AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Une sortie scolaire, des explications et on passe à autre chose [Avec Jared]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Une sortie scolaire, des explications et on passe à autre chose [Avec Jared]   Dim 18 Mar - 21:37

    Aujourd’hui, je partais quelques jours avec quelques camarades et deux professeurs pour un petit voyage organisé. Ce voyage avait pour but d’approfondir notre créativité artistique dans la photographie. Au début, j’avais trouvé cela sympas, ça permettrait de connaître un peu plus les gens de ma classe mais lorsque j’ai su que Jared nous accompagnait, ça m’avait lancé un froid. J’aurais dû m’en douter puisqu’il était professeur de photographie mais le fait que nous nous ignorions depuis deux semaines ne m’enchantait guère.
    Pourquoi je l’ignorais ? Seulement pour oublier mes sentiments envers lui et le fait que j’avais trahi ma promesse de les oublier. Je ne lui en voulais pas car nous étions tous les deux responsables, j’aurais dû être plus convaincante pour le faire sortir de la douche. Lui aussi m’évitait et je le comprenais tout à fait, j’étais partit de chez lui en prétextant que je devais rentrer me changer car je ne pouvais pas manquer plus de cours. Je m’en voulais là aussi d’être partit comme ça, comme une voleuse, j’aurais dû lui expliquer mais je n’avais pas trouvé le courage de le faire car j’avais déjà le cœur brisé. Je me sentais tellement mal que je n’étais même pas aller en cours l’après-midi, j’avais préféré rester dans ma chambre pour chasser toutes mes pensées.
    Nous arrivions sur le lieu de notre sortie vers les 14h. Je souriais en voyant le paysage. Je me sentais apaisé, le lieu donnait une sensation de calme, un calme que rien ne pouvait faire disparaitre. Je respirais un grand coup. Les professeurs nous avaient prévenus que nous allions campés ici, nous devions donc monter les tentes. Tout le monde se mit à la tache alors qu’un élève, nommé Emrick, restait sur le côté à ne rien faire. Nous comprenions quelques minutes plus tard, qu’il avait oublié sa tente. Tout le monde se regardait, quelqu’un allait devoir dormir avec lui. Je voyais bien que personne n’avait envie de l’accueillir, je lui proposais alors de dormir dans la mienne. On pouvait très bien dormir à deux dedans. Il m’aida à la monter, je ne faisais pas attention à ce qui m’entourait et surtout j’arrivais à ne pas trop penser à Jared.
    Lorsque le campement fut installé, nous prîmes nos appareils photo pour faire quelques photographies, chacun était un peu libre de faire ce qu’il voulait mais nous ne devions pas oublier la raison de notre sortie. Pour ma part, j’avais envie d’immortaliser le paysage, ce n’était pas ce que je préférais en photographie mais un peu de changement ne faisait pas de mal. Nous nous regroupions deux heures plus tard au campement, des garçons s’occupaient d’allumer un feu alors qu’avec les filles nous préparions la table qui avait été ramené. La bonne humeur était au rendez-vous et tout le monde s’amusait.
    Après manger, nous restions une petite heure à discuter de photographie avant que tout le monde n’aille se coucher. Avant cela, nous nous changeâmes dans les tentes, Emrick avait attendu dehors le temps que je me change et j’avais la même chose pendant qu’il se changeait à son tour. Nous nous couchâmes ensuite. Je pensais pouvoir dormir tranquillement pourtant Emrick en avait décidé autrement en commençant à se rapprocher de moi. Je lui demandais de se reculer mais il ne le fit pas venant poser ses lèvres dans ma nuque. Je commençais à m’énerver et lui demanda un peu plus fermement de s’en aller. Je me retrouvais en moi de deux sur le dos, lui au-dessus de moi. J’essayais de le repousser mais il était beaucoup trop fort pour moi. Je comprenais à cet instant pourquoi personne n’avait voulu de lui dans leur tente. J’élevais le ton de ma voix pour lui demander de partir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Une sortie scolaire, des explications et on passe à autre chose [Avec Jared]   Mar 20 Mar - 18:52

C'est ça quand us envoyé un groupe d'élève dans la classe d'une autre prof en prétextant qu'il faut organiser un voyage, tout ça pour se retrouver avec une amie qu'on a pas vus depuis longtemps, et bien ça fait qu'après on doit l'organiser se voyage. Jared avait fait ça quand il avait reconnue Dawn dans ses élèves et puis il s'y était vraiment mit, il avait organisé se voyage, cette fois ci il allait être avec la classe de Deborah. Il le savait parce que ça faisait quelque jour qu'il se demandait comment ça allait se passer.

Puisqu'en fait deux semaines auparavant il avait couché avec la jeune fille et c'est seulement quand il l'a vut partir avec une fausse excuse sans même lui adresser un regard qu'il avait comprit qu'il avait fait une connerie. Pourtant il ne pensait pas en faire une juste avant. Il s'était très attaché à elle, au point même de ressentir quelque chose de différent que de l'amitié pour elle et en la voyant partir il avait pensé qu'elle ne voudrait plus le regarder en face, qu'elle n'auserait peut-être même plus lui adresser la paroles. Il se sentait coupable, il ne voulait pas qu'elle s'éloigne autant de lui.

Arrivé à destination, tout le monde s'activa pour monter le campement, Ils étaient tous à leur tente, élèves et professeurs. Et bien sûr comme d'habitudeil y en a toujours un pour oublier ses affaire, enfin sa tente la, non mais comment il a fait pour oublier une des choses les plus importantes à ammener, il avait oublier sa tête aussi ? Bref, Deborah, un peu trop gentille, se proposa pour partager sa tente avec lui, voyant que personne ne le faisait. Ils n'avaient pas eu l'occasion de se reparler depuis le début du voyage, enfin ils l'avaient eu mais ils ne l'avait pas saisient et Jared n'aimait pas vraiment ça. Eviter quelqu'un ce n'était pas vraiment son truc, d'ailleurs il n'avait pas l'intention de l'éviter tout le long de l'expedition.

Le soir venus, après le repas, tout le monde partit se couché mais n'arrivant pas à dormir Jared décida finalement de sortir prendre un peu l'air. Pas qu'il éttoufais dnas sa tente mais il y était un peu à l'étroit, oui ce n'était pas une de luxe non plus et puis il avait besoin d'espace c'était comme ça x). Il sortit donc de sa tente pour s'étirer un peu et s'allonger par terre et fermer les yeux. Il n'eu pas le temps de rester tranquil bien longtemps puisqu'à peine une minute plus tard il recconut la voix de Deborah en train de demander au mec qui dormait avec elle d'arrêter et de s'en aller, pas bien dur de deviner ce qu'il se passait.

Jared se leva immédiatement pour rentrer en trombe dans la tente et voir le mec nommé Emrick par dessus Deborah, il fit les gros yeux et empogna le pyjama du mec pour le relever, il avait beau être solide Jared était un adulte et pas non plus tout mou, et puis énervé en plus de ça, alors qu'il n'aille pas se plaindre s'il l'a un peu brutalisé parce qu'il n'était vraiment pas en position de le faire. Il l'ejecta presque de la tente lui disant de prendre la sienne et qu'il ferait mieux de se faire tout petit durant le reste du voyage s'il ne voulait pas rentrer avec le bruit d'une sirene comme berceuse. Il se retourna vers Deborah, rassuré de la voir encore habillé et ne voulant pas la mettre plus mal à l'aise il ressortit sall'onger dehors, toujours énervé contre l'autre abrutit. Il n'allait pas dormir mais cette fois ci ça ne serait pas parce qu'il n'y arriverait pas mais plutôt pour surveiller que la fermeture de sa tente resterait fermée tout la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Une sortie scolaire, des explications et on passe à autre chose [Avec Jared]   Mar 20 Mar - 22:32

    J’étais contente que cette sortie scolaire soit organisée, ça ne pouvait que rapprocher la classe. Et malgré que Jared nous y accompagne, je l’attendais un peu. Au début, ça m’avait lancé un froid de savoir qu’il venait avec nous, ce n’est jamais évident de faire quelque chose avec quelqu’un qu’on évite mais je préférais ne pas y penser et de profiter de ce voyage pour améliorer mes compétences en photographie.
    Nous étions arrivé au campement vers les 14h et nous avions directement installés les tentes, un des élèves avait oublié sa tente. En voyant que personne ne voulait l’avoir avec lui dans sa tente, je me proposais volontiers, il y avait assez de place pour deux sans être coller. Ce n’était peut-être une très bonne chose, mais je ne pouvais pas mettre ma gentillesse de côté et le laisser dormir dehors. La soirée arriva assez vite, après un repas prit dans la bonne humeur et une discussion animée sur la photographie, nous partîmes tous se coucher. Je m’étais changée pendant qu’Emrick attendait dehors. Une fois fait, je me couchais sur mon matelas gonflable et me mit dans ma couverture.
    Je pensais dormir tranquillement malgré le fait qu’il ne faisait pas très chaud pourtant je sentis Emrick se coller à moi. Je lui demandais gentiment de se décaler mais il ne m’écoutait et posait ses lèvres sur mon cou. Je m’énervais un peu et lui demandais plus fermement de s’en aller, cette fois je voulais qu’il s’en aille complétement dans la tente. Mais je me retrouvais sur le dos et il venait se poser au-dessus de moi. A ce moment-là, j’eu l’impression de revoir l’homme qui avait abusé de moi. J’étais loin d’être guérie de ce traumatisme malgré le fait que j’avais connu le plaisir avec Jared. En moment, Emrick était loin de me faire penser à Jared, il n’était pas doux dans ses gestes. Je reprenais mes esprits, cachant mes larmes, pour le repousser. Il était trop fort pour moi, j’élevais donc ma voix pour que quelqu’un m’entende. Je faisais en sorte que mes larmes ne coulent pas, je savais que ça n’allait pas le faire partir.
    Je ne m’attendais pas à ce que quelqu’un arrive aussi vite dans la tente, pourtant Jared rentra en trombe dans la tente et prit Emrick par son pyjama. Je n’osais plus bougé. Je le laissais faire sans rien dire alors qu’il sortait Emrick de la tente en lui disant d’aller dans la sienne. Il se tourna vers moi mais partit sans rien me dire. Je ne savais pas quoi faire. Je n’avais même pas eu le temps de le remercier mais était-ce une bonne idée de le faire ? Je n’en savais rien et mon esprit me disait que non alors que mon cœur me disait que oui. Et comme d’habitude, j’écoutais mon cœur. Je me levais donc, mettant mon manteau sur mes épaules et mes chaussures à mes pieds, puis partit rejoindre Jared dehors. Du moins, j’espérais qu’il soit dehors.
    Je regardais autour de moi et le vit allonger dans l’herbe. Je m’avançais vers lui et m’asseyais à côté de lui. Je ne savais pas trop ce que je devais dire, la dernière fois que je l’avais vu, j’étais partie avec une excuse bidon alors qu’on venait de passer un bon moment. Je chassais ses pensées de ma tête pour ne pas avoir la sensation de sentir ses mains sur ma peau. Je tournais mon visage vers le sien pour le regarder.


    Merci pour ce que tu viens de faire. Je n’aurais pas supporté qu’il me fasse quoi que ce soit.

    Je baissais la tête honteuse qu’Emrick est pu me toucher. J’avais la sensation que c’était de ma faute, pourquoi l’avais-je proposé de dormir dans ma chambre ? Je n’en savais rien, j’avais été trop gentille. Je me reconcentrais sur Jared.

    Tu sais pour la dernière fois, je suis désolée. Je m’en veux d’être partie sans t’expliquer vraiment le pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Une sortie scolaire, des explications et on passe à autre chose [Avec Jared]   Mer 21 Mar - 16:13



Cette sortie scholaire avait plutôt bien commencé, il y avait une bonne ambiance, tout le monde semblait à peu prèt bien s'entre même si Jared et Deborah ne s'était pas encore parlé depuis le début. Elle accepta d'héberger le mec tête de linotte qui avait oublier sa tente, dans la sienne. Jared aurait préféré qu'il dorme avec un autre mec mais bon s'il s'y opposait les autres devineraient qu'il y avait quelque chose entre Deb et lui. Enfin quelque chose, s'il restait encore quelque chose, parce qu'il y avait quand même eu plus qu'une simple relation prof-élève, et plus que de l'amitié quand ils avaient couchés ensemble. Mais bon il fallait qu'il arrête de penser à ça.

En tout cas si elle avait besoin de lui il ne lui tournerait pas le dos, pas seulement que ça lui ferait mal mais il lui avait fait une promesse, et s'il n'avait pas tenue celle d'oublier ses sentiments au départ naissants, pour elle, celle la il avait bien l'intention de la respecter. L'autre jour, il y a plus de deux semaines, il lui avait promit d'être la pour elle, de ne pas l'abandonner, de ne pas continuer à tout faire pour qu'elle s'éloigne de lui. Et pourtant en se raprochant plus d'elle elle s'était d'elle même éloigné.

Bref un fois le soir venus, quand Jared était sortit de sa tente pour aller s'allonger dans l'herbe où il trouvait un peu plus de place, il entendit Deborah, avec ce qu'elle disait et le fait qu'il savait qu'elle ne dormait pas seul il comprit tout de suite ce qu'il se passait et intervint le plus vite possible, attrapant le mec par son pyjama et jetant en dehors de la tente sans aucune douceur pour qu'il aille dormir dnas la sienne. A son grand soulagement il n'avait pas eu le temps d'aller bien loin et Deborah était toujours habillée. Ne s'attardant pas plus longtemps il sortit se rallonger dehors, se promettant de surveiller l'autre saloperie toute la nuit, il était hors de question qu'il ne refasse quoi que ce soit du genre.

Il ne s'attendait pas à ce que Deborah revienne vers lui, il pensait qu'elle serait trop gênée mais c'est finalement bien elle qui sortit de sa tente pour venir s'assoir à côté de lui, mais il continua quand même à regarder les étoiles en l'écoutant, oui le ciel était dégagé, coup de bol. Elle venait pour le remercier, disant qu'elle n'aurait pas suporter qu'il lui fasse quoi que ce soit et le dessus il ne pouvait que la comprendre.

"Moi non plus."

Il n'allait pas s'étaler sur le sujet, il n'aurait pas non plus suporté qu'il lui arrive quoi que ce soit, surtout en sachant qu'elle avait déjà vécus ça, non il était hors de question que ça se reproduise. Elle reprit la parole cette fois ci pour s'excuser de son comportement de la dernière fois, elle était partie sans rien lui expliqué mais il n'était pas aussi bête que ça il avait comprit et puis il avait bien culpabilisé aussi. Mais il ne lui en voulait pas à elle, que pourrait-il lui reprocher ? S'il y avait quelque chose il ne trouvait pas pourtant d'habitude il savait bien faire ça, reprocher des choses au gens même quand dans le fond c'était de sa faute à lui. Non ce n'était pas un moine Jared désolé de vous l'apprendre. Il tourna enfin sa tête vers elle pour la regardé.

"C'est pas grave j'ai comprit, et je me doutais aussi que tu aurais du mal à me reparler, pourtant au début je pensais pas faire quelque chose de mal.."

Il ne souriait pas non, il n'y avait rien de drôle à la cituation.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Une sortie scolaire, des explications et on passe à autre chose [Avec Jared]   Mer 21 Mar - 22:06

    La journée s’était bien déroulée, nous étions arrivé sur le lieu de la sortie avec une bonne ambiance qui avait duré jusqu’à qu’on aille se coucher. J’avais proposé à Emrick de dormir dans ma tente car il avait oublié la sienne. Personne ne s’était proposé et je ne le voyais pas dormir à la belle étoile puis il y avait assez de place pour deux dans les tentes. Personne ne s’était opposé à ma proposition.
    Le soir venu, nous partions tous dans les tentes, nous nous étions changés avant. Je pensais pouvoir dormir tranquillement malgré la fraicheur qu’il y avait. J’empêchais les pensées d’envahir ma tête en fermant les yeux et en me vidant l’esprit. Pourtant lorsque je sentis Emrick se rapprocher de moi, mes yeux s’ouvrèrent tous seuls alors que je lui demandais de s’éloigner. Je n’avais aucune envie de coucher avec lui et je ne pensais pas qu’il aurait pu penser le contraire. Il ne m’écoutait pas et colla ses lèvres contre la peau de ma nuque. Je m’énervais un peu et lui demandais de s’en aller, cette fois je voulais qu’il sorte complétement de la tente. Je n’étais plus en confiance. Mais je me retrouvais sur le dos et Emrick vint se placer au-dessus de moi, faisant balader ses mains sur mon corps. J’avais les larmes aux yeux pourtant j’évitais de les faire couler. J’avais l’impression de voir l’homme qui avait abusé de moi. J’aurais pu penser à Jared mais Emrick était loin de lui ressembler physiquement, moralement ou bien dans sa façon d’agir. Jared m’avait mise en confiance et était allé tout en douceur mais là c’était brute et je sentais que je n’avais pas le choix. Je n’arrivais pas à le pousser, j’élevais donc ma voix dans le but que quelqu’un m’entende.
    Je ne pensais pas que la tente allait s’ouvrir aussi rapidement pour laisser entrer Jared à l’intérieur, il m’avait surement entendu. Il empoigna Emrick par son pyjama et le mit dehors en lui ordonnant d’aller se coucher dans sa propre tente. Je n’osais pas bouger, je ne savais pas quoi faire et j’étais un peu sous le choc de ce qu’il venait de se passer. Jared se tourna vers moi avant de partir, je ne savais pas quoi faire. J’étais mal à l’aise vis-à-vis de lui, la dernière fois qu’on s’était parlé, j’étais partit sans lui donner de véritablement explications. Pourtant, j’avais envie d’aller le voir, puis je devais le remercier pour ce qu’il venait de faire. Encore une fois, je décidais d’écouter mon cœur plutôt que ma raison et sortit de la tente après avoir mis mon manteau et mes chaussures.
    Je vis Jared qui était allongé dans l’herbe, je m’approchai de lui pour m’assoir à côté. Je ne savais pas trop ce que je devais dire ni ce que je devais faire. J’étais un peu perdu, je laissais alors quelque instant de silence avant de tourner mon visage vers lui pour le remercier. Je finissais ma phrase en lui disant que je n’aurais pas pu supporter qu’Emrick me fasse quoi que ce soit. J’étais loin d’être guérie par mon traumatisme et je ne le saurais surement jamais. Je baissais ma tête honteuse, je ne m’attendais pas à ce qu’il me réponde quoi que ce soit pourtant je l’entendis me dire que lui non plus n’aurait pas aimé. Je le remerciais de ne pas en dire plus et moi-même je ne rajoutais rien. Il n’y avait rien à dire de plus sur ce sujet.
    Je repris la parole quelques secondes plus tard pour m’excuser. Je m’excusais d’être partit sans lui dire le pourquoi, la dernière fois qu’on s’était vu. Je ne voulais pas qu’il se sente coupable de quoi que ce soit. Je le vis réfléchir avant de tourner sa tête vers moi pour me répondre que ce n’était pas grave et qu’il avait compris mon attitude et le fait que je l’avais évité depuis ce jour. Il rajouta qu’il n’avait pas eu l’impression de faire quelque chose de mal au début. Jared ne souriait pas et ça me faisait mal au cœur, je préférais le voir heureux mais ce n’était pas vraiment le cas.


    Je ne t’en veux pas, c’est plutôt à moi que j’en veux. Et puis pour tout te dire, moi aussi je n’avais pas l’impression de faire quelque chose de mal mais quand les pensées sont revenues dans mon esprit, j’ai compris que j’avais brisé ma promesse. Si je t’ai évité, ce n’est pas à cause de toi et de ce qu’on a fait, mais plutôt à cause de la peur que j’aie de briser une deuxième fois cette promesse. J’ai pensé que ce serait plus facile pour moi de t’oublier. Mais ce n’est pas le cas pour une raison, le fait que je tienne trop à toi. Sans le vouloir, tu es devenu un ami cher et un soutient.

    Encore une fois, je lui ouvrais mon cœur mais je ne voulais pas qu’il voit sa négativement. Je savais que c’était dur pour moi d’oublier mes sentiments mais je savais aussi que je devais le faire pour nous deux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Une sortie scolaire, des explications et on passe à autre chose [Avec Jared]   Jeu 22 Mar - 17:50



La sortie scolaire était censée bien se passer, c'était une sortie pour apprendre c'est vrai mais aussi pour s'amuser et passer un peu de temps tous ensemble. Mais apparemment pour certaines personnes ça ne suffisait pas, enfin surtout pour une personne en particulier, le dénommé Emrick. Celui ci avait oublier sa tente et bien sûr Deborah lui avait proposer de dormir dans la sienne, elle était un peu trop gentille des fois mais bon ça faisait partit de son charme.

Jared n'arrivant pas à dormir il sortit de la chambre pour aller s'allonger dehors et heureusement parce que comme ça il put entendre les plaintes de la jeune fille et atteindre sa tente assez vite pour intervenir. Le mec était sur elle mais il n'avait pas eu le temps d'aller trop loin, Jared l'empoigna et le dégagea de la tente lui ordonnant d'aller dans la sienne et précisant qu'il ne fallait mieux pas pour lui qu'il se fasse remarquer une deuxième fois parce que s'il essayait de recommencer il serait bien moins gentils qu'il l'avait été la.

Il était ressortit sans rien ajouter pour retourner s'allonger dehors, faut dire que leur relation était plutôt... plutôt mauvaise en ce moment, ben oui ça faisait quand même deux semaines qu'ils ne s'étaient pas adresser la parole donc bon. Et puis elle devait déjà être assez gênée comme ça, il n'allait pas en plus rester vers elle pour la mettre plus mal à l'aise et si elle l'avait évité pendant tout ce temps c'était bien qu'elle n'avait plus vraiment envie de le voir.

Pourtant contre toute attente elle le rejoint dehors et s'assit à côté de lui. Au début personne ne parlait puis elle prit enfin la parole pour le remercier, disant qu'elle n'aurait pas supporter qu'Emrick ne lui fasse quoi que ce soit et comme le dis Jared juste après, lui non plus ne l'aurait pas supporté. Non certainement pas. Mais bon il n'allait pas s'étaler sur le sujet, elle n'en avait probablement pas envie et lui non plus.

Quand elle reprit la paroles ce fut pour s'excuser d'être partit sans donné d'explications deux semaines auparavant, quand ils avaient couchés ensemble. Il tourna enfin la tête vers elle pour lui répondre. Même si elle ne lui avait pas donné d'explications il avait comprit, ça n'était pas bien dur en même temps. Ça réaction était compréhensible même s'il au début il n'avait pas crus faire quelque chose de mal, en fait il avait agis avant de réfléchir, il s'était écouté et avait fait ce dont il avait vraiment envie, et il aurait voulut ne pas avoir à regretter ça parce qu'il avait vraiment passé un bon moment.

Elle ne lui en voulait pas ? Ah non ? Ou alors elle lui en voulait mais n'osait pas lui dire ? Oh c'est à elle qu'elle en voulait ? Pourquoi ? C'était lui qui avait gaffé et tout gâché, pas elle. Elle non plus n'avait pas eu l'impression de faire quelque chose de mal jusqu'à ce que ses pensées lui reviennent. Ses pensées sur sa promesse bien sûr, sa promesse qu'elle avait brisé à cause de lui et si elle l'avait évité c'était par peur de la briser une deuxième fois. Alors ça lui faisait tend de mal que ça d'avoir brisé cette promesse ? Elle avait pensé qu'en l'évitant il serait plus facile pour elle de l'oublier mais apparemment non, elle n'y arrivait pas parce que d'après elle elle s'était trop attachée à lui et sans le vouloir il était devenus un ami cher et un soutien pour elle. C'était les mots qu'elle avait employé.

Les promesses qu'ils s'étaient faites étaient elles si dur à tenir pour chacun d'eux ? Jared n'avait pas non plus beaucoup apprécié le fait qu'ils ne se parlent plus et s'était décidé à aller lui parler si elle ne venait pas, ne pas l'ignorer pendant tout le voyage parce que c'était nul. Et puis ce n'était pas vraiment son truc d'ignorer une personne, il ne le faisait jamais mais la que voulez vous il n'avait pas vraiment eu le choix mais il n'avait pas non plus cherché à éviter son regard.

« Tu regrettes ? Tu regrettes d'avoir fait ce qu'on a fait ensemble l'autre jour ? »

Dans le fond il espérait qu'elle lui dise que non mais la réponse la plus logique était plutôt oui, vu sa réaction juste après et vu se qu'elle venait de lui dire il ne savait même pas pourquoi il lui avait posé la question.

« Tu ne devrais pas t'en vouloir, tu n'y est pour rien, c'est moi qui suit rentré dans la douche et qui t'ai embrassé pas le contraire. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Une sortie scolaire, des explications et on passe à autre chose [Avec Jared]   Ven 23 Mar - 17:30

    La sortie débutait bien, elle était là pour nous permettre d’améliorer notre créativité mais aussi pour apprendre à mieux connaître les personnes du groupe. Et quoi de mieux que l’entraide pour ça. Emrick avait oublié sa tante et lorsque j’avais vu que personne ne se proposait pour qu’il dorme dans une autre tente, je n’avais pu ne pas le faire. Je lui avais donc proposé de dormir dans la mienne. Je pensais que tout allait bien se passer.
    Le soir venu, nous allions tous se coucher, je pensais pouvoir dormir tranquillement malgré le froid qu’il y avait. Pourtant Emrick vint se coller contre moi alors que je lui demandais de se reculer. Il était hors de question que je couche avec lui, j’étais loin d’être ce genre de fille. Cependant il ne m’écoutait pas et je me retrouvai en-dessous de lui, je haussais le ton pour lui demander de partir de la tente. Je n’arrivais pas à le repousser. A ce moment-là, j’avais peur qu’il abuse de moi et je savais que c’était ce qu’il allait faire si personne ne m’entendait.
    Je crois bien, que j’ai eu de la chance de mon côté lorsque Jared arriva en trombe sous la tente pour empoigner Emrick et le faire sortir dehors et lui ordonnant d’aller dormir dans sa propre tente. J’étais toute gênée et je ne savais pas quoi lui dire, ça faisait quand même deux semaines que nous nous étions adressé la parole. Jared me regarda avant de partir, attendait-il que je lui dise quelque chose ? Je n’en savais rien et j’étais un peu paumé dans ma tête. Mon cœur voulait que j’aille le voir et qu’on s’explique et mon esprit me disait que ça ne m’aiderait pas à oublier mes sentiments. Mais j’avais mal de ne plus lui parler. Je décidais d’écouter mon cœur comme je le faisais depuis que je le connaissais. Je mettais mon manteau et mes chaussures et sortit le rejoindre.
    Je m’asseyais à côté de lui, je n’osais pas vraiment prendre la parole et lui non-plus apparemment. Pourtant je pris quand même la parole pour le remercier de ce qu’il venait de faire, je savais que je n’aurais pas pu supporter s’il m’aurait touché et mes vieux démons, qui me hantaient de temps en temps, seraient revenus à la surface plus vite que prévu. Jared m’avoua que lui non-plus ne l’aurait pas supporté. Je ne savais pas trop si c’était notre amitié qui lui faisait rien ça ou ses sentiments naissaient et je ne rajoutais rien ne voulant pas m’éterniser sur ce sujet.
    Je repris la parole quelques instants après pour m’excuser d’être partit sans lui donné d’explications, la dernière fois qu’on s’était vu. Il tourna sa tête vers moi pour me répondre qu’il avait compris et qu’il n’avait pas pensé faire de mal au début. Je ne voulais pas qu’il croit que je lui en voulais de quoi que ce soit car c’était loin d’être le cas. Je lui en fis par en rajoutant que c’était à moi-même que j’en voulais et que moi-même je n’avais pas eu l’impression de faire quelques chose de mal au début. Pourtant mes pensées étaient revenues à la surface et j’avais compris que j’avais brisé ma promesse. Je l’avais évité pour que ça ne recommence pas une deuxième fois et que ce serait plus facile pour moi de l’oublier pourtant je n’y arrivais toujours pas car je tenais trop à lui, il était devenu un ami cher à mes yeux et surtout un soutien pour moi. Je lui ouvrais mon cœur encore une fois, mais ce n’était pas négatif et ce n’était que de l’amitié. Je me rendais compte que notre ignorance ne nous avait pas ignorés et que ça ne nous avait servi à rien. Jared me demanda alors si je regrattais d’avoir fait ce qu’on avait fait ensemble. Je n’avais pas besoin d’y réfléchir pour y répondre.


    Oui… Enfin non, je ne regrette pas car grâce à toi, j’ai pu oublier la douleur d’un viol et j’ai pu me rendre compte que ça pouvait donner du plaisir. Et puis même si c’est dur de le dire, je ne regrette pas car c’était un peu ma première fois et qu’en y réfléchissant je ne pouvais pas imaginer mieux que toi car les sentiments étaient là pour moi. Et puis le dernier point qui fait que je ne regrette pas, c’est que j’ai pu voir une autre qualité de toi, la douceur.

    J’aurais pu lui dire que je regrettais pour que ce soit plus simple. Mais je ne pouvais pas lui mentir, car si je le faisais, je me mentirais à moi-même. Il rajouta ensuite que je ne devais pas m’en vouloir car je n’y étais pour rien puisque c’était lui qui était rentré dans la douche et qui m’avait embrassé et non le contraire.

    En fait, je crois que nous sommes nous deux coupables. C’est peut-être toi qui es rentré dans la douche mais j’aurais pu te repousser lorsque tu m’as embrassé. Pourtant je ne l’ai pas fait et je t’ai rendu ton baiser.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Une sortie scolaire, des explications et on passe à autre chose [Avec Jared]   Sam 24 Mar - 14:14



Il était intervenus point c'est vrai qu'il ne valait mieux pas s'attarder sur le sujet, se remémorer ce genre de choses n'était pas agréable et c'était plutôt pesant comme sujet de conversation alors autant passer à autre chose. Voilà pourquoi il n'avait rien ajouté de plus au fait qu'il ne l'aurait pas supporté non plus si cet Emrick lui avait fait quoi que ce soit. D'ailleurs celui ci il était catégorisé.

Elle était à côté de lui, toujours assise alors que lui restait allongé. La conversation tourna finalement sur ce qu'il s'était passé la dernière fois, c'est à dire deux semaines auparavant. Elle s'excusait d'être partit sans donner d'explications mais même sans ça c'était pas bien dur de comprendre. Et comme il lui dit il n'avait pas pensé faire quelque chose de mal au début mais quand il l'avait vus partir et ben... toute ses pensées étaient partis dans le noir. Et il c'était rendus compte que la il avait fait vraiment LA grosse bourde et se sentait coupable parce c'était bel et bien de sa faute.

Pourquoi s'en voulait-elle à elle même ? Le problème pour elle c'était qu'elle avait brisé sa promesse, et puis lui la sienne par la même occasion mais il se rendait bien compte que finalement se faire se genre de promesse était absurde parce qu'en voulant les tenir ça ne faisait que nous y faire penser encore plus. Bref c'était bien compliqué tout ça. D'ailleurs elle non plus n'y arrivait pas, elle disait que Jared était devenus pour elle un amis cher et un soutien pour elle. Il était évident que pour lui c'était vrai aussi. C'était quand même rare qu'il s'attache autant à une personne.

Il ne put s'empêcher de lui demander si elle regrettait même si la réponse état presque évidente pour lui sinon pourquoi serait-elle partit, d'ailleurs il ne fut pas étonné de la première réponse qu'il entendis mais plutôt de la deuxième puisqu'elle se reprit pour dire qu'en fait non elle ne regrettait pas. Parce qu'elle avait put oublier la douleur d'un viol et c'était rendus compte qu'elle pouvait ressentir du plaisir la dedans. Elle continua en disant qu'elle n'aurait pas put imaginé mieux que lui pour sa première fois car les sentiments étaient la pour elle. Wahou ça c'était ce qui s'appelait une révélation, enfin il savait bien qu'elle avait des sentiments pour lui mais je ne sais pas, ça façon de lui dire la lui faisait voir d'un autre œil ce qu'ils avaient fait. Elle rajouta aussi qu'elle avait put découvrir une nouvelle qualité chez lui qui était la douceur, ça aussi ce fut une surprise, faut dire qu'on ne lui disait pas souvent mais c'est vrai qu'il avait été doux avec elle.

Lui il l'avait regretté vu les conséquences que ça avait eu mais avec tout ce qu'elle venait de lui dire en fin de compte il ne regrettait plus tend que ça. Il lui fit d'ailleurs signe de s'allonger, elle n'était pas obligé de le faire mais c'était plus confortable. Jared voulut quand même préciser qu'elle ne devait pas s'en vouloir puisque c'était lui qui était en tord, c'était lui qui était rentré dans la salle de bain, dans la douche et puis qui l'avait embrasser. Mais bien sûr elle ne le voyait pas comme ça, elle admettait que j'étais coupable mais elle se trouvait aussi une part de responsabilité dans ce qui était arrivé en disant qu'elle aurait put le repousser et que pourtant elle lui avait rendu son baisé.

« Tu oublis que je le savais, je savais que tu me rendrais mon baisé, tu me l'avais dit que si je te réembrassais tu ne me repousserais pas. »

Et oui ce petit détail jouait aussi. Et ça pouvait continuer longtemps comme ça, enfin si elle ne regrettait pas c'était déjà ça, pourtant elle s'en voulait d'avoir brisé sa promesse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Une sortie scolaire, des explications et on passe à autre chose [Avec Jared]   Dim 25 Mar - 13:15

    J’avais eu de la chance que Jared ne se trouvait pas loin et qu’il m’avait entendu hausser le ton. Il était venu dans la tente et avait viré Emrick de celle-ci en lui disant d’aller dormir dans la sienne. Je n’avais pas osé lui dire quoi que ce soit mais j’étais ensuite partit le rejoindre dehors pour le remercier. Aucun de nous deux ne voulait s’éterniser sur ce sujet.
    J’étais assise à côté de lui alors qu’il était allongé, ça ne me dérangeait guère et ma position me convenait. Je changeais de conversation en m’excusant d’être partit sans lui donner de véritable explications il y a de cela deux semaines. J’avais prétexté que je devais rentrer pour me changer et pour ne pas louper les cours de l’après-midi, mais c’était complètement faux, j’étais seulement partit pour oublier, oublier que j’avais brisé une promesse et oublier mon sentiments vis-à-vis de lui. Pourtant il me répondit qu’il avait compris les raisons et qu’il savait que j’avais eu du mal pour lui parler mais qu’il n’avait pas pensé faire quelque chose de mal au début. Ce qui était étonnant pour ma part, c’est que je ne lui en voulais pas, c’était à moi que j’en voulais. Je n’avais moi non plus pas eu l’impression de faire quelque chose de mal avec lui mais mes pensées étaient revenues dans mon esprit et j’avais compris mon erreur. J’avais fait ce qu’il y avait de plus idiot, c’est-à-dire, l’éviter. Je l’avais évité mais tout cela n’avait servi à rien car je ne pouvais pas l’oublier. Jared était un ami cher et un soutien à mes yeux et je ne pouvais pas l’exclure de mon entourage en un claquement de doigts.
    Jared ne commenta pas tout ce que je venais de dire mais il me demanda si je regrettais ce qu’on avait fait ensemble. J’aurais voulu lui dire que oui et c’est ce que je fis pourtant c’était un mensonge et je ne pouvais pas lui mentir. Je me rattrapais alors en lui disant que je ne regrettais pas pour plusieurs raisons. Déjà, grâce à lui j’avais pu oublier la douleur d’un viol et me rendre compte que ça pouvait donner du plaisir. Ensuite, pour moi c’était un peu comme ma première fois et je n’aurais pas pu rêver mieux que lui pour cela car dans cet acte, j’y avais mis mes sentiments. Et enfin, j’avais pu découvrir une autre qualité de lui, une qualité qu’il cache aux yeux des autres, sa douceur.
    J’avais été honnête avec lui et c’était mieux ainsi, si je lui aurais dit que je regrettais, j’avais peur qu’il fuit mon regard alors que je ne regrettais rien même si je m’en voulais. Ça pourrait être plus simple de regretter mais je ne pouvais pas me mentir à moi-même ni à lui.
    Il me fit signe de m’allonger à côté de lui, ce n’était pas une obligation. Mais je le fis, me retrouvant à regarder les étoiles à côté de lui. Il rajouta ensuite que je ne devais pas m’en vouloir car je n’y étais pour rien puisque c’était lui qui était rentré dans la douche et qui m’avait embrassé mais je n’étais pas de son avis et je lui en fis part. Pour moi, nous étions tous les deux coupables. Il était entré dans la douche et m’avait embrassé mais moi je ne l’avais pas repoussé et lui avait rendu un baiser. J’avais l’impression qu’il voulait que je mette toutes les responsabilités sur son dos mais je ne pouvais pas et même s’il savait que j’allais lui rendre son baisé, car je lui avais dit que s’il recommençait je craquerais, je ne pouvais pas lui en vouloir. Je me rappelais bien de cette conversation, c’était après le baisé qu’on avait échangé à l’hôpital.


    Oui, et je crois que c’est toujours le cas. Je ne peux pas oublier mes sentiments du jour au lendemain. Mais tu as du oublier une chose, j’avais rajouté une chose, qu’on devait faire en sorte que ça ne recommence pas ensemble. Alors ce qui s’est passé n’est pas que de ta faute et je pense qu’on devrait passer à autre chose. Mais avant cela, j’aimerais savoir à mon tour une chose, est-ce que tu regrettes ce qu’il s’est passé ?

    Je voulais qu’il soit à son tour aussi honnête que moi. Je n’aurais peut-être pas du poser la question pour tourner plus facilement la page mais j’avais besoin de le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Une sortie scolaire, des explications et on passe à autre chose [Avec Jared]   Mer 28 Mar - 13:19



Après son intervention Deborah avait rejoint Jared dehors et c'était assise à côté de lui qui était allongé. Ils ne s'étaient pas éternisés sur le sujet « Emrick » de toute façon il n'y avait pas grand chose de plus à dire et il ne voulait pas la mettre plus mal à l'aise.

La conversation dévia donc sur ce qu'il s'était passé la dernière fois qu'il s'étaient vus, c'est à dire quand ils avaient couché ensemble et qu'elle était ensuite partie sans donner de vrais explications, ce pour quoi elle s'excusa mais sans ça il avait quand même comprit. Ça n'était pas bien compliqué quand on se remémorait la jour juste avant que cela n'arrive, plus précisément dans l'ascenseur où ils s'étaient fait à eux même des promesses qu'ils avaient en quelque sorte rompus en couchant ensemble.

Oui Jared s'en voulait, et il s'en était voulus encore plus en voyant qu'elle l'évitait, chose qu'il n'avait absolument pas voulut, mais ils avaient enfin l'occasion de reparler la, tranquillement et surtout sans prise de tête même si leurs points de vus étaient différents. Il avait finis par lui demander si elle regrettait ce qu'ils avaient fait ensemble et à sa plus grande surprise après son oui elle se reprit disant qu'en fait non en énumérant les raisons. Elle avait put oublier la douleur d'un viol en ce rendant compte qu ça procurait du plaisir et d'après elle elle n'aurait pas put rêver mieux pour une première réelle fois car les sentiments y étaient, et pour finir elle dit avoir découvert une autre qualité chez lui qui était la douceur, il ne savait pas si c'était vrai mais il ne trouvait pas vraiment quoi ajouter.

Il lui proposa d'un signe de la main de s'allonger, ce qu'elle fit. Ça l'avait touché malgré tout, ça lui remontait un peu le moral de savoir qu'en fin de compte elle ne regrettait pas et ça l'aidait à l'accepter aussi. Il précisa quand même qu'elle n'avait pas à s'en vouloir puisqu'elle n'y était pour rien, c'était bien lui qui était entré dans la douche et l'avait embrassé mais elle répondit qu'ils était tout les deux coupable puisqu'elle ne l'avait pas repousser et qu'elle lui avait rendu son baisé. Mais ce baisé il le savait qu'elle lui rendrait, elle le lui avait dit quelques jours avant.

Il ne pensait pas qu'elle lui réponde ça mais si, elle venait de lui dire que c'était toujours le cas, que si il l'embrassait elle lui rendrait encore une fois son baisé parce qu'elle ne pouvait pas oublier ses sentiments du jour au lendemain, et il faut dire que se qu'ils avaient fait n'aidait pas vraiment non plus. Elle rajouta cependant qu'elle se rappelait aussi avoir dit qu'ils devaient faire en sorte eux deux ensemble de ne plus s'embrasser don qu'il n'était pas seul responsable mais que de toute façon il fallait passer à autre chose. Oui c'était la meilleure chose à faire maintenant qu'ils avaient mis les choses au clair, tourner la page même si il n'était absolument pas sûr d'y arriver, en fait il savait même très bien qu'il n'oublierait pas ce moment passé avec elle, ça lui était impossible mais ça il ne lui dirait pas.

La question à laquelle il aurait du s'attendre puisqu'elle était inévitable arriva comme une flèche, elle voulait à son tour savoir, ce qui était d'ailleurs tout à fait normal, s'il avait lui regretter ce qu'il s'était passé entre eux.

« Et bien au début quand tu étais encore avec moi dans le lit non je ne regrettais rien et j'étais bien mais quand tu t'es levé tout m'est revenus en tête et j'ai bien comprit que si tu ne m'évitais pas tu serait quand même gênée, enfin bref oui j'ai regretté parce que je me suis dit que si je ne l'avais pas fait tout aurait très bien continué. Et puis la depuis tout à l'heure je crois que tu m'as fais à nouveau changé d'avis, si toi tu ne regrettes pas, je n'ai plus aucune raison de le regretter et je suis content que ça soit comme ça finalement. »

Il n'avait pas eu à bégayer et il s'était exprimé correctement puis il avait dis la vérité, elle elle lui avait dite alors pourquoi lui mentir, et puis mentir la dessus ça lui rapporterait quoi, hein ? Rien, absolument rien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Une sortie scolaire, des explications et on passe à autre chose [Avec Jared]   Jeu 29 Mar - 17:06

    La conversation avait dévié sur ce qu’il c’était passé il y a deux semaines. J’étais partit sans d’explications après qu’on est couché ensemble. Tout ceci n’aurait pas dû arriver et pourtant je ne regrettais rien. Et c’est ce que je venais de lui expliquer après qu’il m’ait demandé si je regrettais. J’avais eu envie de lui dire que oui pourtant c’était lui mentir et je m’étais contredit ensuite pour lui dire que je ne regrettais pas pour plusieurs raisons. La première c’était qu’il m’avait fait oublier la douleur d’un viol et que j’avais pu prendre confiance que ça pouvait me donner du plaisir. La deuxième raison c’était que je n’aurais pas pu rêver mieux pour une première fois car même si je voulais les oublier, les sentiments étaient présents. Et puis enfin, grâce à ça j’avais pu découvrir un peu plus Jared et voir qu’il pouvait faire preuve de douceur, c’était quelque chose qui ne montrait pas et j’étais contente de le savoir. Alors même si j’avais brisé une promesse que je mettais faite, je ne pouvais pas regretter ce qu’il s’était passé.
    Il me fit signe de m’allonger, ce que je fis. Je regardais les étoiles qui brillaient dans le ciel. Ca faisait presque trop romantique mais j’oublier cela en me disant que j’étais juste avec un ami. Il me précisa que je ne devais pas m’en vouloir car c’était lui qui était rentré dans la douche pour m’embrasser. Pourtant je ne le voyais pas comme ça, je lui avais rendu son baisé au lieu de le repousser, ce que j’aurais dû faire mais ce que je n’avais pas pu faire. Pourtant il gardait sa position car je lui avais dit que je lui aurais dû son baisé s’il m’embrassait. Il avait gardé ça en mémoire mais apparemment il avait oublié une chose. Je pris donc la parole en lui disant que je lui rendrais encore son baisé s’il recommençait car je ne pouvais pas oublier mes sentiments du jour au lendemain. Je rajoutais ensuite que je lui avais aussi dit que c’était à nous deux de faire en sorte que ça ne recommence pas, j’avais donc une part de responsabilité dans ce qu’il s’était passé mais que malgré cela, on devait passer à autre chose. Il fallait qu’on avance et ce n’était pas en se remémorant tout cela qu’on allait y arriver.
    Pourtant j’avais quand même besoin de savoir une chose, si lui il regrettait ce qu’il s’était passé. J’avais l’impression que ça ne m’aiderait pas vraiment à tourner la page mais je voulais le savoir et j’espérais qu’il allait être sincère avoir moi. Il me répondit que ça n’avait pas été le cas au début mais que lorsqu’il m’avait vu me redresser pour partir, il s’était tout remémorer et que là il avait regretté car il savait que j’aurais été gênée même si je ne l’aurais pas évité. Il continuait de parler en disant que maintenant il ne regrettait pas car je venais de lui dire que je ne regrettais pas et qu’il n’avait plus aucunes raisons de regretter. Je souriais, ça avait été comme moi. J’étais heureuse qu’aucun de nous deux ne regrettes, si ça aurait été le cas, je crois que ça aurait été dur de pouvoir continuer à se parler comme avant. Je fermais un peu les yeux profitant de la douceur du soir. Je commençais à sentir la fatigue arriver. Je me redressais et fis un bisou sur la joue de Jared.


    Je vais aller me coucher, je suis fatiguée.

    Je me redressais commençant à partir. Je repensais au faite qu’il avait laissé sa tente à Emrick. Je me retournais donc vers lui.

    Il y a assez de place pour deux dans la tente, tu peux venir dormir dedans si tu veux.

    Je n’avais pas envie qu’il dorme dehors, ce n’était quand même pas agréable. J’arrivais dans la tente, j’enlevais mes chaussures et mon manteau pour me coucher sur mon duvet en mettant la petite couverture sur moi. J’avais un peu froid et frissonnai tout en essayant de trouver le sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Une sortie scolaire, des explications et on passe à autre chose [Avec Jared]   Ven 30 Mar - 17:04



C'est vrai qu'en lui disant qu'elle n'avait pas regretter puis en lui expliquant pourquoi ça l'avait soulagé et puis ça l'avait lui même aidé à ne plus le regretter. Parce que regretter un tel acte c'était quand même dommage surtout que la tout ce qu'il demandait c'était de pouvoir se rappeller de ce moment en positif, sans pensée pertubatrice ou regret, pour ne pas tout gâcher parce que malgré tout il ressentait bien autre chose que de la simple amitié pour Deborah et même s'ils avaient décidé de les oublier il ne pouvait pas nier que ce moment avec elle était différent de ceux qu'ils passaient avec d'autres femmes.

Donc il avait put lui dire la vérité sans qu'elle soit blessante et c'était une bonne chose, il l'avait déjà assez fait souffrir comme ça, la pauvre il lui en faisait voir de toute les couleurs, elle qui n'avait rien demander, voulant seulement lui apporter de l'affection et en avoir en retour. Il l'a vit fermer les yeux et fit de même, il avait assez observer les étoiles depuis tout à l'heure. Il ne fit même pas attention quand elle se redressa, pensant qu'elle ne faisait que se retourner pour être dans une position plus confortable jusqu'à ce qu'il sente ses lèvres sur sa joue et qu'il ouvre les yeux. Elle lui avait simplement fait un bisou sur la joue mais ça le fit légerement sourire quand même. Elle le prévint qu'elle allait se coucher car elle était fatiguée.

Il hocha la tête tendis qu'elle partait en direction de sa tente. Lui c'était promis de ne pas dormir et de surveiller sa propre tente ou le dénomé Emrick était pour que ce qui était arrivé ce soir ne se reproduise pas. Mais finalement la petite voix de Deborah l'avertit qu'il y avait assez de place pour deux dans sa tente et qu'il pouvait venir s'il le voulait. Bon il n'allait probablement pas pleuvoir cette nuit vu qu'il n'y avait aucun nuage mais c'est vrai que ce n'était pas non plus tout confort ici, donc la proposition était plutôt tentante, mais attention cette fois ci on se tien à carreaux !

"Après tout pourquoi pas"

Il se releva et la rejoin sous sa tente où lui aussi enleva ses chaussures mais pas son manteau puisqu'il n'en avait pas, celui ci devait être resté dans sa tente à lui puisque quand il en était sortit il faisait encore bon. C'est vrai que la tente de Deborah n'était pas trop petite. Il s'allongea à côté d'elle, probablement la où était allongé Emrick avant qu'il ne décide de jouer au con. Il se mit sur le dos et appuya sa tête sur une de ses main.

"Dors bien"

Oui elle était fatigué il n'allait pas l'embeter en lui parlant encore pendant des heures, elle se sentirait obligé de répondre et au final elle serait crevée, ce n'était pas le but.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Une sortie scolaire, des explications et on passe à autre chose [Avec Jared]   Sam 31 Mar - 17:00

    J’étais un peu rassurée qu’il ne regrette rien au final. A quoi aurais-servit l’inverse ? Il était passé par les mêmes étapes que moi, le fait de penser faire quelque chose de bien pendant l’acte, puis de regretter après et ensuite de comprendre que ça ne servait à rien à regretter. Il m’avait fait connaître quelque chose que je ne voulais pas et je ne lui en voulais pas. Et puis, nous étions tous les deux consentants, alors ça ne servait à rien à en vouloir à l’autre. J’aurais pu continuer à l’ignorer mais ça ne me permettait pas de l’oublier et malgré que je ne savais plus où j’en étais dans mes sentiments, j’avais beaucoup d’affection pour lui et je ne pouvais plus le faire sortir de ma vie avec un claquement de doigt. Et j’étais rassurée de savoir qu’il ne regrettait rien, je ne voulais pas que notre amitié change à cause de ça. J’aurais bien dit que c’était une erreur mais même là je ne le pouvais pas, car je ne voyais plus ça comme ça. Je fermais les yeux pour profiter de la douceur du soir. J’étais apaisée, je ne pensais plus à méli-mélo de mes sentiments, seul l’instant présent comptait. Je savais que je devrais prendre une décision à un moment où un autre mais je n’avais pas envie de penser à cela pour l’instant.
    Je me redressais quelques minutes plus tard et déposai un baiser sur la joue de Jared. Je sentais la fatigue arriver. Il ouvrit ses yeux et eu un petit sourire que je lui rendis en le prévenant que j’allais me coucher car j’étais fatiguée. Je me redressais et commença à partir. J’avais oublié qu’il n’avait plus de tente pour dormir et c’est quelques pas plus loin que je me retournais pour lui proposer de dormir dans la mienne. Je ne pouvais quand même pas le laisser dormir dehors. Je fis contente qu’il accepte.
    Arrivé dans la tente, j’enlevais mon manteau et mes chaussures et me coucha sur mon duvet en remontant la couverture sur moi. Malgré cela, je frissonnais à cause du froid. Jared c’était lui aussi allongé après avoir enlevé ses chaussures, il me souhaita une bonne nuit. Je souriais.


    Merci, toi aussi dors bien.

    Je fermais ensuite les yeux en essayant de m’endormir. Mais c’était peine perdu, j’avais trop froid et je savais que je n’aurais pas été à l’aise avec mon manteau sur moi. Je me retournais me retrouvant face à Jared. Je vis que lui non plus ne dormait pas.

    Je peux me mette à côté de toi, j’ai froid et je n’arrive pas à dormir.

    Je me rendis compte trop tard de ce que je venais de lui demander. Je n’avais pas réfléchi avant et je ne voulais pas qu’il le prenne mal surtout avec ce qu’il s’était passé il y avait deux semaines. Et en même temps, j’espérais qu’il me dise oui, juste pour me retrouver dans ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Une sortie scolaire, des explications et on passe à autre chose [Avec Jared]   Mar 3 Avr - 17:34



Jared avait été étoné de l'entendre dire qu'elle ne regrettait rien, mais le fait qu'ils ne regrettent du coup rien tout les deux réchauffait un peu le froid qu'ils avaient eu durant ses deux dernières semaines. Et c'était largement mieux comme ça parce que ne croyez pas que parce que l'on ne vvois pas une personne on ne pense pas à elle ça aurait même tendance à être l'inverse. Moins tu vois le personne plus elle te manque et donc plus tu penses à elle. Il pouvait parler en connaissance de cause la.

Quand elle ferma les yeux il l'imita histoire de se reposer un peu mais il la sentit quelques inutes plus tard lui faire un bisou sur la joue ce qui lui fit rouvrir les yeux et sourire légerement. Elle le prévins qu'elle allait se coucher car elle commencait à sentir que la fatigue la gagnait, il hocha de la tête en guise d'aquisement et elle partit en direction de sa tente mais au bout de quelques pas et se retourna pour lui proposer de venir dormir dans sa tente, qu'après tout il y avait la place pour deux. Il accepta, pourquoi refuser, le sol avait beau être couvet d'herbe il n'était pas aussi confortable qu'un matelat à l'abrit dans une tente, et puis Deborahn'était pas de mauvaise compagnie bien au contraire. Okay c'est peut-être pas raisonable parce que lui prof et elle élève dans la même tente voila quoi, mais bon il ferait attention le lendeain matin.

Il se leva doncet la rejoint dans sa tente, enlevant ses chaussures avant de se coucher mais rien d'autre étant donné qu'il n'avait ni veste ni blouson et qu'il ne faisait pas non plus super chaud mais bon ça encore ce n'était pas très gênant puisqu'il n'était pas frileux, cependant il n'allait quand même pas se mettre torse nu donc voila. Bref. Il s'allongea sur le dos et appuya sa tête sur une de ses main avant de lui souhaiter une bonne nuit qu'elle lui souhaita aussi.

Il ne fermait pas les yeux tout de suite, il pensait plutôt comme toujours mais pas des pensées négatives, pour une fois. Il entendis Deborah se retourner et... Ah oui elle venait bien de lui demander si elle pouvait se mettre à côté de lui parce que le froid l'empechait de dormir. Franchement la, vous le voyez lui dire non ? En gros débrouille toi ou dors pas tampis, non ça il ne risquait pas de lui dire, c'était quand même pas un monstre à ce point !

Il la regarda et lui tendis un bras pour qu'elle vienne se blottir contre lui et qu'il puisse refermer son bras sur elle. Il savait très bien qu'il ne devait pas se raprocher autant d'elle une nouvelle fois et qu'il ne fallait pas que ce qu'ils avaient fait la dernière fois se reproduise mais il n'y pouvait rien il aimait bien la sentir dans ses bras. Au moins il était sûr que la il ne lui arriverait rien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une sortie scolaire, des explications et on passe à autre chose [Avec Jared]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une sortie scolaire, des explications et on passe à autre chose [Avec Jared]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Niagara University™ :: Time to, delete you :: Les Archives :: 2010-2011 :: Archives RP's
-
Votez !
Un vote toutes les deux heures ♥
www.obsession27
www.shitamachihito
www.nom du top