AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 « As long as you don’t choose, everything remains possible »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: « As long as you don’t choose, everything remains possible »   Ven 21 Oct - 16:26




(c) credit
Winny-Dawn Sorrow Lewis



✎ ÂGE : 20 ans
✎ NATIONALITÉ : Américaine
✎ STATUT AMOUREUX : Célibataire
✎ SIGNE PARTICULIER : Winny a bien quatre petits signes particuliers et oui. D'une part elle a une tâche de naissance sur le bras droit. Elle est assez importante tout de même et donc assez visible. La jeune femme en n'a eu honte pendant des années mais aujourd'hui tout cela est bien fini. Elle s'en fiche à présent, de toute façon cette tâche fait partie d'elle, sa mère à exactement la même. Son deuxième et troisième signes particuliers sont ses tatouages. Tatouages ? Où ça ? Sur l'omoplate gauche, c'est un petit mot "believe" écrit de façon manuscrite. Ce mot représente énormément de choses pour la jeune femme. Personne ne connaît l'existence de ce tatouage, car il est petit et passe exprès pile au passage de sa bretelle de soutien-gorge. Et comme la jeune fille n'est pas du genre à se déshabiller devant n'importe qui la seule personne à connaitre l'existence de ce tatouage doit être sa meilleure amie. Son deuxième tatouage est une aile d'ange juste sous le poignet droit. Et enfin elle a une cicatrice sur l'omoplate droite, un grand trait dû a son passer, une grande coupure qui en se refermant à laisser sa trace.
✎ ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle

✎ ÉTUDES : Danse moderne
✎ 2 CURSUS : Danse Modern'Jazz et Danse de Salon (Salsa, Tango, Rock ... )
✎ UN SECRET : A été violée par 2 hommes.
✎ AMBITION(s) : Devenir une danseuse professionnelle, avoir une famille.
✎ GROUPE : Danse





✎ PSEUDO : © Summers
✎ AGE : 22 ans
✎ F/M : F !
✎ CÉLÉBRITÉ CHOISIE : Ashley Tisdale
✎ COMMENT AS TU DÉCOUVERT NE ? Beverly Internat
✎ COMMENT LE TROUVES TU ? Pas mal, pas mal.
✎ TA PRÉSENCE DESSUS : 5/7
✎ AUTRE : Pas mal, mais vous devriez mettre la justification Auto, sur tout le forum (CSS), cela serais plus simple.
✎ CODE : Now you’re in New York
✎ EXEMPLE RP :
Spoiler:
 



Dernière édition par Winny-Dawn S. Lewis le Lun 24 Oct - 20:55, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: « As long as you don’t choose, everything remains possible »   Ven 21 Oct - 16:26

I Wanna Know More About Your Story Babe


« Welcome to the universe »
30 Seconds To Mars



La vie commence toujours de la même façon, un homme, une femme qui s'aiment ou non, mais qui couchent ensemble, sans protection. Puis neuf mois environ plus tard, cela donne naissance à un être qui grandit dans le ventre d'une femme. Mais avant de vous raconter l'incroyable histoire de cet enfant commençons par ses parents. Car oui leur histoire en est tout aussi importante. Ils se sont connus dans un hôpital à New York où madame travaillait comme interne. Lui n'était rien qu'un jeune homme qui venait de finir ses études de comptabilité et de commerce, il s'était brisé un bras alors qu'il voulait faire le malin au SuperBall (football américain). En un regard les deux jeunes sont tombés sous le charme, une romance passionnée qui donna rapidement place à un enfant à peine une année après leur rencontre. Le fruit de leur amour, voilà ce que cela représentait, quel était le symbole. La jeune femme enceinte, travaillait d'arrache-pied à l'hôpital. Lui avait trouvé un travail dans une entreprise locale peu folichonne qui lui permettait d'apprendre le métier et de devenir petit à petit un homme d'affaires redoutable. Leur amour était toujours aussi puissant, puis un beau jour alors que la jeune femme se rendait à un rendez-vous shopping avec une amie qui était venue la chercher dans leur magnifique appartement face à Central Park, le quartier chic de New York, l'ascenseur tomba en panne. La jeune femme enceinte de huit mois, claustrophobe prise de panique commença à avoir des contractions, plus les minutes passaient plus les contractions étaient fortes et de moins en moins espacées. Finalement elle accoucha dans l'ascenseur, aidé par son amie et collègue à l'hôpital où la jeune mère fut emmenée ensuite. Le père fut prévenu et les deux amoureux furent les plus heureux du monde de voir cette petite fille qu'ils nommèrent Winny-Dawn Sorrow. Winny, comme Winnie l'ourson, mais avec un Y, et oui quand on n’a pas une jeune maman fan de dessin animé c'est le risque. Dawn car son père voulait un prénom à consonance masculine ayant préféré un garçon, et Sorrow qui signifie, désespoir. Sa mère aimait juste ce prénom, mais il va prendre bien plus de signification qu'il n'aurait dû au cours de sa vie de jeune fille. La petite prit les deux noms de famille de ses parents.

L'enfance de Sorrow fut des plus joyeuses, sa mère reprit le travail à l'hôpital comme chirurgienne cardiaque, rapidement après sa naissance. C'est du coup son père qui s'occupait un peu plus d'elle. Enfin jusqu'à ce qu'elle est 2 ans. Son père racheta ensuite la boite dans laquelle il n'était qu'employé jusque-là, cette entreprise qui était au bord de la faillite. Mais l'entreprise reprit immédiatement du poil de la bête du moment où M. Lewis en fut le patron. Étant un très bon homme d'affaires, ayant appris petit à petit toutes les magouilles de ses métiers, l'homme sût rapidement diriger son entreprise vers la réussite. Mais voilà même si l'argent coulait à flots à la maison, la petite Dawn était bien seule, elle ne voyait que si rarement ses parents. À son grand désespoir. Sa mère du fait de son métier de chirurgienne cardiaque n'était que peu de temps à la maison et son père quand il y était c'était pour travailler chez lui cloitré dans son bureau. Ou bien entendue la petite Dawnie avait interdiction de pénétrer, au risque de gêner le travail très prenant que son père effectuait. C'est alors que depuis ses deux ans la petite fillette fut élevée par une nourrice. Une nourrice qui ne l'appréciait pas, jalouse de chaque chose que la gamine recevait comme cadeau de ses parents, qui essayait de pallier leur absence en la couvrant des plus belles choses.

Mais la Mademoiselle Lewis du haut de son très jeune âge n'avait qu'une envie; être avec ses parents, quoi de plus normal me direz-vous? Alors que la petite fille grandissait, elle se forgea rapidement un petit caractère bien à elle. Étant rejetée de tous, ses parents, sa nourrice, ses camarades de classe... Et oui couverte de cadeau, habillée par les plus grandes marques, la petite attisait la jalousie. Mais quand vous êtes une enfant vous ne choisissez pas, non vous subissez. Alors la gamine était devenue une sorte de petite reine dans son petit monde, adulée par certains, détestée par d'autres... Puis voilà Blondie à 7 ans, aujourd'hui même et sa mère lui annonce qu'elle part, qu'elles partent toutes les deux. Winny doit faire ses bagages au plus vite, l'avion décolle dans deux heures... La gamine prépare ses affaires, essayant de ne pas entendre les hurlements de ses parents qui se disputent. « Tromper » Voilà le seul mot que résonnera dans la tête de l'enfant durant le vol entre New York et Lima. Pas un mot, pas de fête, non, juste un départ pour son anniversaire.
Elle a dû tout quitter, ayant espoir que là-bas au moins sa mère fasse un peu attention à elle... L'espoir fait vivre n'est-ce pas ?

« Was it a dream ?! »
30 Seconds To Mars



Dawn se rend rapidement compte que ses espoirs sont encore vains, puisque sa mère retrouve rapidement un travail à l'hôpital. Étant une chirurgienne plutôt réputée, elle n'a pas vraiment eu de mal à trouver. Alors la gamine apprend rapidement à se débrouiller seule, car sa mère estime que maintenant à 7 ans elle est assez grande pour se débrouiller seule, et donc plus de nourrice. Alors la jeune fille apprend seule comment se gérer la plupart du temps. Elle se découvre une certaine passion pour la cuisine, elle adore se faire des petits plats, dont elle prend les recettes dans des vieux libres de cuisine. Mais surtout c'est à 8 ans qu'elle découvre pour la première fois la musique, étant invitée chez une amie pour son anniversaire. Winn entant son amie jouer du piano, aussitôt le jeune Blondie demande à essayer et là; Elle est stupéfait tout le monde. N'ayant jamais touché un instrument de sa vie, les note qui sorte son presque juste. Hormis quelques unes, la jeune fille sort une mélodie presque parfaite de l'imposant instrument. La mère de son amie lui demande vraiment si elle n'a jamais joué, la jeune enfant confirme. Alors quand elle ramène la gamine elle discute avec sa mère qui est exceptionnellement à la maison. Quelques jours plus tard Sunny retrouvait un piano dans l'immense salon de la maison. C'est alors que la jeune fille se consacre à la musique, et également au chant. On lui donne des cours, elle se révèle très douée. Mais sa mère la mit en garde, elle veut bien que la musique soit un LOISIR, mais elle ne doit en aucun cas se relâche à l'école. Alors la petite Dawnie apprend à consigner tout cela la musique, sa vie d'enfant, l'école, le faite à devoir se débrouiller dans la vie... A 8 ans la gamine parait plus en avoir 12, au niveau mental.

Alors que le jour de ses 10 ans arrive, son père refait surface dans la vie de la mère et la fille. Sorrowest heureux, car peut-être qu'enfin on s'occupera d'elle. Et cette fois ce fut le cas, son père ayant déléguée la direction de sa boite, travaille toujours mais seulement en supervisant le tout. Alors il est bien plus disponible qu'avant, ce qui ravit blondie qui peut avoir enfin la vie d'une enfant comme les autres... La jeune fille qui avait grandi prit conscience de ses erreurs, son caractère changea du tout au tout. Enfin elle n'avait plus besoin d'attirer l'attention sur elle,, non ce n'était plus la peine d'être une fille méchante, peste, car son père ne voyait plus qu'elle ou presque. Morgane avait 12 ans et sa vie bascula pour toujours. Un weekend, sa mère était absent, elle était en déplacement pour le weekend, pour son travail de chirurgienne. Du coup la jeune fille se retrouvait seule avec son père, ce père que finalement elle aimait beaucoup mais ce samedi soir allait tout changer dans la vie de la jeune fille. Son père avait convié des amis à une soirée poker dans la maison familiale. Les 5 hommes autour de la table bière dans une main, cartes dans l'autre, le bruit qui se dégageait du rez de chausser était assez impressionnant. Et plus la soirée avançait plus le bruit augmentait. La petite n'arrivant pas à dormir, à cause de tout ce ramdam, rejoignit en bas les hommes déjà bien alcooliser. Le nombre de déchets de bouteilles était déjà très impressionnant. Morgan s'essaye sur les genoux de son père, regardant de ses yeux chocolatés le jeu auquel il jouait sans vraiment y comprendre quelque chose. À moitié endormie sur les jambes de son père elle fut réveillé alors que celui-ci dû aller acheter des bières à l'épicerie du coin deux rues plus loin, car il n'y en avait plus à la maison. Il laissa la jeune fille seule avec ces 4 mâles en chaleurs, déjà bien bourrés. La jolie fillette, déjà bien mignonne à cette époque, pris les cartes de son père en main et fit semblant de jouer, les hommes se prirent au jeu enfin au début... Puis l'un des hommes prit la petite brune sur ses genoux commençant à lui apprendre à jouer au Poker, enfin les vraies règles et tout cela. Aller savoir pourquoi, d'un coup les doigts de l'homme se perdirent sur les jambes mit nu de la jeune fille en chemise de nuit. Commençant à la caresser sur les cuisses puis remontées doucement. La petite qui se demandait ce qui se passait résista, mais qu'est qu'une gamine de 12 ans peut bien faire face à un homme de 40 ans. Pas grand-chose effectivement... Et voilà qu'elle fut renversé sur la table, son corps s'écrasant contre le bois, les déchets de bière éclaté sous la violence du choc. Son dos en garde une jolie trace, une belle cicatrice au niveau de l'omoplate droite, parfaitement droite ou presque. L'homme remonta alors sa chemise de nuit rose, puis dans un bruit que la jeune fille n'oublia jamais il descendit sa braguette, laissant son pantalon affalé sur le sol. Violer part un, pendant que les autres regardait, trop bourrés , excité pour réagir. Puis un autre, s'approcha de la gamine alors que le premier se retirait d'elle, une deuxième viol. Le cauchemars n'allait donc jamais s'arrêter ? Son père rentra à la maison avant qu'un troisième s'y mettent aussi. Lâchant les deux pack de bière qu'il portait péniblement alors qu'il entrait au salon. Il arrêta cette folie mais bien trop tard, la mal était fait. Alors que le père mit ses "amis" dehors Dawn se réfugia dans sa chambre, descendant de la table ses pieds furent scalpés par les bouts de verres, mais elle ne sentit même pas la douleur. La petite s'enferma à clé dans cette chambre qui lui paraissait tellement rassurante d'un coup. N'en ressortit que le lendemain quand sa mère fut rentrée à la maison. Ce jour-là, son père expliqua tout à sa mère, car la petite fuyait son père comme la peste. Sa mère prit Dawn Sorrow, deux sacs de voyages pleins de vêtements, l'argent mit à coter et partit direction Los Angeles. Sans un mot d'explication à son mari, seulement lui demandant de ne jamais essayer de les retrouver.

« Erase And Rewind »
Ashley Tisdale



C'est depuis ce jour que Dawnie fait partie de la population de la ville. Elle vit comme elle le peut, elle n'oubliera jamais ce jour, qui fait qu'elle fuit les hommes aujourd'hui et surtout les relations amoureuses. Mais cet épisode fait maintenant partie de sa vie, elle doit faire avec que cela lui plaisent ou non. Elle vit normalement, enfin aussi normalement qu'une enfant violée peut le faire. Elle n'a pas parlé pendant deux ans, après "l'incident", puis ayant compris que de toute façon elle devait vivre avec, elle essaya de faire avec son passé. Elle a des amis, sa mère, et une vie assez confortable qui lui permet de vivre presque comme tout le monde. Elle a trouvé une échappatoire à ses malheurs, la musique, enfin elle s'est réellement plongé dedans. C'est sa vie, sa passion, elle rêve d'en faire son métier et compte bien tous faire pour. Elle joue de la guitare depuis assez peu de temps, mais chante et joue du piano depuis des années maintenant. Elle a même trouvé un petit boulot dans un bar de temps en temps les samedi et vendredi soir. Cela fait un an que la jeune fille s'assume totalement aujourd'hui. Son appartement, c'est sa mère qui lui a acheté après son obtention de diplôme d'High School. Une joie cadeau, mais sa mère la prévenue, tu n'auras pas de loyer à payer, mais pour ce qui est du reste, factures coursent et tout cela, tu te débrouilles. Ce concert avec son groupe lui fait rentrer un peu d'argent de temps en temps, mais elle a trouvé un travail de vendeuse les weekends et le jeudi comme elle n'ait pas cours ce jour-là, dans un magasin de vêtements. Son entrée à l'université sonne comme une libération, car voilà qu'elle a son propre appartement, sa propre vie maintenant. Aujourd'hui enfin elle veut essayer de vivre comme une jeune femme de son âge. Elle est toujours vierge dans le sens où elle ne sait donner à personne et rien que l'idée de faire l'amour l'effraye au plus haut point. Mais Miss Lewis , c'est fait la promesse que cette année elle ne fuirait plus les hommes, enfin elle essayera du moins...


Dernière édition par Winny-Dawn S. Lewis le Ven 21 Oct - 17:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: « As long as you don’t choose, everything remains possible »   Ven 21 Oct - 16:31

Bienvenue ^^
Bon choix d'avatar et bonne chance pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: « As long as you don’t choose, everything remains possible »   Ven 21 Oct - 16:40

Bienvenue =)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: « As long as you don’t choose, everything remains possible »   Ven 21 Oct - 16:45

Merci vous deux ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
E. Heather Rhodes

∞ Live young, wild & free

⊱ statut matrimonial : Célibataire
⊱ où es-tu ? : Toronto
⊱ humeur : A faire la fête pour oublier
⊱ célébrité : Danielle Campbell
⊱ messages : 2005
⊱ inscrit le : 03/02/2011

MessageSujet: Re: « As long as you don’t choose, everything remains possible »   Ven 21 Oct - 16:47

Bienvenue.
Le staff' est toujours là en cas de pépin.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

ANCIENNEMENT K. ELLIA DONOVAN

Love is their resistance... +
« Les expériences douloureuses de notre passé contribuent à forger ce que nous sommes aujourd'hui. » - William Glaser unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miamisunlights.forumgratuit.org/
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: « As long as you don’t choose, everything remains possible »   Ven 21 Oct - 16:50

Bienvenue à toi! ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: « As long as you don’t choose, everything remains possible »   Ven 21 Oct - 16:53

Merci vous deux ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: « As long as you don’t choose, everything remains possible »   Ven 21 Oct - 17:16

Désoler du DP. Mais j'ai terminer, enfin je pense... ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: « As long as you don’t choose, everything remains possible »   Ven 21 Oct - 17:29

Derien ♥
Hum, ton secret est très bien. Je lirais ton histoire plus tard mais il me faudra un lien, je suis prof de danse :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: « As long as you don’t choose, everything remains possible »   Ven 21 Oct - 17:31

Welcome !
Goooosh ta fiche est .... longue :o ! xD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: « As long as you don’t choose, everything remains possible »   Ven 21 Oct - 17:32

Merci Lucas ! J'espère qu'elle te plaira.

Merci beaucoup, Shenae ♥
Et encore je la trouve courte comparer à celle que j'ai fait sur un autre forum plutôt dans la journée XD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: « As long as you don’t choose, everything remains possible »   Ven 21 Oct - 17:38

Bienvenue parmi nous ma belle =)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: « As long as you don’t choose, everything remains possible »   Ven 21 Oct - 17:43

J'ai tout lut ! Belle histoire et lourd secret, tu es validée !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: « As long as you don’t choose, everything remains possible »   Ven 21 Oct - 17:44

Oh merci beaucoup ♥️♥️♥️ Smilie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: « As long as you don’t choose, everything remains possible »   Ven 21 Oct - 17:46

De rien ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: « As long as you don’t choose, everything remains possible »   Ven 21 Oct - 17:56

Bienvenue à toi

J'ai eu le courage de lire ton histoire. J'aime beaucoup même si elle est plutôt triste et que ton secret est lourd à porter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


MessageSujet: Re: « As long as you don’t choose, everything remains possible »   Ven 21 Oct - 18:02

Merci beaucoup, oui mes personnage sont toujours assez compliqué et torturée XD
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: « As long as you don’t choose, everything remains possible »   

Revenir en haut Aller en bas
 

« As long as you don’t choose, everything remains possible »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Niagara University™ :: Time to, delete you :: Les Archives :: 2010-2011 :: Archives Présentations
-
Votez !
Un vote toutes les deux heures ♥
www.obsession27
www.shitamachihito
www.nom du top