le laissant simplement aller jusqu'au bout sans faire la moindre opposition. Un nouveau baiser. Un baiser des plus doux qui me fit frissonner. C'était comme s'il voulait me faire passer un message à l'aide de ce geste. Mais je ne savais pas comment l'interpréter. J'avais perdu tellement de choses avec le coma... Je ne savais plus comment on devait s'y prendre avec un homme, comment c'était quand on était amoureux et tout ce genre de chose. Des papillons dans le ventre, ça voulait dire quoi? J'avais l'impression de n'avoir jamais eu d'expérience et pourtant j'en avais bel et bien eu une. Une année entière avec un homme, une tromperie... Mon premier amour que j'avais oublié. Je reprenais tout à zéro. Se pourrait-il que Gabriel soit mon nouveau premier amour? Est-ce-que ce serait possible que ce soit lui, qui me réapprenne toutes ces choses? Un baiser qui ne dura qu'un instant. Un instant durant lequel toutes les questions me vinrent à l'esprit. Je me détachai et ne pus réprimer un petit: "Waouh..."

Et maintenant? M'étant un peu éloignée de lui, j'attrapai mon verre d'eau pour en boire plusieurs longues gorgées. Non pas que ça ne m'avait pas plus, au contraire. Simplement, j'avais besoin de quelques secondes sans avoir besoin d'affronter son regard. Ouais, on pouvait le dire: j'étais une poule mouillée. J'osais des choses et pourtant, j'étais une poule mouillée. Contradictoire, je sais. J'étais décidément une femme assez compliquée. Nan mais attends Everleigh... Tu es journaliste et tout ce que tu as trouvé comme mots à dire après un tel baiser c'est "waouh"? Vraiment, c'est honteux! Fais quelque chose! Dis quelque chose! Et ne bois pas juste ton verre d'eau! Les petites voix continuaient à se battre dans ma tête tant j'étais perdue. Je repris la parole: "Je ne sais pas ce que c'était mais... c'était intense." Ridicule. Il était peut-être temps que je m'exprime autrement non?

Lâchant un soupire, je réalisai qu'il était temps que lui explique ma manière d'agir parce que là, s'il ne m'avait pas encore pris pour une fille bizarre ou folle bein ça n'allait sans aucun doute plus tarder. Je devais avoir l'air tellement bête! "Je suis désolée, c'est juste que... Je suis pas sûre de comprendre exactement ce qu'il se passe entre nous et je dois te faire un aveu... Ca me fait assez peur. C'est ridicule, je sais mais... Je suis un peu perdue." Et voila, j'avais été franche. Même si je ne lui avais pas exactement expliquée pourquoi j'avais peur. Ce fut alors que j'eus un flash. Ma mémoire me revenait pour la première fois. Etait-ce vraiment un flash de mon passé personnel? Ca y ressemblait en tout cas. Je fus prise d'un vertige et je choisis de m'asseoir assez rapidement sur une chaise de la cuisine pour reprendre mes esprits... En espérant qu'il ne se mettrait pas à croire que c'était lui qui me mettait dans cet état puisque même s'il me chamboulait, ça n'était pas au point de me provoquer un vertige.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

TITRE EN COURS +
« CITATION A VENIR » - auteur unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gabriel J. Fields

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Eve ♥
⊱ humeur : great
⊱ célébrité : Xavier Samuel
⊱ messages : 168
⊱ inscrit le : 30/10/2011

MessageSujet: Re: EVER&GAB ❝ I'm gonna write you a love song today. ❞    Dim 23 Déc - 19:40

Nos lèvres s'éloignèrent, ma main sur sa hanche se détendit alors que j'ouvrais de nouveau les yeux. Ce baiser était comme je l'avais imaginé, je n'avais pas été déçu au contraire je me sentais poussé des ailes. La dernière fois que j'avais autant désiré quelqu'un semblait si loin, je n'avais pas eu le courage de m'investir dans une relation mais cette fois j'étais prêt à tout et mes promesses ne peuvent être rompues alors jamais je n'abandonnerai. "Waouh..." avait-elle dit. Je ne pu m'empêcher de sourire, moi non plus je ne pouvais pas y mettre les formes d'ailleurs j'avais préféré ne rien dire mon sourire parlait pour moi. Elle semblait être perturbée et évidemment ça me faisait plaisir car j'avais l'impression d'avoir une chance même si elle était minime. Je la regardai boire en silence alors qu'elle essayait toujours de mettre des mots sur ce que nous venions de partager. Je la trouvais adorable, j'ai ris.

Cependant, je reviens vite sur terre. Je me demandais ce qu'elle pensait de moi en ce moment. Est-ce qu'elle me voyait comme un profiteur ? Après tout c'est elle qui m'avait embrassé en premier mais est-ce que le fait que j'ai entamé ce nouveau baiser signifiait que j'avais profité de sa faiblesse ? Je ne voulais pas qu'elle me voit comme ça parce que j'agissais simplement comme mon cœur me le dictait. Je n'avais jamais été un homme réfléchit mes décisions n'ont jamais été mûrement pensées avant d'être prises. Un homme d'action, oui mais peut-être avais-je trop écarter ses sentiments ? Étrangement, je me trouvai égoïste comme si je n'avais pas assez de défaut j'avais encore trouvé une façon de m'en trouver et en ce moment je me sentis coupable de ne pas avoir été plus attentif surtout qu'elle m'expliqua qu'elle était perdue et que ce qui se passait entre nous lui faisait un peu peur. Je me forçai de ne pas montrer ma déception, après tout à quoi je m'attendais ? A ce qu'on se laisse emporter dans une passion dévorante, un amour destructeur, non...Tout était tellement compliqué. La vie est tellement compliquée... Je souris doucement. " Je suis désolé, on devrait peut-être s'accorder du temps. Je ne suis pas pressé et j'avoue que ce baiser était peut-être prématuré" Je relevai le regard vers elle mais les choses prirent une tournure inattendue quand je remarquai qu'Everleigh perdit l'équilibre, je m'approchai pour la retenir mais elle s'était déjà assise. Elle ne semblait pas aller bien, son magnifique teint avait pâli et le mien aussi du fait de la voir dans cet état. " Est-ce que ça va ? Tu n'as pas l'air bien. Tu veux que j’appelle un médecin ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Everleigh A. Wilson

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Gabriel
⊱ où es-tu ? : Niagara Falls
⊱ humeur : En quête
⊱ célébrité : Claire Holt
⊱ messages : 1018
⊱ inscrit le : 23/08/2011

MessageSujet: Re: EVER&GAB ❝ I'm gonna write you a love song today. ❞    Dim 30 Déc - 16:49

Lorsque je l'entendis rire, je me sentis immédiatement gênée. Etais-je un clown à présent? Et puis finalement, je me perdis quelque peu dans ce rire et je me mis alors à sourire doucement avant de finalement tenter de lui expliquer ce que je ressentais. Son rire m'avait presque soulagée et donné du courage. C'était idiot mais je m'étais plus concentrée sur son rire que sur ce qu'il venait de se passer et sur ce que je cherchais tant bien que mal à lui dire. Finalement, je trouvai les mots pour me justifier. "Je suis désolé, on devrait peut-être s'accorder du temps. Je ne suis pas pressé et j'avoue que ce baiser était peut-être prématuré." Oui... Peut-être était-ce prématuré. Mais dans le même temps, c'était moi qui avais tout provoqué. Si je n'étais pas prête, pourquoi l'avais-je fait? Un moment de folie? Ce n'était pas bien de provoquer quelque chose et d'ensuite reculer comme ça. Mais peut-être que c'était l'intensité du baiser que Gabriel avait commencé qui m'avait soudainement fait réaliser que, peut-être, il se passerait quelque chose d'autre, quelque chose de différent.

J'aurais aimé répondre mais je fus prise d'un vertige que j'aurais tellement aimé ne pas avoir. Gabriel le remarqua, bien entendu. "Est-ce que ça va ? Tu n'as pas l'air bien. Tu veux que j’appelle un médecin ?" Je secouai la tête et pris quelques instants pour reprendre mes esprits. -Non, ça va... J'vais bien. Je relevai mes yeux vers lui. Non, je n'étais pas prête. Comment pourrais-je l'être si c'était justement ce moment là que les flashs choisissaient pour faire leur apparition?! J'étais pourtant persuadée que ma mémoire ne me reviendrait jamais, j'étais prête à aller de l'avant, à reprendre ma vie à zéro! J'avais peur de ma relation avec Gabriel mais au fond, je savais qu'avec un peu de patience, qu'avec du temps passé avec lui, tout se passerait naturellement. Du mois, je l'espérais!

Mais ma première vision de mon passé venait de me revenir... J'avais vu Thomas, mon ex petit-ami. C'était tout sauf le bon moment pour voir ça... -Il y a quelques secondes... Avant mon vertige, j'étais prête à te tenir un autre discours que celui qui va suivre... Je pris quelques secondes en soupirant avant de reprendre la parole: -Il vaut mieux pour toi que... que tu ne perdes pas de temps avec moi... Je me levai et me détournai pour aller à la fenêtre. Les étoiles brillaient en cette soirée. Aucun nuage n'étaient à l'horizon. Je ne pouvais pas imposer à Gabriel mes flashs qui pourraient s'avérer blessants si notre relation venait à devenir plus sérieuse ou quoi. Il avait ses études, sa famille, ses propres problèmes et sa propre vie à gérer, je n'avais pas le droit d'en rajouter une couche.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

TITRE EN COURS +
« CITATION A VENIR » - auteur unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gabriel J. Fields

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Eve ♥
⊱ humeur : great
⊱ célébrité : Xavier Samuel
⊱ messages : 168
⊱ inscrit le : 30/10/2011

MessageSujet: Re: EVER&GAB ❝ I'm gonna write you a love song today. ❞    Mer 23 Jan - 11:25

Tout avait pourtant commencé pour le mieux, tout ce dont j'avais envie en ce moment c'était de lui parler, de mieux la connaître et de pouvoir peut-être envisagé quelque chose avec elle. Comment expliquer tout ça sans l'effrayer ? La vérité c'était que j'étais sans doute eu un coup de foudre pour elle, comment lui dire ? Et cette promesse ? Pouvais-je vraiment la tenir ? Elle ne s'était pas senti bien, inquiet je m'étais proposé pour appeler un médecin. Elle était toute pâle et moi je l'étais devenu en la regardant, j'espérais que ce n'était rien de grave. Elle avait répondu que ça allait mais j'avais vraiment beaucoup du mal a le croire. Je savais qu'elle avait perdu la mémoire peut-être était-ce une conséquence de son accident ou quelque chose du genre ? Je me posais quelques questions à ce propos c'est vrai mais c'était loin d'être une obsession ou un obstacle quelconque. Je la regardai une nouvelle fois " T'es sur ?"

Quand elle releva la tête vers moi, je compris immédiatement que ça n'allait pas si bien que ça. Je n'avais pas osé lui demandé pourquoi après tout, oui nous nous étions embrassé mais à ses yeux j'étais presque un inconnu au fond. On se connaissait si peu. "Il y a quelques secondes... Avant mon vertige, j'étais prête à te tenir un autre discours que celui qui va suivre... Il vaut mieux pour toi que... que tu ne perdes pas de temps avec moi... " Je l'ai regardé longuement, j'avais senti mon coeur se serrer, elle me demandait de ne pas perdre mon temps et moi je m'étais fait une promesse à moi même alors à quoi devais-je me tenir ? Je n'avais vraiment pas envie de la laisser filer alors...Comment faire ? Je soupirai longuement, mon visage avait changé, c'était toujours comme ça quand j'étais triste ou vexé, j'avais un regard plus profond et brillant. A l'orphelinat, c'est comme ça qu'on repérait quand je n'étais pas bien. Je la regardai un moment avant de baisser les yeux. "Qu'est ce qui te fait tenir ce discours alors ? C'est à moi de décider si je perds mon temps ou pas, tu ne crois pas ? Je... J'ai envie de te connaître, j'ai envie de tenter quelque chose mais je sais que je peux pas t'y forcer non plus...Dis moi vraiment ce que tu penses, ce qui te bloque. Je sais pas...On pourrait peut-être en parler..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Everleigh A. Wilson

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Gabriel
⊱ où es-tu ? : Niagara Falls
⊱ humeur : En quête
⊱ célébrité : Claire Holt
⊱ messages : 1018
⊱ inscrit le : 23/08/2011

MessageSujet: Re: EVER&GAB ❝ I'm gonna write you a love song today. ❞    Dim 27 Jan - 19:44

"T'es sur ?" , me demanda t-il. Je ne l'avais jamais autant été, je crois. Un médecin n'aurait de toute façon pas pu m'aider. Il fallait que j'affronte mes flashs toute seule, que je reconstruise mon passé petit-à-petit. Cela faisait des semaines, et même des mois que j'étais sortie du coma et rien ne m'était apparu en tout ce temps. Comment ne pas croire que ma mémoire ne reviendrait peut-être jamais? Pourquoi maintenant? Pourquoi maintenant alors que je me sentais prête à commencer quelque chose de nouveau? J'avais besoin de me sentir aimée, ou ne serait-ce qu'appréciée. J'avais besoin de vivre quelque chose, de me sentir vivante et de ne surtout plus vivre dans le passé. J'avais finis par lui dire qu'il ne devrait pas perdre son temps avec moi. C'était ainsi que je voyais la situation. Je ne pourrais sûrement jamais m'investir totalement dans une quelconque relation avec Gabriel alors qu'une ancienne allait visiblement me hanter. Je ne voulais absolument pas lui infliger ça et même si ça me faisait mal de le "repousser" de cette façon alors que je l'avais embrassé, que nous avions partagé un baiser intense, je préférai lui faire mal maintenant que de le faire souffrir à longueur de journée à cause de mon passé. Ce fut en voyant son regard que je ne pus m'empêcher de me lever et d'aller regarder le ciel à travers la fenêtre.

Je l'entendis alors derrière moi qui me disait: "Qu'est ce qui te fait tenir ce discours alors ? C'est à moi de décider si je perds mon temps ou pas, tu ne crois pas ? Je... J'ai envie de te connaître, j'ai envie de tenter quelque chose mais je sais que je peux pas t'y forcer non plus...Dis moi vraiment ce que tu penses, ce qui te bloque. Je sais pas...On pourrait peut-être en parler..." Oui on pourrait peut-être en parler mais... Ce n'était pas si simple. En parler n'arrangerait sans doute pas vraiment les choses. Fixant le ciel étoilé, je pris la parole: "Je ne peux pas m'engager dans une quelconque relation pour le moment... Ce n'est pas que je ne veux pas, mais ça ne serait pas juste de le faire. J'ai..." Je soupirai doucement. C'était difficile à dire mais je me devais d'être honnête avec lui. Je me retournai pour le regarder: "Je vais être franche Gabriel... J'ai un passé, un passé dont j'ignore tout. Tu le sais très bien. Mais là n'est pas le problème. Le problème c'est que... Je viens d'avoir un flash. J'étais prête à avancer mais j'étais surtout persuadée que je ne recouvrirais plus la mémoire, ce qui visiblement n'est plus le cas. Et... J'ai vu mon premier amour Gabriel. Ce n'est pas vraiment négligeable dans une relation, sachant que je vais peut-être me souvenir d'un tas de bons moments, de ce que j'éprouvais dans certaines situations... Je risque de revivre cette histoire et... Ce serait égoïste de t'infliger ça, tu ne penses pas...?"

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

TITRE EN COURS +
« CITATION A VENIR » - auteur unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gabriel J. Fields

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Eve ♥
⊱ humeur : great
⊱ célébrité : Xavier Samuel
⊱ messages : 168
⊱ inscrit le : 30/10/2011

MessageSujet: Re: EVER&GAB ❝ I'm gonna write you a love song today. ❞    Mer 6 Fév - 20:16

Plus la conversation avançait et plus je me perdais dans mes illusions, qu'avais-je attendu au juste ? J'avais osé espérer qu'elle tomberait bêtement dans mes bras. Plongé dans ma prétention presque à la limite de la bêtise, je me trouvai de plus en plus stupide. J'avais toujours fait attention à ne pas trop montrer ma confiance en moi mais peut-être étais-je trop sur de moi. La musique m'a appris cela, elle m'a appris que je suis quelqu'un de bien et que je devais avoir confiance mais quand quelque chose m'échappait, quand elle m'échappait, je me sentais minable. "Je ne peux pas m'engager dans une quelconque relation pour le moment... Ce n'est pas que je ne veux pas, mais ça ne serait pas juste de le faire. J'ai..." Était-ce une excuse où avait-elle réellement quelque chose qui la bloquait, je fronçai les sourcils en l'écoutant poursuivre. "Je vais être franche Gabriel... J'ai un passé, un passé dont j'ignore tout. Tu le sais très bien. Mais là n'est pas le problème. Le problème c'est que... Je viens d'avoir un flash. J'étais prête à avancer mais j'étais surtout persuadée que je ne recouvrirais plus la mémoire, ce qui visiblement n'est plus le cas. Et... J'ai vu mon premier amour Gabriel. Ce n'est pas vraiment négligeable dans une relation, sachant que je vais peut-être me souvenir d'un tas de bons moments, de ce que j'éprouvais dans certaines situations... Je risque de revivre cette histoire et... Ce serait égoïste de t'infliger ça, tu ne penses pas...?"

En l'entendant, tout cela semblait insurmontable comme s'il l'on s'apprêtait à gravir une montagne, la destination semblait toute tracée en la fin de l'espoir d'une relation avec elle. Je me remis alors à penser à tout ce que j'avais pu endurer avant ça. L'abandon que je n'ai jamais su accepter, l'enfance sans amour et tendresse, une nouvelle vie qui ne m'a rien apporté de plus que des biens matériels dont je n'ai jamais eu aucune utilité. Quand j'étais au début de l'adolescence, ma vie était un enfer car après avoir quitté Londres je n'avais jamais su m'adapter à ma nouvelle vie avec des parents adoptifs absents voir inexistants c'était comme l'orphelinat mais seul. Quand je ne connaissais pas la musique, je n'avais aucun moyen d'expression, je ne parlais pas et n'avais aucun amis si bien que j'avais fini attaché plusieurs fois au siège des toilettes du collège et puis quand je suis rentré au Lycée et que j'ai décidé de changer, il y a eu l'alcool, la drogue, les filles et l'argent facile jusqu'à ce que j'achète ma première guitare. Le son qu'elle produisait a effacer ma souffrance et ma vie a été plus facile. Dès lors, je me suis juré que rien ne pouvait m'arrêter, rien ne pouvait être pire que ce que j'avais déjà vécu. J'avais joué avec ma vie, frôlé la mort plusieurs fois, détruit tout mes sentiments à la minute où ils naissaient. Maintenant, la vie me sourit et si un échec comme celui ci me faisait tomber de haut, il était hors de question de ne pas se relever. Je levai donc la tête vers Everleigh. " Tu sais ce qui est injuste ? Que tu ne me donnes pas ma chance. J'accepte tout, j'assume tout ! Que ce soit ton amnésie, le fait que tes souvenirs reviennent, que tu vas te rappeler de choses dont je n'aurais pas envie d'entendre spécialement parler. J'assumerai le fait que tout sera a refaire, a construire, que je devrais te prouver que tu te sentiras en sécurité avec moi. J'accepte tout, je veux tout, je te veux toi. Laisse moi essayez de te rendre heureuse et si ça ne marche pas c'est qu'on était pas fait pour être ensemble n'ait pas peur de me blesser, qu'on prend des coups une fois après on sait comme les éviter. Ça ne peut être qu'une bonne expérience et puis...Je ne veux, je ne peux pas abandonner si facilement."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Everleigh A. Wilson

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Gabriel
⊱ où es-tu ? : Niagara Falls
⊱ humeur : En quête
⊱ célébrité : Claire Holt
⊱ messages : 1018
⊱ inscrit le : 23/08/2011

MessageSujet: Re: EVER&GAB ❝ I'm gonna write you a love song today. ❞    Dim 17 Fév - 23:02

Il paraît que l'honnêteté paye toujours. Vous pensez que notre karma peut-être récompensé si on est honnête, si on fait de bonnes actions? Ca améliore vraiment notre karma? Je l'ignorais. Ce que je savais c'était qu'il fallait que je dise la vérité à Gabriel. Je voulais tellement reprendre ma vie à zéro que j'en avais oublié l'essentiel: même si mon passé reste l'équivalent d'un trou noir, il a existé. Et un jour ou l'autre, il refera surface. Une personne, des flashs, n'importe quoi. Tout pouvait revenir un jour. Et mon premier flash avait précisément choisis ce jour-là. Je lui avais donc expliquer, plus en détails, qu'il devrait me partager s'il se passait quoi que ce soit entre nous et que je ne voulais surtout pas le blesser. Était-ce égoïste de vouloir lui imposer ma volonté? Oui, sûrement. Mais ça le serait encore plus de lui imposer ma "double-vie". J'avais baissé les yeux lorsqu'il reprit la parole. Je savais que ce que je venais de dire ne lui ferait pas plaisir et je devais avouer que j'avais du mal à affronter son regard en cet instant précis. Ses mots me surprirent.

" Tu sais ce qui est injuste ? Que tu ne me donnes pas ma chance. J'accepte tout, j'assume tout ! Que ce soit ton amnésie, le fait que tes souvenirs reviennent, que tu vas te rappeler de choses dont je n'aurais pas envie d'entendre spécialement parler. J'assumerai le fait que tout sera a refaire, a construire, que je devrais te prouver que tu te sentiras en sécurité avec moi. J'accepte tout, je veux tout, je te veux toi. Laisse moi essayez de te rendre heureuse et si ça ne marche pas c'est qu'on était pas fait pour être ensemble n'ait pas peur de me blesser, qu'on prend des coups une fois après on sait comme les éviter. Ça ne peut être qu'une bonne expérience et puis...Je ne veux, je ne peux pas abandonner si facilement." Waouh heu... Que pouvais-je répondre à ça? Comment lui résister? Avec de tels arguments, je ne pouvais que fondre. J'aurais voulu répondre quelque chose, enchérir! Lui dire que je doutais que ce soit une bonne idée, lui dire qu'on devrait attendre, lui dire tout ce qui était possible pour le convaincre! J'avais trop peur de lui faire du mal. Mais comment... Comment et où aurais-je pu trouver la force de lui dire "stop"? Devant de telles paroles, c'était impossible. Je n'étais pas assez courageuse pour ça.

"Tu... Tu penses vraiment tout ce que tu viens de dire?..." Depuis le premier soir où je l'avais rencontré, je m'étais sentis différente avec lui. Je m'étais sentie en confiance et à l'aise avec cet homme. Il voulait sa chance? Il voulait tenter de me montrer que je pouvais être en sécurité avec lui? Il voulait avoir la possibilité d'essayer de me rendre heureuse... Je relevai alors les yeux vers lui et je me décidai à lui faire un aveu: "Je... Je me sens déjà en sécurité avec toi. Je souris doucement et je finis par m'approcher de lui pour passer mes bras autour de son cou et je posai ma tête contre son épaule. Je chuchotai: "Merci Gabriel..." Je pense que ça voulait tout dire. Bien sûr, j'avais craquée. Je lui accordais sa chance, sans aucune résistance supplémentaire. J'étais contente qu'il m'accepte comme je suis et qu'il accepte tout les problèmes que cela allait engendrer. Je ne bougeai pas, restant ainsi contre lui.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

TITRE EN COURS +
« CITATION A VENIR » - auteur unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gabriel J. Fields

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : En couple avec Eve ♥
⊱ humeur : great
⊱ célébrité : Xavier Samuel
⊱ messages : 168
⊱ inscrit le : 30/10/2011

MessageSujet: Re: EVER&GAB ❝ I'm gonna write you a love song today. ❞    Lun 11 Mar - 19:53

J'avais laissé exploser mes sentiments, mon cerveau n'était même plus consulté, seul les mots comptaient ceux que mon cœur me dictait et que je répétais tel un robot. J'avais du mal à croire que je lui avais dis tout ça, à cette fille que je connais si peu mais qui a su me faire craquer depuis le début. Je lui avais réclamé ma chance, comme un pauvre demande du pain. Aucune honte, aucun regret, je tentais le tout pour le tout je savais que rien ne pouvais m'arrêter désormais. Je forçais un peu la chance, je n'étais pas de ceux qui remettait la faute sur la fatalité même. Je pense l'avoir touché mais le plus important je l'ai fais changer d'avis sur notre possible futur à tout les deux. Je savais que je n'avais pas choisis une fille ordinaire, celle qui rêve du prince charmant, qui n'a jamais souffert, qui s'attache puis qui va voir ailleurs. J'avais trouvé une perle, une jeune femme douce et fragile mais avec un mental d'acier. Celle qui n'a besoin de personne pour surmonter ses craintes, ce genre de femme indépendante qui me fait craquer c'est elle. Plus je la regardais et plus je comprenais à quel point elle avait transpercé mon cœur. C'était encore plus beau qu'une chanson. " Je le pense, je le dis. Je n'ai jamais été aussi sincère avec quelqu'un" Je plongeai mon regard dans le sien. Je savais qu'elle allait comprendre à quel point je tenais à cette petite chance qu'importe les conséquences, qu'importe que je sois au trente sixième dessous si elle venait à me quitter.

En la serrant contre moi, le sourire aux lèvres je comprenais que ça n'allait pas être simple de l'entendre parler d'un autre que moi, de la voir triste a cause d'un passé qu'elle ne peut retrouver mais la joie infinie que je ressentais en ce moment surpassait ce sentiment de crainte qui infime qu'il disparu au moment où je comprends qu'elle acceptait d'être mienne, être ma petite amie. "C'est à moi de te remercier. Au fond, je sais que tu es celle que j'attendais." En serrant doucement sa taille, je déposai mes lèvres sur les siennes avec tendresse. Un vrai baiser, pas le premier mais le plus fort et le plus doux. J'avais aimé plusieurs fois mais quelque chose comme ça...Je ne l'ai jamais ressentis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: EVER&GAB ❝ I'm gonna write you a love song today. ❞    

Revenir en haut Aller en bas
 

EVER&GAB ❝ I'm gonna write you a love song today. ❞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Niagara University™ :: Time to, delete you :: Les Archives :: 2013 :: Archives rps
-
Votez !
Un vote toutes les deux heures ♥
www.obsession27
www.shitamachihito
www.nom du top