AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Raprochement dangereux / Deborah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Raprochement dangereux / Deborah   Ven 9 Mar - 18:14

    Lorsqu’il était rentré dans le douche, j’avais essayé de le repousser, de le convaincre de sortit. Personne n’avait pu voir mon corps nu et là il le voyait alors que j’étais prise au dépourvu. Pourtant, je savais que je ne pourrais pas lui en vouloir mais je savais aussi que s’il continuait à me regarder comme il le faisait, j’allais craquer. C’est ce qu’il s’était passé lorsqu’il s’était approché encadrant mon visage avec ses mains puis venant m’embrasser. Un baiser que je lui rendis tout en parcourant son torse avec mes mains. Je n’avais plus la force de le repousser, ni même de le faire sortir de la douche.
    Je me retrouvais ensuite contre la paroi de la douche, il avait enlevé sa chemise et je pouvais mieux sentir sa peau contre la mienne. Mes mains allèrent ensuite déboucler sa ceinture et faire glisser son pantalon qu’il jeta ensuite en dehors de la douche. On était collé l’un à l’autre et j’aimais cette proximité. Il fit glisser ses mains le long de mon dos pour qu’elles finissent leur trajectoire sur mes fesses, ses mains m’avaient fait frémir en descendant. Mes mains se baladaient toujours sur son corps, j’avais envie de tout mémoriser. Je sentais moi aussi ses frissons alors qu’il venait m’embrasser dans le cou. Je frissonnais encore en sentant ses lèvres sur ma peau, des lèvres douces. Tous ses gestes étaient faits en douceur et il ne se précipitait pas. Je l’en remerciais dans ma tête. Je n’avais pas peur de ce qu’on faisait mais je voulais qu’on prenne notre temps, qu’il n’y est pas de brutalité car ça m’aurait rappelé trop de mauvais souvenirs. En ce moment, je mettais tout mon amour et j’oubliais tout, seul Jared comptait.
    Jared enlevait à présent son caleçon, ont été à présent au même point. Il remonta ensuite mon visage, je ne savais pas ce qu’il voulait savoir. Mais j’étais sûr d’une chose, il ne pouvait pas y voir de peur, j’avais confiance en lui et j’avais envie de continuer, j’avais envie de connaître ma première fois avec lui. Il a dut être rassuré par mon expression car il s’empara à nouveau de mes lèvres. Je faisais glisser ma main tout doucement sur son torse pour qu’elle arrive sur son intimité. J’étais peut-être vierge dans un sens mais je n’étais pas inculte pour autant. Je savais ce que les hommes pouvaient aimés. Je commençais des mouvements de va-et-vient, j’y allais en douceur. Je déposais en même des baisers sur son épaule et dans son cou. Je savais que j’avais surpris Jared car je me surprenais moi-même mais je ne regrettais rien, je me sentais tellement bien à cet instant avec lui que je ne voulais rien changer.
    Jared faisait glisser à son tour sa main qui se retrouva sur mon intimité, là aussi je ne m’y attendais pas pourtant ses caresses me faisaient ressentir du plaisir, un plaisir que je n’avais jamais ressenti avant. Je cachais ma tête dans son cou en fermant les yeux. Ma respiration s’accélérait sous ses caresses mais ma main continuait de faire son travail. Je ne regrettais pas d’avoir attendu avant cet instant, car Jared me faisait ressentir des sensations que je n’aurais jamais pensées possible. A ce moment-là, j’en voulais plus mais ici ce n’était pas évident. La situation n’était pas très confortable.
    J’arrêtais mes mouvements pour prendre la main de Jared après avoir arrêté l’eau de couler. Tout en l’embrassant, je l’emmenais dans sa chambre. On se couchait sur le lit, j’étais en dessous de lui. Je passais une main dans ses cheveux et l’autre sur son torse en m’accaparant encore et encore ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Raprochement dangereux / Deborah   Dim 11 Mar - 17:03




Il 'aurait pas dût faire ça il le savait mais maintenant c'était trop tard pour faire marche arrière. Il était lancé et avait bien l'intention d'aller jusqu'au bout. Elle lui avait bien fait comprendre qu'elle aussi voulait aller jusqu'au bout cette fois ci, dans ses geste, et puis même dans ses yeux puisqu'il n'y avait décelé aucne trace de peur, pas de peur d'aller plus loin.

Il n'aurait pas put deviner qu'il en arriverait à la avec elle, encore un peu avant il se disait qu'il fallait tout faire pour ne pas succomber à leurs sentiments et la ils faisaient l'amour. Dire que ça avait commencer par une simple conversation pour la réconforter puis les lettres dans son casier, ça peut mener loin tout ça mine de rien. La preuve, et puis par contre il ne savait pas du tout ce qu'il allait bien pouvoir faire après, lui dire, comment allait tourner leur relation mais la en ce moment ce n'était pas ce qui le préocuapait, il avait autre chose en tête et il avait bien l'intention de profiter de l'instant présent.

Toujours contre la parois de la douche Deborah, à sa plus grande surprise avait descendut sa main sur la virilité de Jared qui a ce contact avait fermé les yeux et légèrement ouvert la bouche. Voulant aussi lui faire ressentir se plaisir il descedit également sa main le long de son corp pour qu'elle finisse sont trajet à son intimité qu'il caressa doucement. La respiration de la jeune fille qui s'accelerait lui prouvait qu'il s'y prenait bien et d'ailleurs de son côté elle n'avait pas non plus mit fin à ses doux gestes.

Le plaisir montait de plus en plus et l'envie d'aller plus loin également et c'est d'ailleurs la que Deborah décida d'emmener Jared jusqu'à sa chambre, se posant sur le lit, lui la chevauchant tout en continuant de s'embrasser à maintes et maintes reprises. Une des mains de la jeune fille était venue s'enfouir dans ses cheveux et l'autre caressait à nouveau son torse tandis que celle du jeune homme parcouraient son corps pour finalement lever délicatement ses deux jambes autour de lui. C'était un peu comme le moment crucial, celui ou il se lia enfin à elle sans pour autant être brutal, pour pouvoir donner ses premiers coups de reins.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Raprochement dangereux / Deborah   Dim 11 Mar - 19:26

    Nous étions tous les deux dans le même état, le même état d’envie de l’un et de l’autre. Au début, j’avais été en colère qu’il entre dans la douche mais lorsqu’il m’avait embrassé, tout avait disparu et l’envie était apparu. Je n’avais jamais eu cette envie et je n’avais pas peur d’elle et je savais que Jared avait vu dans mes yeux que je voulais aller plus loin, que je voulais le faire avec lui. Sa douceur confirmait ses propos, je sentais que c’était le bon pour ma première fois. Je n’aurais jamais pensé qu’on en arriverait à là, pourtant c’était le cas, alors qu’on avait décidé de ne pas craquer par rapport à nos sentiments qu’on se devait d’oublier. Des sentiments qui n’étaient pas les bienvenus et pourtant on se retrouvait sous la douche.
    Jared m’avait poussé doucement contre la paroi de la douche tout en m’embrassant. Des baisers, qu’on avait du mal à faire cesser. Il avait enlevé son dernier vêtement qui se trouvait être son caleçon alors que ses mains étaient descendu le long de mon dos pour finir leur trajet sur mes fesses. Il posait des baisers dans mon cou, je faisais alors glisser une de mes mains tout doucement le long de son torse. Je n’avais pas envie d’aller vite, je voulais prendre mon temps. Ma main arriva après plusieurs longues minutes sur son intimité et je commençais à faire des mouvements de va-et-vient. Je cachais mon visage en le posant sur l’épaule de Jared et venait déposer des baisers à cet endroit. Sa main ne tarda pas à faire le même trajet pour finir à son tour sur mon intimité qu’il caressa tout en douceur. Pour une fois, je ressentais un plaisir que je n’aurais jamais imaginé pouvoir avoir. Ma respiration s’accélérait un peu mais ma main ne s’arrêta pas.
    Je voulais plus de lui. J’avais envie d’aller plus loin mais la douche n’était pas très confortable. Je stoppais alors l’eau avant de lui prendre sa main et de l’emmener dans sa chambre tout en l’embrassant. Je m’étais couchée sur le lit et Jared s’était posé au-dessus de moi. Je posais une main dans ses cheveux alors que l’autre repartait à l’exploration de son torse. Jared parcourait mon corps avec ses mains avant de venir faire en sorte de passer mes jambes autour de lui. Il se lia à moi, j’avais un peu peur de ce moment, que ce soit douloureux, pourtant c’était loin d’être le cas et je prenais du plaisir. Encore une fois, il y allait tout en douceur, il ne voulait surement pas me faire regretter ce moment. Il donnait des coups de reins, ma respiration commençait à se faire haletante, je venais l’embrasser alors que je cambrais un peu le corps. Ma main se trouvant sur son torse allait se placer sur sa nuque. J’embrassais tout son visage avant de finir le parcours au niveau de son cou. Je cachais mon visage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Raprochement dangereux / Deborah   Lun 12 Mar - 18:44



Et oui il avait finalement craqué, il y était allez, il l'avait rejoin sous la douche et ce n'était pas pour lui apporter le savon. Ben oui il l'avait embrassé et à partir de la elle avait changé de comportement et s'était laissée aller. Finalement elle aussi en avait envie, enfin il savait qu'elle n'éprouvait pas aucun sentiments pour lui et en faisant ça il foutait peut-être en l'air la promesse qu'elle s'était faite et pour ça il s'en voudrait sûrement après. Mais pour l'instant il ne pensait à rien d'autre q'à ce qu'il faisait avec elle, se laissant guider par son envie qui se faisait de plus en plus grande au fur et à mesure qu'il allait plus loin.

Il avait vite finis nu, à égalité avec la jeune femme qui elle, logiquement, n'était pas rentrée de la douche habillée, d'ailleurs il n'y avait que Jared pour faire ce genre de chose. A sa grande mais bonne surprise deborah descendit sa main sur sa virilité pour y faire de délicats mouvements de vas et viens. Bientôt la main de Jared l'imita en venant caresser son intimité. Ils se faisaient tout les deux du bien mais s'ils voulaient aller plus loin, ce qu'ils avaient l'intention de faire, il fallait trouver plus confortable que la parois de la douche contre laquelle il avait poussé Deborah.

C'est pour ça qu'elle lui prit la main pour le tirer jusque dans sa chambre tout en continuant à l'embrasser, puis elle se mit sur son lit avant qu'il ne vienne se mettre à califourchon sur elle, sans arrêter les baisés languoureux. Leurs mains exploraient chacune le corps de l'autre jusqu'au moment où il fit passer ses jambes autour de lui pour enfin ne faire plus qu'un avec elle. Il commenca à donner des coups de reins, doucement au départ pour ne pas brusquer les choses puis en voyant que tout allait bien il commenca à accélérer les mouvements.

Deborah se cambra, venant quand même l'embrasser, sa main passa de son torse à sa nuque et ses baisés descendirent dans son cou. Jared lui passa ses mains sous elle pour avoir quand même un appuis et tout en continuant les coups de bassin il vient poser ses lèvres sur ses seins. A ce moment la il avait l'imprétion que plus rien n'était important, oui on pouvait dire qu'il oubliat tout ses problèmes ce qui était rare ces derniers temps chez lui. A croire que Deborah lui faisait vraiment du bien, autrement que physiquement je veux dire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Raprochement dangereux / Deborah   Mar 13 Mar - 18:38

    Tout était fait en douceur pourtant ça allait vite, il se retrouvait assez vite sans aucun vêtement. Nous avions mis nos sentiments de côté pourtant tout revenait à la surface mais nous passions outre. Je n’avais pas peur avec lui, je n’avais pas cette peur qui faisais que je ne voulais pas qu’un homme me touche. Avec lui, j’avais l’impression que tout était simple. Je savais aussi que je ne pouvais pas juste balader mes mains sur son torse en attendant que le temps passe, c’est pour cela que je prenais un peu les devants en descendant ma main sur son intimité pour faire des mouvements de va et vient. Il ne tarda pas à me suivre pour venir caresser mon intimité ce qui accélérait ma respiration. Il me donnait envie d’aller plus loin mais la douche n’était pas confortable.
    Je stoppais l’eau qui coulait avec de lui prendre sa main pour le tirer jusqu’à sa chambre. Tout au long du chemin, nous n’arrêtions pas de nous embrasser. Je voulais en profiter le plus possible. Je me posais sur son lit alors qu’il venait se mettre au-dessus de moi, nous nous embrassions toujours langoureusement alors qu’une de mes mains se posèrent sur ses cheveux et l’autre repartit à l’exploration de son corps. Jared faisait la même chose avec ses mains avant de les descendre pour que je passe mes jambes autour de lui. Il donnait des coups de reins tout en douceur puis accélérait ses mouvements. Je me cambrai de plaisir tout en l’embrassant. Je passais ma main qui était sur son torse derrière sa nuque pour l’approcher un peu plus de moi alors que j’allais l’embrasser dans son cou. Il passait ses mains dans mon dos puis il posait ses lèvres sur mes seins. Ma respiration commençait à être s’accéder. Je ne pensais plus et me laissai aller. Jamais je n’avais ressenti cette sensation, une sensation qui me faisait du bien. Seul Jared comptait à ce moment.
    J’avais besoin de bouger un peu, je nous fis nous retourner sur le lit et me retrouvais au-dessus de lui. Je commençais alors à bouger mon bassin en accélérant encore un peu le mouvement. Je redressais Jared pour qu’il se retrouve assied et l’embrassait. Je passais mes mains autour de sa nuque et lui mordillais légèrement sa lèvre inférieure avant de l’embrasser à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Raprochement dangereux / Deborah   Jeu 15 Mar - 19:50



Evidement quand il était rentré dans la douche elle elle était toute nue donc pas de temps à perdre à la désabillé, il n'y avait que lui, ce qui accelera les choses. D'ailleurs ses vêtements se retrouvèrent assez vites sur le sol de sasalle de bain, quand on parle de vêtements qui tainent, on sait pourquoi maintenant. Elle avait déscendut sa main sur sa virilité tout doucement et c'était mise à faire des vas et viens, ça il ne s'y attendait pas, même pas du tout mais il ne pouvait que s'en réjouir, après tout, qui s'en serait plain.

Il avait également déscendut sa main pour procurer du plaisir à la jeune femme avec ses caresses et peu de temps après elle le tirait jusqu'à son lit tout en l'embrassant. Aucun des deux ne semblait se poser de question, ils faisaient se dont ils avaient tout les deux envie en ce moment et si il doit y avoir des problèmes et bien ça viendrait après mais Jared ne voulait surtout pas gâcher ce moment avec Deborah pour des questions casse pied.

Elle était allongée sur son lit, lui par dessus elle, toujours en train de s'embrasser. Les mains de Deborah venaient se placer une dans les cheveux de Jared, l'autre sur son torse. Ses mains à lui aussi semblaient agitées, même s'il faisait tout en délicatesse avec une douceur qu'on ne lui connaissait pas forcément. Il vint doucement lever les jambes de la jeune femme qui passèrent autour de lui avant de se lier à elle, une bonne fois pour toute. Il n'avait une fois de plus pas été brusque mais au fur et à mesure qu'il donnait des coups de reins le rythme s'accélerait.

Elle se cambrait venant encore chercher ses lèvres par moment tandis que sentait sa respiration s'accelerer elle aussi. Il avait passé les mains dans son dos et avait descendut ses lèvres sur sa poitrine, l'embrassant. En quelques instant ils se retrouvèrent position inversée, c'est Jared qui était en dessous et Deborah au dessus, elle commenca d'ailleurs bien assez vite à bouger son bassin. Il laissa tomber sa tête en arrière l'espace de deux secondes puis se redressa avec l'aide de Deborah pour recevoir un nouveau baisé qu'il lui rendit avec passion pendant qu'elle passait ses mains dans sa nuque.

L'acte pris le temps qu'il prit, et même s'il en voulait encore plus Jared donnait les derniers coups de bassin, étant de nouveau par dessus la jeune femme, transpirant un peu plus qu'au début, logiquement, il s'était bien dépensé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Raprochement dangereux / Deborah   Dim 18 Mar - 13:15

Lorsqu’il était entré dans la douche, je lui avais demandé de sortir pourtant lorsqu’il avait posé ses lèvres sur les miennes, j’avais craqué et je lui avais rendu son baiser. Les choses se passèrent assez vite et il se retrouva sans ses vêtements. J’avais ensuite descendu mes mains sur son intimité pour commencer des mouvements de va-et-vient. Même si je me considérais vierge, je n’étais pas pour autant une inculte. La main de Jared descendit à son tour sur mon intimité et commença des caresses. Il me procurait un plaisir que je n’avais jamais connu et que je ne pensais pas possible. Il me donnait envie d’aller plus loin avec lui, j’avais toujours eu peur qu’un homme ne me touche pourtant là, j’en avais envie. J’avais confiance en lui et je savais qu’il n’allait pas me faire de mal. J’arrêtais l’eau et lui prit sa mai pour le tirer dans sa chambre. Aucun de nous deux ne se posaient de question et c’était tant mieux car je ne voulais pas que ce moment s’arrête pour des broutilles.
Je m’allongeais sur son lit alors qu’il venait se placer au-dessus de moi. Nous nous embrassions toujours alors que je passais une main sur ses cheveux et que je laissais l’autre main parcourir son torse. Ses mains à lui aussi s’affairaient sur mon corps avant de venir placer mes jambes autour de sa taille. Il se lia à moi tout en douceur, une douceur que je n’aurais pas pu imaginer. Le rythme s’accélérait alors que je me cambrais tout en venant l’embrasser. Ma respiration s’accélérait et devenait haletante. Jared passa ses mains derrière mon dos avant de descendre ses lèvres sur ma poitrine pour l’embrasser. Pour une fois, j’arrivais à me laisser aller et à ne plus réfléchir à mes actes.
J’avais besoin de bouger à mon tour, je nous fis donc changer de position pour que je me retrouve au-dessus de lui. Je commençais assez vite à bouger mon bassin instaurant un rythme un peu plus accélérer. J’aidais Jared à se redresser pour pouvoir l’embrasser. Un baiser qu’il me rendit avec passion alors que je passais mes mains sur sa nuque.
Jared nous fit à nouveau changer de position, je me retrouvais à nouveau en-dessous de lui alors qu’il recommençait à donner ses derniers coups de bassins. Mon corps se cambrait une nouvelle fois alors que les derniers gémissements sortaient de ma bouche. Je ne savais pas si j’avais atteint le septième ciel mais je savais une chose, que jamais je n’avais ressentie autant de plaisir. Jared vint se poser à côté de moi. Je me blottissais contre lui en reprenant mon souffle. Aucun de nous deux parlaient et c’était agréable. Les pensées revenaient dans ma tête, des pensées qu’il m’avait fait oublier. Je ne lui en voulais pas pourtant le souvenir de ma promesse venait me hanter. Une promesse que je venais de briser car je comprenais que je n’arriverais pas à oublier mes sentiments de sitôt mais je devais le faire. Je me redressais pour me retrouver assise sur le lit en me demandant si je ne devais pas m’éloigner de lui. Une seule réponse me venait en tête, une réponse dont j’avais peur car je serais que ça allait être dur. Je me levais sans le regarder.


Je dois rentrer au campus, je dois me changer. Puis cette après-midi, il y a les cours et je n’aimerais pas en louper d’autre.

Je partis dans la salle de bain pour m’habiller sans attendre une réponse. J’avais mal au cœur de faire ce que je faisais. Mais je ne voyais que cette solution pour oublier ce qui venait de se passer et pour oublier mes sentiments.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Raprochement dangereux / Deborah   Dim 18 Mar - 18:09



Il en était arrivé à un point où il ne pouvait plus se "retenir", je ne si pas si le therme est éxact, ça serait plut$ot retenir ses envies et ses pulsions, donc voila il y était allé, il était rentré dans cette douche et l'avait embrasser sans lui demander son avis. Ensuite tout c'était enchainé, elle ne l'avait pas repoussé et comme il ne s'était pas non plus repoussé lui même ils avaient finit leurs caresse sur son lit.

Il s'était enfin lié à elle et contrairement à ce qu'on aurait put croire venant de Jared il n'y avait pas été avec brutalité mais plutôt en douceur. Il savait que l'expérience sexuel que Deborah avait eu n'avait pas été plaisante, pas du tout, elle lui avait tout raconté et il ne voulait en aucun cas que ce moment avec lui lui rapelle ceci. Il était déjà heureux qu'elle ne lui ai pas foutus un vent, même si enfin de compte ça aurait peut-être été mieux, pourquoi ? Parce que vu la réaction qu'elle allait avoir il allait culpabilisé au maximum. Pourtant il n'était pas le genre de mec à regretter, pas ça en tout cas, pas d'avoir fait l'amour avec une femme, parce qu'après tout pourquoi regretter un acte qui fait du bien aux deux personnes ?

Il s'était détaché d'elle après ses derniers coups de rein dans un dernier gémissement et s'était allongé à côté, recouvrant quand même le bas de leur corps du drap. Jared ferma les yeux tandis que Deborah venait se blottir contre lui. Il transpirait un peu, logique en même temps, et il reprenait sa respiration en se souvenant de ce moment plus qu'agréable qu'ils venaient de partager, leurs baisés, leurs caresses et puis son regard. Il ne pensait qu'à des choses agréables jusqu'à ce qu'elle se redresse en position assise ce qui lui fit ouvrir les yeux pourtant encore fermé sur la réalité mais elle revint bien vite à lui quand Deborah se leva et lui dit sans même lui adresser un regard qu'elle devait rentrer au campus, se changer et surtout ne pas manquer d'autres cours.

Et la BAM comme un coup de marteau dans la tête, un peu trop sonné pour réagir il ne put que penser. D'habitude c'était lui qui partait après avoir fait ses petites affaires, ça n'aurait pas du le choquer qu'elle parte et pourtant ses deux phrases qui bien sûr étaient de simples excuses pour partir venaient de lui rappeler en tête tout ce qu'ils s'étaient dit. Comme par exemple le fait qu'ils devaient rester amis, lutter contre leur sentiments l'un pour l'autre, ne pas craquer, il se rappellait même lui avoir dit qu'il ne referait pas la même erreur qu'à l'hôpital c'est à dire l'embrasser.

Il avait tout gâché en fesant ce qu'il trouvait maintenant être une connerie, bon sang pourquoi avait-il fallut qu'il revienne dans cette salle de bain ?! Pourquoi était-il rentré dans cette douche et surtout pourquoi il l'avait embrasser au lieux de faire ce qu'elle lui disait et sortir immédiatement ?! Non la il se trouvait stupide et s'en voulait énormément, il s'en voulait parce qu'elle lui en voulait, et elle lui en voulait à cause de lui. Peut-être n'aurait-il même pas dût l'inviter à venir chez lui. Il avait enchainer les gaffes et les excuses depuis qu'ils se connaissaient et maintenant il était persuadé qu'excuse ou non elle n'arriverait pas à le regarder comme avant, elle lui en voudra toujours.

Il la vit sortir une fois habillée sans qu'il ne puisse recroiser son regard qu'elle éviterait probablement toujours maintenant, la vache c'est fou comme il pouvait culpabiliser, et il aimait pas ça du tout, habituellement il préférait rejetter la faute sur les autres plutôt que sûr lui même, c'était plus facile à vivre, mais la il n'y arrivait pas parce que quoi qu'il se dise il savait que c'était lui qui avait tout fait et il n'arrivait pas à se convaincre du contraire, et encore moins à rejetter la faute sur Deborah.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Raprochement dangereux / Deborah   

Revenir en haut Aller en bas
 

Raprochement dangereux / Deborah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Niagara University™ :: Time to, delete you :: Les Archives :: 2010-2011 :: Archives RP's
-
Votez !
Un vote toutes les deux heures ♥
www.obsession27
www.shitamachihito
www.nom du top